Test Roccat Kone XP : une souris pour tout contrôler du bout des doigts

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
31 mars 2022 à 11h17
6
Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Très actifs sur le marché des périphériques depuis leur rachat par Turtle Beach, les Allemands de Roccat viennent de lancer une nouvelle souris gaming, la Kone XP. Et autant dire que cela faisait un petit moment que nous n’avions pas vu une souris orientée MMO qui s’éloigne de la tendance minimaliste et légère du moment, ce qui a suffi à piquer notre curiosité.

Roccat Kone XP Top du top
  • Ultra confortable en palm grip
  • Un éclairage RGB bien intégré au design
  • Molette multidirectionnelle efficace

La Roccat Kone XP a tout pour plaire : sa forme des plus confortables, ses nombreux boutons à portée de pouces et d’index, sa molette multidirectionnelle et ses performances. Et il serait bête de ne pas citer sa fonction Easy-Shift, la possibilité d’assigner deux fonctions à chaque bouton devrait amplement convenir aux joueurs qui ont besoin de tout contrôler du bout des doigts, tout comme dans des activités de bureautiques avancées.

Rien n’est laissé au hasard, les matériaux choisis le prouvent avec une souris qui se concentre sur la qualité avant de penser au minimalisme et à la légèreté. Reste le prix, certes élevé pour un modèle qui est pour le moment uniquement proposé en version filaire, ou encore cet éclairage RGB qui sera sans doute trop abondant et exubérant pour certains.

La Roccat Kone XP a tout pour plaire : sa forme des plus confortables, ses nombreux boutons à portée de pouces et d’index, sa molette multidirectionnelle et ses performances. Et il serait bête de ne pas citer sa fonction Easy-Shift, la possibilité d’assigner deux fonctions à chaque bouton devrait amplement convenir aux joueurs qui ont besoin de tout contrôler du bout des doigts, tout comme dans des activités de bureautiques avancées.

Rien n’est laissé au hasard, les matériaux choisis le prouvent avec une souris qui se concentre sur la qualité avant de penser au minimalisme et à la légèreté. Reste le prix, certes élevé pour un modèle qui est pour le moment uniquement proposé en version filaire, ou encore cet éclairage RGB qui sera sans doute trop abondant et exubérant pour certains.

La Kone XP prend clairement ses distances avec la tendance actuelle qui consiste à produire des souris toujours plus légères quitte à en sacrifier parfois un certain confort et quelques fonctionnalités. À voir les derniers mulots passés en revue sur Clubic, comme la SteelSeries Aerox 3 Wireless, la Razer Orochi V2 ou encore la Logitech PRO X Superlight, il semble clair que les fabricants se livrent une rude compétition avec pour mots d’ordres minimalisme et compacité. Mais la souris idéale n’est pas la même pour tous ! Avec ses 15 boutons programmables, son poids généreux, et sa forme particulière, la Kone XP s’avance sur d’autres terres.

Fiche technique Roccat Kone XP

Ergonomie

Utilisation
Gamer
Nombre de boutons
15
Type de Roulette
Multidirectionnelle
Lateralité
Souris pour droitier
Trackball
Non
Souris verticale
Non
Souris silencieuse
Non

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
19 000 DPI
Sans-fil
Non
Interface avec l'ordinateur
USB
Logiciel compagnon
Roccat Swarm

Caractéristiques physiques

Longueur du câble
1,8m
Largeur
59mm
Poids
104g
Poids modulable
Non
Rétro-éclairage
Oui (RGB)

Une forme éprouvée pour un confort inégalé

Roccat dispose d’un sérieux background en termes de souris gaming, notamment avec ses différentes gammes Kone. Le fabricant reprend ici le facteur de forme bien connu de cette série de souris, quasiment à l’identique des Kone Pro et Kone Pro Air que nous avons testées dernièrement.

Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Le résultat est, sans surprise, très satisfaisant lorsqu’il s’agit d’aborder la question du confort. La prise en main en palm grip est idéale en offrant un confort inégalé et une excellente préhension. La différence se ressent toutefois au niveau du poids, concentré dans une plus grande proportion à l’arrière de la souris. Avec ses 104 grammes, elle se destine sans doute moins aux joueurs de FPS, notamment ceux qui jouent avec une basse sensibilité. La glisse et les mouvements sont tout à fait fluides, mais il est vrai que l’on ressent cet embonpoint quand il s’agit de faire des mouvements rapides et de soulever le mulot, rien de rédhibitoire pour les MMO ou encore pour un usage bureautique.

Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge

Comme d’autres souris Roccat, celle-ci peut cliver en raison de son esthétique. La Kone XP ne fait pas l’impasse sur l’éclairage RGB, au contraire, elle pousse la chose assez loin avec un éclairage « 3D » qui a recours à pas moins de 22 LEDs ! On aime, ou pas. Cet éclairage est toutefois bien intégré, sous la coque translucide de la souris et il est vrai que l’effet 3D apporte un petit quelque chose. Pour s’en apercevoir, le mieux reste toutefois de constater les capacités de cet éclairage RGB en visionnant la présentation de Roccat en vidéo ci-dessous.

On peut presque en venir à regretter que la Kone XP ne soit pas entièrement translucide. Ses flancs reprennent le coloris et le même matériau que les précédentes itérations, ce qui n’est pas plus mal puisque celui-ci joue son rôle dans la bonne prise en main de la souris.

Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Pour ce qui est du reste, la Kone XP est difficile à prendre en défaut aux vues de ce qu’elle propose. Les seuls points qui peuvent en rebuter certains sont sans doute l’absence d’une version sans fil ou encore le fait que cette souris filaire ne soit accessible qu’aux seuls droitiers.

Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge

Le câble PhantomFlex est on ne peut plus souple et maniable, si bien qu’il se laisse oublier, tandis que les larges patins PTFE ne posent aucun souci de glisse sur les tapis en tissu ou en plastique. Bien sûr, le grand nombre de boutons et la molette Krystal 4D orientent cette souris vers un public précis, les joueurs de MMO notamment, mais on peut aussi penser, dans une moindre mesure, à ceux qui ont des besoins de productivité particuliers en bureautique ou sous certains logiciels.

Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Fonctionnalités et logiciel compagnon

La Roccat Kone XP est une souris truffée de fonctionnalités. On reste loin de ce qu’offre certains modèles destinés à la productivité comme la Logitech MX Master 3 qui est une référence en la matière, mais force est de constater que la personnalisation est un des atouts majeurs de ce mulot.

On dispose donc d’un total de 14 boutons programmables, en comptant les clics droit et gauche ainsi que les clics latéraux de la molette. Le 15e bouton n’est autre que celui qui est placé directement sous le pouce et qui porte le symbole [+]. Il s’agit d’une commande qui, lorsqu’elle est pressée, va activer la fonction Easy-Shift que Roccat a déjà développée depuis un bon moment. Cette fonctionnalité permet de passer d’une configuration de boutons à un autre, en clair d’assigner des fonctions secondaires à chaque bouton programmable.

Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge
Test Roccat Kone XP © Matthieu Legouge

On passe par conséquent de 15 fonctions (ou plutôt 14 + 1) à un total de 29 ! à partir de là on peut même s’imaginer qu’il ne sera pas facile de trouver une fonction pour ses 29 actions programmables. La Kone XP est ultra généreuse et devrait réjouir les power users et les gamers fanas de MMORPG. Ajoutez à cela le logiciel Roccat Swarm, intuitif et agréable à utiliser, la mémoire embarquée de la souris qui permet d’y enregistrer plusieurs profils, et vous avez là un produit qui deviendra vitre indispensable si tant est que vous en éprouviez le besoin quotidien, ou au moins régulier.

Le seul petit bémol que nous avons relevé à l’usage se trouve dans la forme et la texture des quatre boutons de pouces ; il n'est en effet pas toujours évident de les différencier entre eux et un misclick est vite arrivé. C’est sans doute une question d’habitude, mais quelques petits repères tactiles pourraient aider, comme le font des inscriptions en braille par exemple. Les deux autres boutons m’ont remémoré une souris que j’appréciais énormément, à savoir la Roccat Kova AIMO. Ils sont conçus pour être activés avec l’index et sont très accessibles dans mon cas. Si nous devions souffler une idée à Roccat, ce serait sans doute de s’intéresser à une souris hybride entre cette Kone XP et la Kova, ambidextre évidemment histoire de ne pas laisser les gauchers sur le bord de la route. Bref, tout ça pour dire qu’avoir des boutons supplémentaires que s’activent autrement qu’avec le pouce est une excellente idée.

Des performances sans faille aucune

Aujourd’hui même les souris les moins onéreuses sont capables d’excellentes performances. Les capteurs optiques sont en effet réputés pour leur excellent suivi et le Roccat Owl-Eye pousse même la chose un peu plus loin. Basé sur un modèle PixArt (le PAW3370), il dispose d’une sensibilité maximale de 19 000 DPI, une vitesse de suivi de 400 ips et une accélération de 50g. Autrement dit, vous ne le prendrez pas en défaut. Roccat ajoute à cela une prise en charge Nvidia Reflex et une personnalisation pertinente via Swarm : de la sensibilité (par incrément de 50 DPI), ainsi que de la distance de soulèvement (lift-off) avec une fonction d’étalonnage.


Le fabricant tente aussi de se démarquer au niveau des interrupteurs pour les clics principaux. Il fait appel ici à ses switches optiques Titan dont la particularité est d’abord d’offrir une meilleure durée de vie face à des interrupteurs mécaniques. Roccat l’estime à 100 millions de clics, soit le double de ce que promettent habituellement des switches « classiques ». Leur second avantage sur le papier, c’est la réactivité. Difficile d’en juger au ressenti, mais il est vrai que la sensation de clic et agréable, furtive et peut-être un peu plus qualitative qu’avec un switch mécanique dont le bruit et le rebond semblent légèrement différents.

Roccat Kone XP : l'avis de Clubic

9

La Roccat Kone XP a tout pour plaire : sa forme des plus confortables, ses nombreux boutons à portée de pouces et d’index, sa molette multidirectionnelle et ses performances. Et il serait bête de ne pas citer sa fonction Easy-Shift, la possibilité d’assigner deux fonctions à chaque bouton devrait amplement convenir aux joueurs qui ont besoin de tout contrôler du bout des doigts, tout comme dans des activités de bureautiques avancées.

Rien n’est laissé au hasard, les matériaux choisis le prouvent avec une souris qui se concentre sur la qualité avant de penser au minimalisme et à la légèreté. Reste le prix, certes élevé pour un modèle qui est pour le moment uniquement proposé en version filaire, ou encore cet éclairage RGB qui sera sans doute trop abondant et exubérant pour certains.

Les plus

  • Ultra confortable en palm grip
  • Un éclairage RGB bien intégré au design
  • Molette multidirectionnelle efficace
  • Le plein de boutons et de fonctionnalités

Les moins

  • Boutons de pouces parfois difficiles à différencier
  • Poids supérieur à la moyenne
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
DrCarter95
120 balles c’est beaucoup trop.
saerdryl
80 chez amazon ou chez roccat, j ai pas aimé le revettement du dos de la souris c etait glissant
Popoulo
Plus jamais je n’achèterai cette marque. Des prix surfaits pour une fiabilité proche du néant.
saerdryl
en matière de souris rien ne vaut Razer
stratos
moins de boutons mais même disposition qu’une logitech 402 a 25€, bref je reste fidèle a logitech ou razer, dernier test corsair la souris fait des doubles clic et le problème dure depuis des années vu les forums
DirtyShady
On en parle de ma Razer Deathadder qui s’est mis a faire des doubles clic sur des simples clic alors qu’elle n’a qu’un an et que je l’utilise de façon occasionnelle…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les nouveaux chipsets AMD pour Ryzen 7000 (Zen4) devraient être dévoilés sous peu
La carte graphique Gigabyte GeForce RTX 3070 en promo chez RueDuCommerce
Acer dévoile de nouveaux écrans 3D stéréoscopiques sans lunettes SpatialLabs View
Le futur des cartes SD s'annonce avec la norme SD 9
Voilà un prix très attractif pour ce PC Oled de 14
Toujours plus : la première mémoire DDR5 avec des ventilateurs RGB !
Acer lance une flopée de nouveaux laptops dont un Swift 3 OLED, sous la barre des 1000 euros
Faites des économies en achetant le SSD Crucial P5 Plus en promo chez Amazon
Le Chromebook Acer 15,6
Ressuscitez votre Game Boy original avec ce kit pour Raspberry (et gagnez la couleur en passant)
Haut de page