MWC 2019 - HiSense présente l’A6 : un smartphone premium avec écran e-ink

le 26 février 2019 à 15h17
0
HiSense A6
Crédits : HiSense

Plus discret que nombre de ses concurrents chinois, HiSense est malgré tout présent à Barcelone, où se tient actuellement le Mobile World Congress. À cette occasion, le constructeur nous a d'ailleurs permis de prendre en main le A6, son smartphone doté d'un écran e-ink.

Laissant à dessein la guerre du smartphone pliable à d'autres, le constructeur chinois HiSense se contente de concevoir de beaux produits en s'astreignant à une économie de moyens. Point de débauche technologique ici, mais des smartphones bien conçus et aux idées originales comme en témoigne le HiSense A6, doté en son revers d'un écran de liseuse numérique.

HiSense A6 : le smartphone doté d'un écran e-ink


On vous voit venir. Certes, la présence d'un écran e-ink avait déjà été notée au dos d'un certain YotaPhone, il y a de ça quelques années. Néanmoins il va sans dire que la proposition du Chinois HiSense a bien plus de chance de rencontrer son public au regard de sa fiche technique. Voyez plutôt.

Le HiSense A6 est un smartphone de 6,01 pouces embarquant un bel écran AMOLED Full HD+. Au dos, c'est un écran e-ink monochrome de 5,61 pouces HD+ qui s'offre à vous. Une idée qu'HiSense reprend directement de son A2, sorti il y a tout juste un an.

HiSense A6
L'écran e-ink du A6. Crédits : Colin Golberg pour Clubic

Les vertus de ce procédé sont nombreuses. Outre de permettre la lecture au même titre que sur une liseuse (et donc de reposer ses yeux), l'écran e-ink est particulièrement économe en énergie. Aussi une simple pression sur un bouton virtuel situé sous le dock permet de permuter l'affichage de l'interface Android au dos, et donc d'économiser de précieux pourcentages de batterie.

Puisqu'on en parle, le HiSense A6 est d'ailleurs doté d'un accumulateur de 3 300 mAh, de 6 Go de mémoire vive et d'un stockage interne de 64 Go. Le tout sous Snapdragon 660. Un attirail technologique un peu léger pour le tarif annoncé de 499 € (sortie prévue au second semestre), mais qui pourrait aisément séduire celles et ceux à la recherche d'un smartphone endurant et original qui ne donne pas dans la débauche de puissance.

HiSense lance trois autres smartphones et tease son arrivée sur la 5G


Le constructeur avait prévenu avant l'ouverture du salon : il viendrait accompagné de pas moins de quatre nouveaux smartphones. Après le A6, dont nous venons de parler, HiSense s'apprête aussi à lancer les Rock V Pro, Infinity H30 et Infinity U30.

HiSense Rocky V Pro
Le Rocky V Pro, futur champion de l'autonomie. Crédits : HiSense

Pour le premier, HiSense mise tout sur la batterie. Avec un accumulateur de 4 530 mAh, et une coque magnétique anti-chocs lui accordant 3 500 mAh en rab, le Chinois procède à un appel du pied appuyé à destination des utilisateurs en mal d'autonomie. Du reste, il s'agit là d'un smartphone 6,5 pouces doté d'un waterdrop notch et affichant du Full HD+. Il est équipé du SoC Helio P70 de chez Mediatek, de 4 Go de RAM et de 64 Go de stockage. Côté photo, un duo arrière de 13 +2 mégapixels s'adjoint à un capteur avant de 8 mégapixels. Notez que la protection anti-chocs abordée plus haut accompagne aussi un lot de trois lentilles adaptables comprenant un téléobjectif, un grand-angle et un fish eye. Prix annoncé : 399 € pour une sortie au second semestre. Notez qu'une déclinaison non Pro est aussi au programme, troquant le concept modulaire pour une unique batterie de 5 500 mAh pour 240 €.

HiSense Infinity H30
Le Infinity H30. Crédits : HiSense

Plus conventionnel, le HiSense Infinity H30 est le successeur direct du Infinity H12 (allez comprendre). Il s'agit d'un grand terminal de 6,5 pouces embarquant un SoC Helio P70 octo-core, 4 Go de RAM, 64 Go de stockage et un duo d'APN de 16+2 mégapixels à l'arrière contre un unique capteur de 20 mégapixels à l'avant. Le tout sera alimenté par une belle batterie de 4 530 mAh. Sortie prévue au second semestre également pour 259 €.

HiSense Infinity U30
Le Infinity U30 et son dos en cuir. Crédits : HiSense

Le HiSense Infinity U30 se pose enfin comme le modèle haut de gamme du nouveau line-up du constructeur. Disposant d'un écran percé Full HD de 6,3 pouces, sa dalle couvre 91,6 % de la face avant de l'appareil. En sous-main, un Snapdragon 675 s'occupe de faire tourner la machine, accompagné par 8 Go de RAM et 128 Go de stockage pour une batterie de 4 500 mAh. Il dispose d'un duo d'APN 48+5 mégapixels au dos ainsi qu'un capteur 20 mégapixels à l'avant. Petite originalité : le dos de l'appareil est revêtu de cuir pleine fleur. L'Infinity U30 arrivera lui aussi au second semestre 2019 pour 499 €.

Le MWC, ou Mobile World Congress, est un salon consacré aux smartphones et à la téléphonie itinérante. Cet événement d'envergure internationale se tient du 25 au 28 février à Barcelone, où plus de 100 000 visiteurs sont attendus pour cette édition 2019.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top