Oculus nie avoir volé la technologie de Zenimax pour son casque à réalité virtuelle

26 juin 2014 à 11h16
0
La société Zenimax accuse le concepteur de l'Oculus Rift de lui avoir dérobé plusieurs secrets commerciaux. Sur le banc des accusés, Oculus réfute toute pratique illégale.

00FA000007246874-photo-oculus-rift-dk2.jpg
Oculus VR, récemment passé dans le giron de Facebook, dément tout vol de secrets pouvant appartenir à la société Zenimax. Ces deux entreprises sont en procès aux Etats-Unis suite à une plainte pour utilisation frauduleuse de plusieurs technologies dans le domaine de la réalité virtuelle.

La situation est complexe. John Carmack, pierre angulaire d'Oculus est un ancien collaborateur d'ID Software, société appartenant à Zenimax. Cette dernière considère que le développeur, ainsi que d'autres anciens salariés, ont pu partir à la concurrence avec des documents importants, permettant ensuite de concevoir les casques à réalité virtuelle.

Face à ces accusations, Oculus se défend et précise auprès de Reuters qu' « aucune ligne de code ou technologie appartenant à Zenimax ne se trouve dans nos produits ». La société trouve également étrange que son opposant ne l'attaque qu'après le rachat par Facebook pour 2 milliards de dollars.

Dans le document transmis au tribunal fédéral de Dallas, Oculus ajoute que Palmer Luckey, le fondateur d'Oculus, avait déjà montré des prototypes de son produit avant même que John Carmack ne le rejoigne. Ce ne serait qu'après ces présentations que le créateur de Doom et Quake aurait été intéressé par le projet.

Pour en savoir plus, notre prise en main de l'Oculus Rift

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Docs reposera enfin sur les fondations de Quick Office
Bouygues Telecom lance une offre Bbox fibre à 26 euros/mois
Gmail : Google boude l'IMAP et présente de nouvelles API
iPod Touch : baisse de prix de l'entrée de gamme à 209 euros
Sécurité : BlackBerry réagit à l'intégration de Knox dans Android L
Cyberlink encode en HEVC (H.265) avec MediaEspresso 7
La vente des serveurs x86 IBM à Lenovo inquiète les Etats-Unis
Android Wear : les LG G Watch et Samsung Gear Live sont en vente en France
Nikon D810 : le reflex professionnel élargit sa cible
Infos US de la nuit : Aereo illégal, Nook s'émancipe de Barnes and Noble
Haut de page