2020, loin d'être une année faste pour la vente de matériel vidéo

27 juillet 2020 à 11h45
0

La Consumer Technology Association (CTA) a publié cette semaine ses ventes enregistrées aux États-Unis pour le premier semestre 2020 ainsi que ses prévisions pour le restant de l'année. L'avenir est loin d'être radieux en ce qui concerne les ventes de matériel vidéo.

Après un pic de ventes de téléviseurs et d'autres appareils vidéo, le secteur doit se stabiliser et même enregistrer une baisse lors du second semestre. Suite à la pandémie du nouveau coronavirus, la CTA s'attend à ce que « des consommateurs à court d'argent se retirent des secteurs coûteux comme les téléviseurs, les smartphones et les ordinateurs portables ».

Une baisse attendue au second semestre

L'organisme ajoute : « Ceux qui poursuivent leurs achats chercheront probablement des offres à des prix inférieurs, ce qui contribuera également à la baisse des revenus du matériel ». Selon lui, les secteurs les plus touchés doivent être les produits d'imagerie numérique et les téléviseurs, alors que l'ensemble du marché du matériel vidéo (TV, appareil photo, lecteur multimédia…) doit être l'un des plus impactés en 2020.

Alors qu'en Europe la pandémie a provoqué le report de la plupart des grandes compétitions sportives, ce qui a déjà entraîné une chute des ventes, le secteur avait jusque-là progressé aux États-Unis, relève la CTA. Mais dans les prochains mois, on s'attend désormais à une baisse de 16% du chiffre d'affaires dans le secteur des téléviseurs LCD.

L'ensemble des livraisons de téléviseurs doit reculer de 6%, alors que la demande en appareils d'entrée de gamme doit se renforcer. Le constat est identique dans le secteur des caméras numériques, celui-ci s'attendant à une baisse de 11% et un chiffre d'affaires global légèrement inférieur à 2,5 milliards de dollars.

Quelques secteurs doivent se distinguer

Tout n'est cependant pas noir dans les prévisions de la CTA, qui s'attend tout de même à ce que certaines catégories de produits se démarquent. C'est notamment le cas de l'offre relative au streaming.

Le recul doit avant tout se faire, souligne l'organisme, sur des appareils haut de gamme. Les lecteurs Blu-Ray UHD compatibles 4K ne doivent ainsi représenter que 11% des ventes annuelles de lecteurs. Aux États-Unis, alors que ces appareils se sont vendus à 571 000 exemplaires en 2019, la CTA s'attend à voir ce chiffre être ramené à 421 000 unités en 2020, puis progresser de nouveau à 455 000 unités en 2021.

Elle estime toutefois que « des remises importantes sur les ensembles premium (par exemple, 8K UHD, OLED) pourraient attirer certains acheteurs sur le marché ». Une carte à jouer pour la technologie OLED, que la CTA pense voir progresser cette année.

Source : HD Guru

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top