Dish Network ne révise pas son offre de rachat de Sprint (maj)

01 juin 2018 à 15h36
0
Le rachat de l'opérateur américain Sprint par Softbank traîne depuis des mois. Une lenteur qui pourrait pousser le japonais à se tourner vers des solutions alternatives et notamment T-Mobile US.

0104000001535654-photo-softbank.jpg
Le rachat de Sprint, troisième opérateur télécom américain, par le japonais Softbank tarde à se concrétiser. Il faut dire que depuis la formulation d'une offre concrète de rachat à l'automne dernier, Dish Networks s'est également mêlé à la lutte.

Face à ce constat, Softbank aurait d'ores et déjà envisagé une solution de repli, à savoir la prise de pouvoir au sein de T-Mobile US, la branche de l'opérateur allemand aux États-Unis, révélait le 8 juin dernier l'agence Reuters.

Pour complexifier le tout, Dish Networks s'est également positionné sur le rachat de l'opérateur de réseau sans-fil Clearwire, détenu pour moitié par Sprint, ce dernier cherchant à en prendre définitivement le contrôle avant d'être potentiellement racheté par Softbank.

Les négociations avec T-Mobile ont été lancées il y a des mois

Softbank a de quoi craindre Dish Network car l'Américain a posé sur la table une offre nettement plus élevée que celle de Softbank. Il a en effet surenchérit de 5 milliards de dollars, avec une première proposition, non définitive, de 25 milliards de dollars.

L'offre de rachat de Softbank doit initialement être étudiée mercredi par les actionnaires de Sprint. Mais la réunion pourrait finalement être repoussée, pour éventuellement laisser le temps à Dish Network de formuler une offre définitive. Ce qui pourrait bien finir par calmer les ardeurs du japonais.

Softbank aurait entamé les négociations avec T-Mobile avant même de se lancer dans le rachat de Sprint, indiquent des sources proches du dossier. Les discussions ne se seraient jamais réellement interrompues. Si les intentions de Softbank de se positionner sur le marché américain sont claires, le rachat de T-Mobile US pourrait bien n'être qu'un moyen de pression auprès de Sprint pour mettre un terme aux spéculations.

Mise à jour du 11/06/2013 :

Ce mardi, Softbank a annoncé qu'il relevait son offre d'achat d'1,5 milliard de dollars pour la porter à 21,6 milliards de dollars. La direction de Sprint invite d'ailleurs à se prononcer favorablement à cette acquisition.

Reste que la nouvelle ne semble pas pour autant avoir découragé Dish Network, qui a rappelé dans un communiqué que Sprint avait une « valeur énorme ». L'américain a déjà fait part de sa volonté d'analyser l'offre de Softbank pour opérer le meilleur choix stratégique.

Mise à jour du 19/06/2013 :

Dish Network a réagi à la révision de l'offre d'achat de Sprint par le japonais Softbank. Dans un communiqué, il a annoncé s'être refusé de formuler une nouvelle offre de rachat auprès de Sprint dans le délai imparti, qui expirait mardi.

« Même si DISH continue de considérer la valeur stratégique d'une fusion avec Sprint, les décisions prises par Sprint pour mettre fin prématurément à notre "due diligence process" (un audit d'acquisition, ndlr) et accepter les termes très protecteurs inclus dans son accord révisé avec SoftBank, entre autres, ont fait qu'il est impossible pour DISH de soumettre une offre révisée avant le 18 Juin, date limite imposée par Sprint. Nous allons examiner nos options en ce qui concerne Sprint, et concentrer nos efforts et nos ressources sur l'achèvement de l'offre publique d'achat de Clearwire », précise le communiqué.

À mots couverts, Dish Network semble donc bel et bien jeter l'éponge sur le rachat de Sprint. La porte est désormais grande ouverte pour Softbank, qui va pouvoir aborder plus sereinement la conclusion de la transaction.


Article initialement publié le 10/06/2013
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Amazon et Facebook s'associent autour du cadeau social (màj)
Obama justifie Prism au nom de la protection des libertés individuelles
Portrait : Yes Profile vous invite dans le marché des données
Copie privée : SFR passe un accord et fait la paix
Facebook cherchait à signer un partenariat avec Samsung
Après avoir racheté Gamned!, LeadMedia veut lever des fonds
Torch, le fork de Chromium, revendique 10 milions d'utilisateurs
Intel : les futurs Haswell-E à 8 cœurs et Haswell d'entrée de gamme en fuite
MyTF1 VOD se veut multi-plateforme malgré un tassement du marché
Les smartphones à 150 euros dopent le marché chinois
Haut de page