La Chine bloque l'accès à Gmail dans tout le pays

29 décembre 2014 à 17h01
0
Le gouvernement chinois vient de faire un cadeau de Noël très spécial à ses citoyens, en bloquant l'accès à Gmail, la messagerie électronique de Google.

00FA000002197028-photo-chine-drapeau.jpg
Depuis le week-end dernier, impossible d'accéder à Gmail depuis la Chine, à moins de disposer d'un système de contournement de type Proxy ou VPN. La messagerie électronique de Google rejoint le clan des services Web inaccessibles dans le pays, qui compte déjà Twitter, Facebook ou encore YouTube.

Les internautes chinois éprouvaient déjà des difficultés à utiliser le service auparavant, mais la censure a vraisemblablement mis un terme à la possibilité de se connecter à Gmail de manière « officielle ». « Nous avons procédé à des vérifications et il n'y a rien d'anormal de notre côté » a déclaré un porte-parole de Google à l'AFP. De son côté, la Chine explique, par l'intermédiaire d'une porte-parole, avoir « toujours eu une attitude bienveillante et encourageante pour les investisseurs qui exercent une activité légale ». Une déclaration qui noie le poisson et n'évoque en rien la situation vécue par les internautes du pays.

En Chine, la censure d'Internet est devenue une sorte de sport national ces dernières années : en 2013, le gouvernement estimait même avoir « nettoyé Internet » : « Internet est devenu propre. La fréquence des calomnies a diminué, et cela n'a pas eu d'influence sur la diffusion des informations » se félicitaient les autorités dans un communiqué en novembre de l'année dernière. Dans sa volonté de contrôler à tout prix l'information, la Chine n'a jamais hésité à opérer des blocages de services étrangers, comme ceux de Google, et de former des modérateurs chargés de traquer les détracteurs de son régime sur les réseaux sociaux locaux, comme Sina Weibo.

0258000007833889-photo-trafic-gmail-en-chine.jpg
Le trafic de Gmail en Chine.

Plus tôt cette année, le pays avait également promis de « punir sévèrement » les entreprises américaines qui opèrent selon lui sur son territoire pour mieux l'espionner. Google faisait partie des sociétés visées. La relation entre la firme et la Chine n'ont jamais été au beau fixe, et la situation pourrait continuer à s'aggraver : « Le gouvernement essaie d'éliminer peu à peu la présence de Google en Chine, et même d'affaiblir ses positions à l'étranger » estime de son côté l'ONG GreatFire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top