Neuf fonctionnalités d'assistance à la conduite obligatoires en Europe à partir de 2022

Matthieu Legouge Contributeur
31 mars 2019 à 13h53
0
Véhicule et assistances

Un accord politique vient d'être trouvé par la Commission européenne au sujet des fonctionnalités d'assistance à la conduite. Longuement débattu et pour le moment adopté de manière provisoire, cet accord vise à rendre obligatoires neuf fonctionnalités d'assistance à la conduite à partir de 2022.

Limiteur de vitesse, « boîtes noires », système d'alerte à la somnolence ou au freinage d'urgence, des fonctionnalités que l'on pourrait retrouver sur tous les véhicules d'ici 2022.

Une mesure encore provisoire, mais qui risque de faire parler d'elle

Alors que le constructeur suédois Volvo a annoncé au début du mois son intention de limiter la vitesse de tous ses véhicules à 180 km/h et plus récemment son idée d'équiper les cabines de ses véhicules de caméras afin de pouvoir surveiller et identifier les distractions et autres risques pour le conducteur, la Commission européenne entend aller encore un peu plus loin pour augmenter la sécurité au volant et sur les routes.

Les députés européens ont en effet récemment voté un accord qui porte sur l'ajout de neuf fonctionnalités d'assistance à la conduite qui deviendraient obligatoires à partir de 2022.

Ainsi, les véhicules haut de gamme des constructeurs automobiles ne seraient plus les seuls à profiter de la plupart de ces technologies. Une bonne nouvelle pour les consommateurs puisque même les modèles les moins équipés se verraient alors bénéficier de ces technologies. Seulement, si les aides au maintien de voie, les systèmes avancés de freinage d'urgence et d'alerte à la somnolence, les caméras de recul et détecteurs sont déjà connus et appréciés des automobilistes, les nouveaux ajouts risquent quant à eux de recevoir un accueil mitigé.

Boîtes noires et assistance intelligente à la vitesse (ISA)

En effet, parmi eux on retrouve notamment l'ajout d'un enregistreur de données, autrement dit une sorte de « boîte noire » comme on en utilise dans les compagnies aériennes. Cet enregistreur permettra de garder un œil sur de nombreux paramètres du véhicule afin d'aider à déterminer les circonstances d'un accident, des détails qui seraient surtout susceptibles d'intéresser les assurances. Les « boîtes noires » fonctionneraient cependant sur une boucle fermée, ainsi les données de conduite seraient régulièrement écrasées.

Enfin, l'élément le plus controversé de cet accord européen est très certainement l'ajout de l'assistance intelligence à la vitesse (ISA). Cette technologie permet en effet, via une reconnaissance GPS ou par vidéo, d'identifier les portions de routes sur lesquelles vous circulez et d'adapter automatiquement la vitesse du véhicule en fonction des limitations de vitesse en vigueur. Le conducteur serait d'abord averti, puis la vitesse serait ajustée automatiquement si celui-ci ne lève pas le pied de l'accélérateur. Toutefois, les récentes discussions font mention d'une possibilité de désactiver ce système intelligent.

Le Parlement européen devrait statuer et formaliser cette mesure d'ici septembre 2019. Si tout se passe comme prévu, les constructeurs auraient alors jusqu'à 2024 pour inclure ces technologies sur les véhicules déjà présents sur le marché. Tous les véhicules à venir devront quant à eux être conformes à cette législation à partir de 2022.

30 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Car of the Year 2020 : six voitures électriques en lice pour rallier la finale
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top