Le hacker de la Nasa sera bientôt fixé sur son extradition

10 septembre 2012 à 08h49
0
Le ministère de l'Intérieur britannique doit très prochainement se pencher sur le cas de l'extradition du hacker Gary McKinnon. Accusé de s'être introduit dans les serveurs de la Nasa, l'homme de 46 ans risque en effet d'être jugé aux Etats-Unis.

00FA000001695360-photo-portrait-de-gary-mckinnon.jpg
Le cas de Gary McKinnon arrive à nouveau sur les pupitres du gouvernement britannique. Le ministère de l'Intérieur doit en effet se prononcer dès le 16 octobre prochain sur le cas de ce hacker accusé d'avoir infiltré les serveurs de la Nasa. Ce dernier avait avoué avoir cherché des preuves d'existence d'extra-terrestres sur les ordinateurs des organes de renseignement américains et de la Nasa.

Pour ces faits, il risque jusqu'à 70 ans de prison dans les geôles de l'Oncle Sam (contre 4 au Royaume-Uni) si le gouvernement britannique valide son extradition. De leur côté, les autorités américaines estiment que les irruptions du hacker ont causé des dommages s'élevant entre 700 000 et 800 000 dollars et souhaitent mettre la main sur Gary McKinnon, connu également sous le pseudonyme « Solo ».

Si l'Intérieur britannique valide l'extradition, l'affaire sera portée devant la Haute Cour du pays pour de nouvelles auditions qui devraient avoir lieu les 28 et 29 novembre prochain, précise ainsi l'avocate de McKinnon à PCWorld.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia prévoierait deux autres smarphones sur Windows Phone 8
Intel : Sandy Bridge perdure pour les CPU mobiles d'entrée de gamme
Alcatel-Lucent détaille son plan de restructuration sans mentionner les emplois
Do Not Track : un patch pour Apache modifie les paramètres d'IE10
Bouygues Telecom autorise BitTorrent, newsgroups et VoIP sur tous ses forfaits
Sécurité : Google rachète l'éditeur VirusTotal
Spotify plancherait sur son application web
Live japon : Bôsai, bôsai !
Revue de Web : un tee-shirt Alien plus vrai que nature !
Clubic Week 2.0 : l'iPhone 5, on s'en fout
Haut de page