LeWeb 2014 : Yandex se lance sur le Big data

le 09 décembre 2014 à 16h14
0
Le salon LeWeb a ouvert ses portes aujourd'hui à Paris en réunissant les principaux acteurs de la Toile pour trois jours. A cette occasion le géant russe Yandex a annoncé le lancement de sa filiale Yandex Data Factory.

00AF000007803909-photo-jane-zavalishina.jpg
Leader sur le marché de la recherche en Russie, Yandex entend élargir davantage ses activités et annonce la création d'une nouvelle filiale spécialement centrée sur un service professionnel de traitement de données.

La société perçoit de grandes opportunités et explique que les entreprises accumulent toujours plus de données mais ne savent bien souvent pas comment les maîtriser pour en tirer parti. Interrogé par nos soins, Jane Zavalishina, responsable des activités de Yandex Data Factory, explique : « nous souhaitons utiliser les technologies que nous avons précédemment développées ces 15 dernières années pour les appliquer à d'autres secteurs d'activités ».

A l'heure actuelle, les algorithmes de Yandex sont utilisés sur les différents services du portail Web autant pour le ciblage publicitaire que pour le moteur de recherche ou les recommandations musicales. « Nous avons commencé par approcher de grosses sociétés gérant beaucoup de données mais surtout ouvertes au Big Data, ce qui n'est par exemple pas le cas dans le domaine de la santé », affirme Mme Zavalishina avant d'ajouter « certaines sociétés, si vous leur dites que vous pouvez augmenter leurs revenus de 2%, ils se moquent de penser qui vous êtes et acceptent ».

Yandex a donc créé une liste de sociétés dans divers domaines qu'il s'agisse des banques, des télécommunications, de l'ingénierie aéronautique ou encore de la logistique. La nouvelle filiale a ensuite mené une série de tests et négocié divers accords.

M.Zavalishina explique qu'il est possible d'analyser les données directement au sein de l'entreprise mais il reste toutefois plus efficace de transférer ces dernières directement sur leurs serveurs. L'on pourrait toutefois s'interroger sur nature sensible de certaines informations traitées envoyées par les sociétés clientes. Elle affirme alors : « nous n'avons pas besoin de gens analysant chacune des informations. Dans les domaines de la banque ou du commerce, nous n'avons pas besoin du nom des personnes par exemple, ni leur sexe ou leur âge. Nous avons simplement différents paramètres et chacun d'eux peut définir quelque chose ».

Yandex Data Factory commencera naturellement par le marché russe mais entend étendre cette activité en Europe, au Moyen-Orient ou dans certaines parties d'Asie.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Cloud computing
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top