Le Royaume-Uni veut bannir les montres connectées aux examens pour éviter la triche

Bastien Contreras Contributeur
11 septembre 2019 à 17h38
0
montre connectée.jpg

Une commission britannique indépendante chargée d'enquêter sur les fraudes aux examens a pointé du doigt le rôle des montres connectées dans la triche. Et pour lutter contre ces exactions, l'organisme propose d'interdire les smartwatches, mais aussi... toutes les montres !

Qu'il semble loin le temps où les antisèches étaient grossièrement stockées dans une trousse, un effaceur ou des montures de lunettes (pour les plus créatifs). La technologie a progressé et les dispositifs connectés se sont multipliés, tout comme les possibilités de triche.

Merci de déposer vos téléphones et montres à l'entrée

Au Royaume-Uni, une commission indépendante a été missionnée pour étudier les cas de fraude durant les examens dans le pays. Et si elle s'est félicitée du faible nombre de telles occurrences, elle a souligné qu'il était nécessaire d'empêcher les candidats d'avoir accès à Internet durant les épreuves.

Et selon la commission, ce n'est pas chose aisée, en particulier à cause de la « sophistication des appareils connectés ». Parmi ceux-ci, on retrouve notamment les smartwatches, discrètement placées autour des poignets des étudiants. C'est bien là le problème : il serait trop difficile de distinguer une montre ordinaire d'un dispositif relié à Internet. Et on ne pourrait décemment pas demander aux surveillants de vérifier les bracelets de chacun des candidats.


La recommandation de la commission est donc simple : il faudrait interdire purement et simplement les montres durant les examens. Toutes les montres, connectées ou non.

Une interdiction sur tout le territoire ?

À vrai dire, il ne s'agit pas d'une première mondiale. Certaines écoles américaines ont, par exemple, déjà banni la présence de montres dans leurs salles d'examen. Mais cette fois, l'avis provient d'un organisme officiel, travaillant avec l'Office of Qualifications and Examinations Regulation (Ofqual), qui supervise les écoles sur tout le Royaume-Uni. Et l'interdiction pourrait intervenir dès l'été prochain.


Cependant, les montres ne sont pas les seuls moyens de tricher dénoncés par les autorités britanniques. La commission préconise ainsi de contrôler les fuites de sujets sur Internet, ou encore de vérifier que les étudiants ne cachent pas d'antisèches dans les toilettes... Ouf, certaines pratiques traditionnelles perdurent !

Source : Engadget
Modifié le 11/09/2019 à 19h12
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top