Le prix des services mobiles a reculé de plus de 27% en 2013

27 mai 2014 à 11h28
0
Le prix payé chaque mois par un abonné mobile a poursuivi son érosion en 2013 et l'a même accélérée comparé à 2012. En parallèle le volume de voix est reparti en hausse, une première depuis 2007.

0104000006166472-photo-cartes-sim.jpg
La chute des prix mobiles s'est accélérée en France en 2013, la deuxième année de l'ère Free Mobile et des forfaits low cost. Le régulateur des télécoms note un recul tarifaire de 27,2% entre 2012 à 2013, alors qu'il était de 11,4% l'année précédente.

Pour les utilisateurs de cartes prépayées, les prix ont baissé de 33,1%, ce que l'Arcep explique par le développement d'offres de cartes prépayées incluant la voix et les SMS en illimité et l'apparition en fin d'année 2012 de cartes sans durée de validité. En ce qui concerne les clients ayant souscrit un forfait, (postpayé), les tarifs ont baissé de 25,5% en moyenne et de 28,3% pour les petits consommateurs.

Ces derniers « bénéficient du développement de forfaits à bas tarifs incluant les SMS en illimité en plus d'un certain volume de minutes », explique le régulateur. Ces forfaits sont facturés à un prix plancher : de 0 à 2 euros par mois chez Free Mobile, 3 euros chez B&You et 5 euros chez Red de SFR et Sosh d'Orange.


0230000007383681-photo-arpu-mobile-2013.jpg


Quant aux gros consommateurs, ils ont bénéficié de l'apparition d'une version avec subvention du terminal des offres incluant de la voix et des SMS en illimité et une certaine quantité de données. Ces forfaits « avaient été le moteur de la baisse des prix l'année passée », rappelle l'Arcep. L'autorité explique aussi que ce recul a été renforcé par l'apparition d'offres « qui ne lient pas nécessairement abondance pour la voix et abondance pour les services de données et qui se révèlent ajustées à la consommation des utilisateurs ».

Data : 220 Mo par mois

En parallèle l'Arcep note que, pour la première fois depuis 2007, le volume de voix a augmenté. Les clients de cartes prépayées ont appelé 55 minutes par mois en 2013, en hausse de 23 minutes sur un an, en raison du développement de formules incluant la voix en illimité. Les clients de forfaits mobiles ont consommé quant à eux 3 heures et 15 minutes grâce aussi aux offres très peu coûteuses proposant 2 heures d'appel.

En revanche le nombre de SMS envoyés est resté stable en 2013. Il atteint 83 SMS pour les profils prépayés et 331 SMS par mois pour les souscripteurs de forfaits. La plus forte progression concerne toujours les données : de 2012 à 2013, le volume a augmenté de 98 Mo pour les forfaits et de 15 Mo pour les cartes prépayées.


0230000007383683-photo-data-mobile-2013.jpg


En moyenne les utilisateurs d'un forfait ont consommé 220 Mo de données par mois. Les plus gourmands sont allés jusqu'à consommer 708 Mo de data par mois, ce qui indique que les forfaits incluant de la donnée sont sous-utilisés. La plupart des offres low cost de base 3G proposent au minimum 3 Go de données par mois.


Les résultats des quatre opérateurs mobiles au premier trimestre 2014 :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Fnac se lance dans la location de produits Apple, mais gare au prix final
Synology lance son DiskStation DS414 Slim, un NAS 4 baies abordable
NVIDIA : des pilotes pour Watch_Dogs avec Shader Cache
Box Home de SFR : du triple play haut de gamme incluant sécurité et domotique
Des appareils Apple victimes de piratages et de demandes de rançon en Australie
Les rudiments du réseau domestique
L'éditeur Avast victime d'un vol de données
Disk Director 12.0 : la boîte à outils pour gérer vos disques sous Windows 8/8.1
Windows XP : une solution pour continuer à recevoir les mises à jour en modifiant le registre (màj)
Netflix : que peut-on attendre du service de SVOD en France ?
Haut de page