Le hacker de la Nasa sera bientôt fixé sur son extradition

10 septembre 2012 à 08h49
0
Le ministère de l'Intérieur britannique doit très prochainement se pencher sur le cas de l'extradition du hacker Gary McKinnon. Accusé de s'être introduit dans les serveurs de la Nasa, l'homme de 46 ans risque en effet d'être jugé aux Etats-Unis.

00FA000001695360-photo-portrait-de-gary-mckinnon.jpg
Le cas de Gary McKinnon arrive à nouveau sur les pupitres du gouvernement britannique. Le ministère de l'Intérieur doit en effet se prononcer dès le 16 octobre prochain sur le cas de ce hacker accusé d'avoir infiltré les serveurs de la Nasa. Ce dernier avait avoué avoir cherché des preuves d'existence d'extra-terrestres sur les ordinateurs des organes de renseignement américains et de la Nasa.

Pour ces faits, il risque jusqu'à 70 ans de prison dans les geôles de l'Oncle Sam (contre 4 au Royaume-Uni) si le gouvernement britannique valide son extradition. De leur côté, les autorités américaines estiment que les irruptions du hacker ont causé des dommages s'élevant entre 700 000 et 800 000 dollars et souhaitent mettre la main sur Gary McKinnon, connu également sous le pseudonyme « Solo ».

Si l'Intérieur britannique valide l'extradition, l'affaire sera portée devant la Haute Cour du pays pour de nouvelles auditions qui devraient avoir lieu les 28 et 29 novembre prochain, précise ainsi l'avocate de McKinnon à PCWorld.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Bill Gates considère que
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
scroll top