Office 2013 : la suite bureautique de Microsoft en test

29 janvier 2013 à 19h00
0
La note de la rédac
0000006E05307024-photo-logo-office-2013.jpg
Quelques mois après le lancement de son nouveau système d'exploitation, Windows 8, Microsoft poursuit le renouvellement de son offre logicielle et propose une nouvelle mouture de sa suite bureautique à succès à destination de nos PC. Succédant à Office 2010, Office 2013 a pour mission première de concrétiser une promesse phare de l'éditeur : le passage au cloud ! Retrouvez désormais Microsoft Office 2016.

Et si Office 2010 s'intégrait déjà dans une certaine mesure aux services dans le nuage de l'éditeur, la firme de Redmond est beaucoup plus ambitieuse avec la mouture 2013 allant jusqu'à revoir son modèle de distribution et sa tarification via le système d'abonnement Office 365.

Au-delà du cloud, Office 2013 apporte un certain nombre de nouveautés non négligeables à commencer par un client mail totalement revu (encore !), il s'agit de l'inénarrable Outlook, ou une interface utilisateur épurée et allégée qui n'est pas sans rappeler certains aspects de Modern UI. Naturellement, les divers logiciels composant la suite poursuivent leur évolution fonctionnelle.

Que nous réserve donc l'édition 2013 d'Office ? Voilà la question qui nous animera dans ce dossier !

014A000005683952-photo-office-2013-boxshot-1.jpg


Un nouveau modèle de distribution

000000B905683972-photo-bo-te-office-365.jpg
Avec Office 2013, Microsoft inaugure parallèlement aux versions boîte un modèle de distribution déjà esquissé avec Office 365 mais dorénavant totalement assumé et intégré dans la conception même de la suite, un changement loin d'être anodin.

Alors que la suite bureautique de l'éditeur représente une part non négligeable de son chiffre d'affaires, son modèle économique est de plus en plus attaqué par les logiciels libres d'une part, mais également par les services en ligne d'une certaine firme de Mountain View... j'ai nommé Google sans oublier ce qui se passe sur le front de la mobilité où Office est pour le moment absent des environnements Android et iOS. Il était donc temps pour Redmond de réagir.

Jusqu'à présent, la licence Office se destinait à une machine donnée, en clair un PC : c'est le modèle de la licence perpétuelle. On ne pouvait donc installer sa licence Office 2010 que sur un ordinateur à la fois (exception des licences familiales notamment). Avec Office 2013 il est possible d'acheter le logiciel sous forme d'abonnement annuel dans le cadre d'Office 365. La licence d'utilisation concerne alors l'utilisateur et non plus la machine. Utilisateur qui a finalement le droit d'installer la suite bureautique sur plusieurs ordinateurs (5 au maximum) qu'il s'agisse de Mac ou de PC. La gestion de ces droits d'installation passe par une interface Web qui permet de contrôler les PC sur lesquels Office a été installé et de transférer au besoin les licences. Il est donc possible de désactiver une licence (enfin !).

00C8000005684324-photo-office-2013-365-setup-11.jpg
00C8000005684326-photo-office-2013-365-setup-12.jpg
00C8000005684328-photo-office-2013-365-setup-13.jpg

Lancement de l'installation d'Office 365 depuis le Web


Outre la possibilité de déployer la suite sur plusieurs machines avec un seul abonnement, Office en tant que service a le mérite d'être toujours à jour. Durant la période de validité de votre abonnement, si une nouvelle version majeure d'Office voit le jour, vous en disposez automatiquement et sans surcoût. En revanche, au terme de l'abonnement, si vous ne le renouvelez pas, les applications installées sur vos machines passent en mode « read-only ». Il vous sera toujours possible de consulter des documents et de les imprimer, mais pas de les éditer ou les créer.

Les éditions Office, leur prix

Avec ce nouvel Office, il convient de distinguer Office 2013, la version boîte de la suite avec sa licence perpétuelle, de l'abonnement Office 365.

Office 365 Famille Premium : Cet abonnement annuel comprend les composants OneNote, Outlook, Word, Excel, PowerPoint, Publisher et Access pouvant être installés sur 5 PC ou Mac d'un même foyer. Microsoft propose en prime 20 Go d'espace de stockage SkyDrive supplémentaire (par défaut un compte SkyDrive gratuit est limité à 7 Go) et 60 minutes de conversation gratuite sur Skype. Problème : avec notre abonnement de test, la taille de notre espace SkyDrive n'a pas bougé d'un pouce après l'activation de notre souscription Office 365.

Office 365 Université : Il s'agit ici d'une offre similaire en tout point à l'abonnement Famille Premium, à un tarif bradé, sauf que les installations sont limitées à 2 PC ou Mac pour une durée de validité de 4 ans.

Office 365 ProPlus : On retrouve ici Word, PowerPoint, Excel, Outlook, OneNote, Access, Publisher, Infopath et Lync. Chaque utilisateur peut installer Office sur un maximum de 5 PC et Mac.

Office 365 Petite Entreprise Premium : On bénéficie ici des applications ProPlus avec l'accès à la messagerie professionnelle, aux documents partagés et à la visioconférence dans une offre hébergée par Microsoft.

Office 365 Entreprise : En plus des applications de ProPlus, Microsoft ajoute Exchange Online, pour la messagerie électronique, et SharePoint Online pour le partage et la gestion de documents.

Pour les versions boîtes, nous vous proposons de retrouver leur contenu dans le tableau ci-dessous. Rappelons que la licence est ici perpétuelle, mais limitée à une seule machine.

 Office Famille  
et Etudiant 2013 
Office Famille
et Entreprise 2013 
Office Professionnel 2013 
Microsoft Word
Microsoft Excel
Microsoft PowerPoint
Microsoft OneNote
Microsoft Outlook 
Microsoft Publisher  
Microsoft Access  
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
La filière éolienne française se porte bien et continue de créer des emplois
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
La bande annonce de Star Wars, l'ascension de Skywalker, est là !
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top