Fitbit Flex : le bracelet fitness Bluetooth disponible en France

17 mai 2013 à 18h32
0
Fitbit a annoncé mercredi le lancement en France du Flex, le bracelet capteur d'activité qu'il a présenté en début d'année au CES 2013.

000000F005978036-photo-fitbit-flex.jpg

Présenté comme un acteur majeur du marché de la santé connectée, Fitbit a complété en début d'année sa gamme de coachs électroniques d'un bracelet, baptisé Flex. Le fabricant devient ainsi le premier à proposer à la fois des appareils sous la forme de clips, comme Withings, que de bracelets, comme Jawbone ou Nike.

Avec ses capteurs de mouvement, le Fitbit Flex offre sensiblement les mêmes fonctionnalités que les autres appareils de mesure de soi (quantified self) :
  • mesure du nombre de pas, de la distance parcourue et des calories consommées
  • analyse des cycles de sommeil et réveil silencieux par vibration
Tout comme ses concurrents il s'interface avec une application pour mobile et avec un service en ligne. Mais c'est à ce jour le seul bracelet à se synchroniser sans fil, via Bluetooth Smart (profil low energy du Bluetooth 4.0), après appairage automatique par NFC. Contrairement aux clips il ne dispose pas d'écran, mais de diodes qui témoignent du niveau de charge et de l'aboutissement des objectifs.

Le Fitbit Flex se distingue enfin par sa conception modulaire, puisque l'électronique se glisse dans un bracelet étanche interchangeable (deux tailles déclinées chacune en trois couleurs). Le Fitbit Flex sera vendu en France à partir du 27 mai au prix public de 100 euros.

0140000005978050-photo-l-ann-e-du-num-rique-pr-t-porter.jpg

0000014005978044-photo-application-fitbit-flex.jpg
0000014005978046-photo-application-fitbit-flex.jpg
0000014005978048-photo-application-fitbit-flex.jpg


Fitbit : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page