Clavier papillon des MacBook : Apple échoue à mettre fin au recours collectif

5
clavier-pixabay.jpg

Le constructeur ne pourra pas échapper à la justice suite aux plaintes de nombreux utilisateurs à propos des claviers de leurs MacBook Pro.

Apple a depuis abandonné le mécanisme papillon pour son dernier ordinateur portable.

Trois révisions du clavier « papillon » n'auront pas suffi à le rendre suffisamment résistant

Les claviers des MacBook Pro auront été un vrai cauchemar pour les équipes d'Apple. Depuis son introduction dans le MacBook 12 pouces sorti en 2015, le constructeur aura révisé deux fois son dispositif, sans vraiment résoudre le problème de blocage des touches qui survenait après quelques mois d'utilisation, à cause de débris s'accumulant dans les interstices.

Apple a bien tenté de mettre en place un programme de réparation à destination de toutes les machines équipées du clavier « papillon » mais cela n'a pas suffit à calmer la grogne de certains utilisateurs, qui ont déposé une class action devant la justice américaine.

Apple revient au mécanisme « ciseaux » mais n'échappera pas à un procès

Le juge californien Edward Davila estime de son côté que ces mesures sont insuffisantes et n'apportent pas de « solution efficace » aux problèmes rencontrés par les utilisateurs puisque Apple remplace le clavier défectueux par un modèle identique.

Le magistrat reproche également à Apple de ne pas avoir proposé de procédures de remboursement à ses clients. Il a donc débouté les avocats du constructeur qui cherchaient à invalider cette class action.

Apple n'a jamais avoué que son clavier « papillon » présentait des problèmes de conception, malgré les programmes mis en place auprès du service après-vente. Le constructeur a pourtant abandonné ce mécanisme pour le tout dernier MacBook Pro 16 pouces, qui est équipé d'un clavier plus traditionnel avec des touches « ciseaux ».

Après plusieurs années à essayer tant bien que mal de corriger ce choix de design des échecs à répétition qui ont du coûter très cher à l'entreprise, on peut imaginer que ce nouveau clavier vit ses dernières heures et sera, à terme, remplacé dans l'ensemble de la gamme MacBook.

Source : Engadget
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

wegener
« Apple n’a jamais avoué que son clavier « papillon » présentait des problèmes de conception »<br /> Apple a-t-il déjà admis ne serait-ce qu’une fois s’être complètement gouré ou qu’un de ces engins souffrait nativement d’un vice de construction ???
Moms73
Ben oui le problème des dalles avec l’anti-reflet qui se barre ? AKA le StainGate.<br /> Dans certains cas ils ont changé les dalles mais pas dans d’autres. Et même quand ils ont daigné changer la dalle, ça a souvent été pour une daube identique, d’où le report de la garantie à 4 ans paske des utilisateurs ont dû y retourner. ça craint pour du matos à ce prix. Perso, Apple, ben j’aurais testé, mais là c’est fini.
KlingonBrain
En plus des problèmes cités dans l’article, je trouve que ces claviers n’ont pas un toucher agréable. A l’essai, cela m’a beaucoup surpris. Je pense qu’Apple devrait cesser de se focaliser sur des considérations futiles comme la finesse des appareils. Car je pense que ce sont ces contraintes imposées à leurs concepteurs qui ont aboutit à concevoir de tels claviers.
Doss
A la limite pour le Macbook Air ça peut se justifier mais surment pas pour la gamme Pro, du coup ils ont pris un tres bonne décision pour le Macbook Pro 16.
Exosia
J’ai effectivement ma touche Entrée qui se bloque régulièrement sur mon pro touch 15"… Une horreur …
Voir tous les messages sur le forum