Microsoft Office 2010: la suite bureautique en test

15 juin 2010 à 09h29
0

Excel 2010

0000008703223984-photo-logiciels-microsoft-excel-2010.jpg
Le tableur Excel fait évidemment partie des programmes phares de la suite Office. Celui-ci profite comme les autres applications de la suite du ruban Office et de l'implémentation du nouveau menu Office Backstage. On se retrouve donc en terrain connu avec cette version d'Excel, l'interface restant semblable à celle de la précédente mouture.

Proposé dans une version 64 bits, comme les autres logiciels de la suite, Excel 2010 profite de nouveaux algorithmes offrant une meilleure précision pour 45 des fonctions mathématiques, financières et statistiques les plus usitées. Du côté du moteur de rendu des graphiques, celui-ci a été optimisé pour offrir de meilleures performances. Qui plus est, il est possible d'afficher plus de points dans les séries grâce à un recul de certaines limites pour les graphiques. Toujours en matière de performances, l'extraction de données, leur tri et le filtrage sont également plus rapides notamment au niveau des tableaux croisés dynamiques.

000000B903269866-photo-microsoft-office-2010-excel-2010.jpg
000000B903269874-photo-microsoft-office-2010-excel-2010-backstage.jpg

Microsoft Excel 2010 et vue BackStage


Du côté des nouvelles fonctionnalités, on retrouve les SparkLines, c'est-à-dire des graphiques occupant une seule cellule et représentant l'évolution de vos données. Avec des options de mise en forme conditionnelle supplémentaires, Excel facilite la compréhension des données grâce à de nouveaux styles, dégradés et options de barres de données applicables à vos séries. Microsoft introduit dans Excel 2010 la fonctionnalité Segment qui permet d'améliorer les analyses au sein des Tableaux croisés dynamique grâce à une nouvelle méthode de filtrage de vos données.

On retrouve également les nouvelles fonctions partagées entre les applications de la suite 2010 comme le collage avec aperçu instantané ou encore la récupération des versions non enregistrées, sans oublier l'éditeur d'équations. Les fonctionnalités de retouche d'image avec recadrage et amélioration des contrastes ou effets artistiques répondent à l'appel alors que le logiciel intègre de nouveaux graphiques SmartArt et des thèmes Office supplémentaires.

OneNote 2010

0000008703224032-photo-logiciels-microsoft-onenote-2010.jpg
Apparu avec Office 2003, OneNote fut intégré à Office 2007. Le logiciel de prises de note continue son évolution avec la version 2010 qui se dote pour la première fois de l'interface en ruban. Il faut dire que l'absence de ruban a été longuement reprochée à OneNote 2007 dont l'austérité était manifeste. OneNote 2010 se présente donc avec une interface relativement épurée alors que les commandes sont distribuées à travers les onglets. Le menu Office Backstage fait également son apparition, alors que le gros de l'interface OneNote est toujours consacré à l'affichage du cahier de prise de notes et à ses onglets.

On retrouve dans cette nouvelle mouture une fonction de recherche améliorée, les résultats de celle-ci s'affichant au fur et à mesure de votre saisie. De plus, Microsoft propose un système de classement intelligent qui peut apprendre de vos précédents classements la façon dont vous ordonnez vos notes pour vous permettre de les retrouver plus facilement. La gestion des onglets a été améliorée puisqu'il est possible d'avoir des sous-pages multi-niveaux et de toutes les réduire d'un coup.

000000B403269894-photo-microsoft-office-2010-onenote-2010-1.jpg
000000B403269896-photo-microsoft-office-2010-onenote-2010-2.jpg

Microsoft OneNote 2010


La fonctionnalité des notes liées permet de prendre des notes alors que vous travaillez sur un document Office et de lier vos notes au document Office en question : de cette façon durant la relecture de vos notes, un clic sur l'icône apparaissant à côté de la note ouvrira le document concerné. Qui plus est, il est possible d'afficher une fenêtre de saisie OneNote ancrée sur le bureau et disposée côte à côte d'une fenêtre d'application Office, permettant par exemple de saisir des notes tout en travaillant sous Word.

000000F003269902-photo-microsoft-office-2010-onenote-2010-ancrage-bureau.jpg

Ancrage de OneNote 2010 sur le bureau


D'autres nouveautés plus subtiles font leur apparition comme l'ajout de fonctions mathématiques dans vos notes, la présence de styles rapides permettant de créer des en-têtes en un clic ou encore l'arrivée du pinceau permettant de reproduire la mise en forme.

Access 2010

0000008703223998-photo-logiciels-microsoft-access-2010.jpg
Access, célèbre gestionnaire de bases de données profite lui aussi du passage en version 2010. Le SGBDR voit son ergonomie légèrement revue, avec la présence du ruban Office mais aussi et surtout l'intégration de la vue Office BackStage. Afin de faciliter la prise en main de ce logiciel, Microsoft a revu les modèles de bases de données prêt à être utilisés alors qu'il est désormais possible pour l'utilisateur de sauvegarder sa base de données comme un modèle pour le partager avec d'autres utilisateurs. Si cela était possible avec les précédentes versions d'Access il fallait installer les extensions développeur, chose qui n'est plus nécessaire désormais.

Toujours afin de faciliter son usage quotidien, Access 2010 implémente les thèmes Office pour appliquer un formatage automatique à une base de données sur laquelle vous travaillez. Dans le même esprit, il est possible d'ajouter automatiquement des formulaires de navigation sans écrire la moindre ligne de code alors que Microsoft propose des champs rapides : d'un clic il est possible d'ajouter un groupe de champs de type Adresse, Ville, Code postal, Pays.

000000F003269914-photo-microsoft-office-2010-access-2010.jpg

Microsoft Access 2010


Parmi les autres améliorations, signalons la réécriture du concepteur de macros qui se veut plus simple alors qu'il est possible de créer des macros de données permettant de lier une logique à vos données c'est-à-dire à une table et non pas aux objets qui la mettent à jour. La notion de champ calculé est également nouvelle sous Access 2010 : les champs calculés peuvent stocker les données utilisées dans vos calculs. De cette façon, vous créez des calculs une seule fois et ceux-ci peuvent être utilisés dans l'ensemble de votre base de donneés.

Des fonctionnalités de partage toujours plus poussées

Avec Office 2010, Microsoft renforce largement les fonctionnalités de partage de ses logiciels bureautique vedettes. Tous disposent en effet d'un accès à SkyDrive et par extension aux Office Web Apps. Depuis Word, il est par exemple possible de sauvegarder le document sur lequel vous travaillez sur votre disque dur bien sûr mais également sur un dossier de votre disque dur en ligne... ou « in the cloud ». Cela se fait depuis la vue Office Backstage, vue qui affiche, une fois votre Windows Live ID renseigné, l'arborescence de votre SkyDrive et vous permet de choisir le dossier dans lequel le document sera enregistré.

Libre à vous ensuite de donner un accès à ce document à vos proches ou collaborateurs qui pourront le lire ou le modifier grâce aux Office Web Apps, les versions en ligne des logiciels Office. Nous avions récemment consacré un dossier aux Office Web Apps, aussi nous ne reviendrons pas sur les fonctionnalités offertes préférant vous renvoyer au-dit dossier. Sachez qu'il est bien entendu possible d'éditer un document stocké sur votre SkyDrive par le biais des versions traditionnelles d'Office, qu'il s'agisse d'Office 2007 ou Office 2010.

En conjonction avec Communicator 14 et Microsoft Communications Server 14, il est possible de partager un document en cours d'édition. Qu'il s'agisse d'un classeur Excel ou d'une présentation PowerPoint, vous pouvez en effet démarrer une réunion virtuelle et partager la fenêtre de votre application avec le correspondant de votre choix. Reste qu'il faut disposer de l'infrastructure serveur adéquate...

Certains logiciels comme PowerPoint ou Word bénéficient de la fonctionnalité de « corédaction ». Celle-ci permet de travailler avec d'autres personnes, au même moment, sur le même document. Pour ce faire, il faut soit disposer d'un serveur SharePoint Foundation 2010, soit disposer d'un Windows Live SkyDrive. Dans cette configuration, vous voyez alors les personnes connectées travaillant actuellement sur le document.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Test iPhone 12 mini : exactement le même... En plus petit
Un nouveau forfait mobile spécial Black Friday débarque chez Free 🔥
Le TOP des promos high-tech ce dimanche en attendant le Black Friday
Cinq mangas à lire sans modération, même hors confinement !
10 jeux bacs à sable et simulateurs de promenades pour explorer l'univers malgré le confinement
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Le smartphone POCO M3 est (déjà) en promo chez Amazon !
Test Creative Outlier Air V2 : des écouteurs toujours aussi bien pensés, à l’autonomie monstrueuse
La célèbre enceinte Ultimate Ears Megaboom à moins 46% ce week-end
Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?
Haut de page