Silent Circle présente son Blackphone 2

Par
Le 28 septembre 2015
 0
Silent Circle annonce la seconde édition de son Blackphone, un smartphone Android strictement centré sur la vie privée de l'utilisateur.

En janvier 2014, SGP Technologies, regroupant le constructeur Geeksphone et l'éditeur Silent Circle, annonçait le Blackphone, un terminal anti-NSA équipé du fork d'Android PrivatOS. Ce dernier était livré avec des licences de SilentCircle à distribuer aux contacts avec lesquels l'utilisateur souhaite effectuer des échanges sécurisés. La société SIlent Circle a été cofondée par Phil Zimmerman, l'inventeur du chiffrement PGP.

Depuis, GeeksPhone a mis la clé sous la porte et la production du Blackphone est désormais entièrement supervisée par Silent Circle. Aujourd'hui la société annonce l'ouverture de la commercialisation de la seconde version de son smartphone aux Etats-Unis.

L'appareil est propulsé par un SoC Snapdragon 615 cadencé à 1,7 GHz épaulé par 3 Go de mémoire vive avec un Adreno 405 pour la partie graphique. Il dispose de 32 Go de mémoire interne ainsi qu'un lecteur de cartes microSD. Le capteur de l'appareil photo principal est de 13 MP contre 5 MP pour la caméra frontale. La batterie est de 3060 mAh tandis que l'écran de 5, pouces offre une définition de 2560×1440 pixels.

De son côté le système a été rebaptisé SilentOS et s'articule sur Android Lollipop. L'éditeur y inclut encore une année d'utilisation gratuite de son service de communications chiffrées mais Silent Circle a surtout travaillé plus étroitement avec Google. Cela a permis d'intégrer différentes options directement au sein du système comme un centre de sécurité, davantage de granularité pour les permissions des applications ou encore Spaces permettant de dissocier les données personnelles et professionnelles.



Le BlackPhone 2 est compatible avec Android For Work et a reçu des certifications pour différentes solutions de gestion flottes mobiles comme MobileIron, Citrix, Good ou SOTI. Pour mémoire en mai 2014, Silent Circle annonçait avoir levé 30 millions de dollars, une somme qui lui permet d'étendre ses activités afin de faire face à la demande. Aux Etats-Unis, le Blackphone est proposé à 799 dollars.

Ce lancement coïncide avec l'officialisation du BlackBerry Priv, le prochain smartphone de BlackBerry sur Android promettant également d'intégrer les diverses technologies du constructeur canadien en matière de sécurité. Au lendemain des révélations sur les pratiques d'espionnage par les agences de renseignements aux Etats-Unis, BlackBerry a équipé plusieurs chefs d'Etat et cible les agences gouvernementales ainsi que les entreprises.

La société de John Chen n'avait d'ailleurs pas hésité à décrier publiquement le Blackphone en affirmant que ce dernier ne répondait pas aux usages des professionnels, notamment dans les milieux de la santé ou de la finance, lorsque les appels doivent parfois être enregistrés et stockés dans une archive interne.

A lire également :

Voici un aperçu en vidéo du premier Blackphone :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Android

scroll top