Apple confirme bloquer les réparations non officielles des Mac avec sa puce T2

Par
Le 14 novembre 2018
 0
t2 apple

Apple a indiqué que la puce ARM présente dans les derniers Mac pouvaient bloquer des réparations effectuées hors de son réseau.

Apple bloque les ordinateurs réparés hors de son réseau

Le constructeur a confirmé auprès de The Verge que la puce T2, intégré aux derniers ordinateurs Mac, permettait effectivement de bloquer des réparations effectuées par des revendeurs non agréés par la marque.

En octobre dernier, des documents internes à l'entreprise avaient été rendus publics et indiquaient qu'Apple utilisait sa dernière puce comme « verrou logiciel » afin de valider l'authenticité des pièces utilisées. Si cette vérification n'était pas réalisée, le composant pouvait bloquer le démarrage de l'ordinateur.

Apple a précisé que ce blocage concerne uniquement la carte-mère, ainsi que le capteur d'empreintes TouchID. Ce dernier est présent sur la dernière génération de MacBook Pro, ainsi que sur le MacBook Air 2018 présenté il y a quelques semaines.

Le constructeur est bien décidé à verrouiller au maximum ses machines

La puce T2 est chargée d'assurer la sécurité de l'ordinateur. Elle valide au démarrage l'intégrité des composants et du système d'exploitation. Un logiciel, AST2 System Configuration, est distribué aux revendeurs agrées et au réseau d'Apple Store dans le monde afin de confirmer la réparation de l'un des composants internes par des pièces certifiées.

Apple ne donne pas plus d'explications sur le fonctionnement de ce blocage, ni sur la date de sa mise en application. Néanmoins cette mise au point de la part du constructeur doit inciter les bidouilleurs et les réparateurs indépendants à un maximum de prudence, tant Apple est décidée à ne pas leur faciliter la tâche.
Modifié le 14/11/2018 à 14h07
scroll top