Face à une "épidémie" parmi ses jeunes, l'Inde bannit la cigarette électronique

20 septembre 2019 à 21h02
16
Cigarette électronique
© Pixabay

L'Inde a annoncé mercredi 18 septembre avoir interdit la cigarette électronique, rapporte Reuters. Cette annonce fait suite à ce que le pays qualifie « d'épidémie » parmi sa population la plus jeune.

L'interdiction, qui équivaut au suspens voire à la suppression d'un marché considérable, constitue la plus grande initiative du genre face à des questions de santé publique.

Une bombe dans un marché en pleine expansion

Les cigarettes électroniques soulèvent de nombreuses questions. Si leurs ventes augmentent, leur réputation n'est pas au beau fixe : San Francisco les a déjà bannies en juin et une enquête est actuellement en cours dans au moins 33 états américains suite à des cas de maladie et des décès. Dans cette enquête, l'autorité de santé américaine (la FDA) a d'ailleurs annoncé n'écarter aucun produit disponible dans le commerce. De son côté, l'état de New-York a d'ores et déjà annoncé l'interdiction des cartouches aromatisées.

Dans le cas de l'Inde, cette interdiction risque de nuire à de grands groupes, comme Juul Labs ou Philip Morris International, qui prévoyaient jusqu'à présent une expansion du marché indien de 60% par an jusqu'en 2022. La décision du gouvernement sera d'autant plus pénalisante que l'interdiction concerne presque tous les aspects de la cigarette : sa commercialisation, mais aussi sa production et son importation. Seule sa consommation reste autorisée. Les contrevenants à l'interdiction risqueront jusqu'à trois ans de prison.

Une épidémie chez les jeunes

Pour les autorités indiennes, il s'agit d'abord de protéger les jeunes. Le ministère indien de la Santé a déclaré : « Ces nouveaux produits ont des aspects attrayants et de multiples saveurs. Leur utilisation a augmenté de façon exponentielle et atteint des proportions épidémiques dans les pays développés, en particulier chez les jeunes et les enfants ». L'Inde rejoint ainsi la position américaine, dont les responsables ont déclaré que les cigarettes électroniques avaient déjà entraîné des millions d'enfants dans une dépendance à la nicotine.

L'Inde, un pays comptant 106 millions de fumeurs, exerçait jusque-là une surveillance accrue sur le secteur du « vapotage », qui y représentait 57 millions de dollars en 2018. Actuellement, 900 000 personnes décèdent chaque année dans le pays de conséquences liées au tabac. Shane MacGuill, responsable de recherche chez Euromonitor, a déclaré auprès de Reuters que la décision indienne pourrait inciter d'autres pays à faire de même. En France, les ventes restent au beau fixe, le « marché de la vape » ayant affiché +17% en 2017 et +21% en 2018.

Source : Reuters

Benoît Théry

Je veux tout savoir, et même le reste. Je me passionne pour le digital painting, la 3D, la plongée, l'artisanat, les fêtes médiévales... Du coup, j'ai toujours des apprentissages sur le feu. Actuellem...

Lire d'autres articles

Je veux tout savoir, et même le reste. Je me passionne pour le digital painting, la 3D, la plongée, l'artisanat, les fêtes médiévales... Du coup, j'ai toujours des apprentissages sur le feu. Actuellement, j'apprends à sourire sur mes photos de profil.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (16)

manu0086
Cette décision n’a rien à voir avec le fait que l’Inde soit un gros producteur de tabac…<br /> non non on vous assure, c’est parce que c’est dangereux pour nos jeunes, on préfère qu’ils meurent massivement à 40-60 ans plutôt que quelques uns dans leur jeunesse<br />
pocketpit
De toute façon, même si l’interdiction avait réellement de sens, y aurait toujours des petits malins pour dire oui mais c 'est pour favoriser les entreprises de tabac …
vbond007
Non ce n’est pas ça. C’est juste qu’ils en sont pas logiques avec eux-mêmes. Pourquoi interdire la cigarette électronique et pas la cigarette???<br /> S’ils interdisent un truc, alors ils interdisent tout. Pas de demie mesure (que dis-je de 0.1% de mesure, puisqu’à priori la cigarette électronique est 1000 fois moins nocive que la cigarette).
Pas_Moi
La nicotine rend addict aux cigarettes et au vapotage…<br /> Supprimer la nicotine en modifiant totalement le contenu d’une cigarette…il ne restera que les éléments de combustion nocifs…<br /> Supprimer la nicotine des liquides de vapotage…il ne restera en majorité que de l’eau aromatisée…<br /> A terme il ne restera plus aucun acheteur, puisque la cigarette modifiée et le vapotage sans nicotine n’auront plus aucun intérêt pour ceux qui ne peuvent se passer de ce qui fait l’attrait de ces produits, à savoir que et uniquement la nicotine.
tangofever
L’Inde a annoncé mercredi 18 septembre avoir interdit la cigarette électronique, rapporte Reuters.<br /> Cette annonce fait suite à ce que le pays qualifie “« d’épidémie » parmi sa population la plus jeune.”<br /> Ah bon ! parce-que si c’était chez les vieux l’Inde n’aurait rien fait ?<br /> Dommage, car l’Inde compte 1,339 milliard d’habitants et moi.<br /> Et si Tanos avait le mérite d’exister ?
wackyseb
:modetrollon:<br /> On est trop nombreux sur terre.<br /> il existe des solutions simple pour accélérer la sélection naturelle dont la cigarette et le vapotage.<br /> Laisser les gens mourir tanquillement…<br /> :modetrolloff:
pocketpit
LA cigarette c’est une combustion la fumée est très fine mais celle de la cigarette électronique est encore bien plus fine. Moins dangereux ? avec tous ce qui est rajouté pour rendre les jeunes addictif, l’estimer moins nocive c’est se voiler la face pour se donner bonne conscience. Toutes les merdes qu’on met dedans pour y donner du parfum, c’est exactement comme pour la cigarette normale, c’est pour rendre Addict, et comme on se voila la face au problème, on y laisse les gamins dedans. Pour se rendre compte au finale un peu plus tard qu on a laissé une génération complète de gamin jouer à un jeu du qui va mourrir avant l’autre.
Styxou
900 000 morts du tabac chaque année, vite interdisons les perches à selfies ! Il y a eu un mort !
Furax
Marlboro et autres doivent être contents, leurs lobbyistes ont bien fait leur boulot.<br /> Cigarettes électroniques dangereuses ou pas la question ne se posent pas pour eux, c’est juste un concurrent qu’il faut éliminer.<br /> Bref, je n’aime pas vraiment les cigarettes électroniques (et je n’en utilise pas, pas plus que des vraies cigarettes d’ailleurs), mais le problème ici c’est que si la raison officielle est la dangerosité de celles-ci, dans les faits c’est bien autre chose…
vbond007
OK, supposons que la cigarette électronique est au moins aussi dangereuse que la cigarette. Ca ne change rien !<br /> Pourquoi l’interdire et pas le tabac?<br /> Ce sont bien des mesures hypocrites non? Et donc on peut légitimement se dire que les lobbyistes sont derrière, non?<br /> Je vapote, mais ok interdisons, mais tout ! (et puis en passant on oublie le libre arbitre, mais ça c’est un autre débat…)
Pas_Moi
vbond007:<br /> (et puis en passant on oublie le libre arbitre, mais ça c’est un autre débat…)<br /> Oui, c’est bien un autre débat, mais la question se pose est-ce que quelqu’un qui est addict à un produit, c’est à dire qu’il a une dépendance, qu’elle soit physiologique ou seulement psychologique est encore en mesure d’avoir un libre arbitre ?<br /> C’est à dire d’être en capacité de réellement choisir ?<br /> De l’autre je serais plutôt de l’avis que l’état n’est pas là pour infantiliser les citoyens adultes, mais vu que de l’autre c’est la société Française qui paiera pour les dégâts médicaux des addictions, cigarettes, apparemment vapotage, une autre question se pose, est ce que la société doit payer ou pas vu que des adultes responsables, savent mais décident de prendre le risque de tomber malade ? C’est une question, rien de plus.
Flilou69
Il serait temps quand France, ils s’arrêtent cette saloperie de cigarette électronique ainsi que la cigarette.<br /> Malheureusement, il n’y pas assez de mort ou de malade pour faire arrêter cette saloperie alors qu’on c’est qu’il y une dangerosité.
vbond007
concernant ton idée qu’une personne dépendante ne soit plus en mesure de choisir est intéressante mais un peu extreme. Dans ce cas personne ne pourrait se sevrer de sa dépendance : sucre, alcool, cigarette, drogue, sexe…<br /> Donc je crois encore au libre arbitre <br /> En revanche, je suis donc d’accord avec toi sur la responsabilité des personnes (qui gardent bien leur libre arbitre comme je l’exprime ci-dessus) et qui devraient donc assumer pleinement les conséquences de leur dépendance, en particulier pécuniaires.
Exosia
Il n’y a pas de combustion dans une cigarette Electronique …
pocketpit
…. il y a une comparaison dans ma phrase … Apparemment tu ne l’as pas bien comprise ……
Exosia
Faut croire que oui.<br /> Je la comprends dans le sens ou tu compares la fumée du à la combustion entre la cigarette et la cigarette électronique.<br /> De plus tu enchaînes sur une comparaison d’additifs équivalent à la cigarette normale, qui plus est pour rendre addicte les jeunes … ce qui rend addicte à la clope (d’un point de vu produit) ce n’est que la nicotine hein … tout le reste c’est que des additifs de merdes qui pourris encore plus la santé.<br /> La cigarette électronique c’est pareil pour l’addiction, niveau produit il y a que la nicotine.<br /> Pour le reste c’est PG (Le Propylène Glycol) et VG (Glycérine Végétale).<br /> La cigarette, elle, c’est plus de 600 additifs et 4800 substances relevées dans sa fumée …<br /> Donc, balancer que la clope électronique équivaut à la cigarette niveau produits que l’on y ajoute, c’est fort x)
pocketpit
Balance toi même ce que tu veux entendre, je ne les mets pas sur un pied d’égalité, ni l’une ni l’autre, elles sont toutes les 2 mauvaises. Des 2 côtes tu as des éléments qui sont là pour rendre addicte. Et les 2 génèrent une fumée très volatile qui pénètre dans les poumons. Si on a le retour sanitaire sur la clope, les retours ne sont pas encore tous bien défini sur la cigarette électronique et les mélanges associatifs qui y sont fait à tous les niveaux (revendeurs, mélange personnel …).<br /> Alors on a déjà une expérience avec la clope, il faudrait rien faire et attendre une nouvelle génération de sacrifié ?<br /> Je te laisse à tes élucubrations
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page