Office 2013 : la suite bureautique de Microsoft en test

le 29 janvier 2013 à 19:00
 0
0000006E05307024-photo-logo-office-2013.jpg
Quelques mois après le lancement de son nouveau système d'exploitation, Windows 8, Microsoft poursuit le renouvellement de son offre logicielle et propose une nouvelle mouture de sa suite bureautique à succès à destination de nos PC. Succédant à Office 2010, Office 2013 a pour mission première de concrétiser une promesse phare de l'éditeur : le passage au cloud ! Retrouvez désormais Microsoft Office 2016.

Et si Office 2010 s'intégrait déjà dans une certaine mesure aux services dans le nuage de l'éditeur, la firme de Redmond est beaucoup plus ambitieuse avec la mouture 2013 allant jusqu'à revoir son modèle de distribution et sa tarification via le système d'abonnement Office 365.

Au-delà du cloud, Office 2013 apporte un certain nombre de nouveautés non négligeables à commencer par un client mail totalement revu (encore !), il s'agit de l'inénarrable Outlook, ou une interface utilisateur épurée et allégée qui n'est pas sans rappeler certains aspects de Modern UI. Naturellement, les divers logiciels composant la suite poursuivent leur évolution fonctionnelle.

Que nous réserve donc l'édition 2013 d'Office ? Voilà la question qui nous animera dans ce dossier !

014A000005683952-photo-office-2013-boxshot-1.jpg


Un nouveau modèle de distribution



000000B905683972-photo-bo-te-office-365.jpg
Avec Office 2013, Microsoft inaugure parallèlement aux versions boîte un modèle de distribution déjà esquissé avec Office 365 mais dorénavant totalement assumé et intégré dans la conception même de la suite, un changement loin d'être anodin.

Alors que la suite bureautique de l'éditeur représente une part non négligeable de son chiffre d'affaires, son modèle économique est de plus en plus attaqué par les logiciels libres d'une part, mais également par les services en ligne d'une certaine firme de Mountain View... j'ai nommé Google sans oublier ce qui se passe sur le front de la mobilité où Office est pour le moment absent des environnements Android et iOS. Il était donc temps pour Redmond de réagir.

Jusqu'à présent, la licence Office se destinait à une machine donnée, en clair un PC : c'est le modèle de la licence perpétuelle. On ne pouvait donc installer sa licence Office 2010 que sur un ordinateur à la fois (exception des licences familiales notamment). Avec Office 2013 il est possible d'acheter le logiciel sous forme d'abonnement annuel dans le cadre d'Office 365. La licence d'utilisation concerne alors l'utilisateur et non plus la machine. Utilisateur qui a finalement le droit d'installer la suite bureautique sur plusieurs ordinateurs (5 au maximum) qu'il s'agisse de Mac ou de PC. La gestion de ces droits d'installation passe par une interface Web qui permet de contrôler les PC sur lesquels Office a été installé et de transférer au besoin les licences. Il est donc possible de désactiver une licence (enfin !).

00C8000005684324-photo-office-2013-365-setup-11.jpg
00C8000005684326-photo-office-2013-365-setup-12.jpg
00C8000005684328-photo-office-2013-365-setup-13.jpg

Lancement de l'installation d'Office 365 depuis le Web


Outre la possibilité de déployer la suite sur plusieurs machines avec un seul abonnement, Office en tant que service a le mérite d'être toujours à jour. Durant la période de validité de votre abonnement, si une nouvelle version majeure d'Office voit le jour, vous en disposez automatiquement et sans surcoût. En revanche, au terme de l'abonnement, si vous ne le renouvelez pas, les applications installées sur vos machines passent en mode « read-only ». Il vous sera toujours possible de consulter des documents et de les imprimer, mais pas de les éditer ou les créer.

Les éditions Office, leur prix



Avec ce nouvel Office, il convient de distinguer Office 2013, la version boîte de la suite avec sa licence perpétuelle, de l'abonnement Office 365.

Office 365 Famille Premium : Cet abonnement annuel comprend les composants OneNote, Outlook, Word, Excel, PowerPoint, Publisher et Access pouvant être installés sur 5 PC ou Mac d'un même foyer. Microsoft propose en prime 20 Go d'espace de stockage SkyDrive supplémentaire (par défaut un compte SkyDrive gratuit est limité à 7 Go) et 60 minutes de conversation gratuite sur Skype. Problème : avec notre abonnement de test, la taille de notre espace SkyDrive n'a pas bougé d'un pouce après l'activation de notre souscription Office 365.

Office 365 Université : Il s'agit ici d'une offre similaire en tout point à l'abonnement Famille Premium, à un tarif bradé, sauf que les installations sont limitées à 2 PC ou Mac pour une durée de validité de 4 ans.

Office 365 ProPlus : On retrouve ici Word, PowerPoint, Excel, Outlook, OneNote, Access, Publisher, Infopath et Lync. Chaque utilisateur peut installer Office sur un maximum de 5 PC et Mac.

Office 365 Petite Entreprise Premium : On bénéficie ici des applications ProPlus avec l'accès à la messagerie professionnelle, aux documents partagés et à la visioconférence dans une offre hébergée par Microsoft.

Office 365 Entreprise : En plus des applications de ProPlus, Microsoft ajoute Exchange Online, pour la messagerie électronique, et SharePoint Online pour le partage et la gestion de documents.

Pour les versions boîtes, nous vous proposons de retrouver leur contenu dans le tableau ci-dessous. Rappelons que la licence est ici perpétuelle, mais limitée à une seule machine.

 Office Famille  
et Etudiant 2013 
Office Famille
et Entreprise 2013 
Office Professionnel 2013 
Microsoft Word
Microsoft Excel
Microsoft PowerPoint
Microsoft OneNote
Microsoft Outlook 
Microsoft Publisher  
Microsoft Access  
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Microsoft

La prochaine mise à jour majeure de Windows 10 pourrait bien étendre l’extension Windows Defender Application Guard de Edge à Chrome et Firefox.
18/03 | Microsoft
Les utilisateurs Skype Insiders ont eu accès à une nouvelle bêta du service : les appels de groupe grimpent jusqu’à 50 personnes, contre 25 auparavant.
16/03 | Skype
Principale attraction d'un épisode Inside Xbox très pauvre en annonces, le Project xCloud de Microsoft s'est enfin présenté concrètement aux joueurs à travers une démo de quelques minutes. Une prise de parole loin d'être anodine puisque Google s'apprête à dévoiler ses plans pour l'industrie du gaming dans quelques jours.
Microsoft poursuit le célèbre assembleur chinois pour le non-respect d’un accord de licence établi en 2013. Foxconn n’aurait pas payé ses redevances pour des technologies installées dans plusieurs appareils Android ou Linux.
13/03 | Microsoft
Microsoft continue de chouchouter les développeurs et va réduire sa commission à portion congrue. Ces derniers pourront récupérer jusqu’à 95 % du prix de vente de leurs logiciels sur le Windows Store.
Initialement annoncés pour début 2018, les premiers datacenters de Microsoft en Afrique viennent tout juste d’être officialisés.
07/03 | Microsoft
Microsoft devrait présenter sa console dédiée au dématérialisé au mois d’avril, pour une sortie qui pourrait intervenir dès le mois de mai.
06/03 | Xbox One
Microsoft va fermer ses services en ligne de suivi d’activité le 31 mai prochain et proposer un remboursement aux derniers acheteurs du Microsoft Band. Le constructeur n’avait pas lancé de nouveaux bracelets connectés depuis plus de deux ans.
04/03 | Wearables
La nouvelle Surface Pro 6 arrive enfin en France. Cinq mois après son officialisation, la tablette hybride (deux en un) est disponible dans le commerce… et en test !
28/02 | Surface
La dernière build de Windows 10 a laissé traîner de nombreuses miettes permettant aux dataminers de prophétiser l’ouverture du catalogue de jeux Xbox One sur PC.
28/02 | Microsoft
Malgré les protestations de ses employés, Satya Nadella maintient sa position et défend l’accord conclu entre le département américain de la Défense et Microsoft concernant la fourniture de casques Hololens.
L'équipe Clubic dépêchée sur le salon barcelonais a été invitée par Microsoft a chausser son nouveau casque de réalité mixte : le HoloLens 2.
La guerre des consoles a longtemps alimenté les débats les plus houleux chez les joueurs, mais les choses changent peu à peu. En effet, certains constructeurs n'hésitent pas à se rapprocher pour répondre aux exigences de demain et c'est une alliance inédite qui semble être sur le point de voir le jour. Ainsi, Xbox et Nintendo se préparent à avancer main dans la main pour les années qui viennent.
Quatre ans après son premier casque de réalité mixte, Microsoft présente le HoloLens 2. Un casque holographique qui, au vu de son tarif, n’est toujours pas prévu pour le grand public.
À quelques semaines de l’échéance électorale continentale, Microsoft alerte l’Union européenne sur une recrudescence des cyberattaques.
23/02 | Cyberpolice
scroll top