Anne-Lise Richard (Peugeot) : "L'ajout de l'électrique améliore le plaisir de conduire"

le 07 mars 2019 à 13:40
 0
Anne-Lise Richard
Anne-Lise Richard, responsable Low Emission Vehicle chez Peugeot / Grégoire Huvelin pour Clubic

Résolument décidée à se positionner comme un acteur de poids sur le secteur de l'électrique, la marque Peugeot a rendu une copie très propre à ce sujet lors du salon automobile de Genève.

L'occasion de discuter de ses projets d'avenir liés à l'électrification de sa gamme aux côtés d'Anne-Lise Richard, responsable du pôle Low Emission Vehicle de l'entreprise.

logo clubic icone
Quelle est la stratégie de Peugeot sur le segment des véhicules électriques ?

Chez Peugeot, à partir de cette année, une offre électrifiée sera lancée pour chaque nouveau véhicule commercialisé : soit hybride rechargeable, soit 100 % électrique, suivant le segment des voitures. A Genève, nous avons fait le choix de ne présenter que des véhicules qui ont une version électrifiée. Cela représente quatre modèles : la 208 totalement électrique en première mondiale, et la gamme plug-in hybride (PHEV) représentée par la 3008, la 508 et la 508 SW.

logo clubic icone
Peugeot va-t-il davantage privilégier les hybrides ou les 100 % électriques au cours des prochaines années ? Pourquoi ?

Notre choix d'intensifier l'électrification a été fait par plateforme et par taille de véhicule. Nous avons deux plateformes qui nous servent à produire des voitures : la plateforme CMP, dotée d'une version électrifiée, la eCMP, et destinée aux véhicules de segment inférieur comme le segment B, et la plateforme EMP2 qui elle aussi a été électrifiée pour l'hybride rechargeable.

« Le choix de la silhouette ne dicte pas l'usage »


Dans les prochaines années, nous resterons sur une offre 100 % électrique pour des véhicules qui correspondent plus à cet usage, comme des trajets relativement courts. Concernant les grandes routières, qui sont des véhicules où la polyvalence et le moteur thermique restent importants, on commence par le premier pas d'électrification avec de l'hybride rechargeable. Sachant que l'on peut faire jusqu'à 50 kilomètres en autonomie électrique, ça permet d'utiliser l'électrique au quotidien et l'hybride pour aller plus loin.

logo clubic icone
Comment Peugeot parviendra-t-il à se démarquer de la concurrence toujours plus féroce du secteur des voitures électriques ?

La première réponse, c'est parce que c'est Peugeot (rires). Aujourd'hui, nous présentons la e-208 en première mondiale, un véhicule au design irrésistible et équipé de nouvelles technologies comme son cockpit (tableau de bord, ndlr) en 3D. Au départ, nous avons une voiture Peugeot avec tous ses points forts. Puis nous avons fait le choix de ne pas créer des modèles électrifiés qui seraient des véhicules isolés. On s'est plutôt dit : « le choix de la silhouette ne dicte pas l'usage ».

Un client peut très bien venir chez Peugeot car la 208 lui plaît. Ensuite, il pourra choisir le moteur qui correspond à ses usages. Dans la période actuelle où de plus en plus de personnes sont attirées par l'électrification, c'est une stratégie qui plaît. Ce qui plaît, c'est de se dire que l'on ne se cantonne pas forcément à un même type de véhicule, mais que l'on choisit le moteur qui nous convient.

Le plaisir de conduire est aussi important. Il fait partie de notre
N. L'électrification vient rajouter une brique de plus à ce plaisir au volant. Sur une Peugeot réputée pour sa bonne tenue de route, l'ajout de l'électrique rend le modèle très agréable à conduire.

Peugeot e-208
Peugeot e-208 / Grégoire Huvelin pour Clubic

logo clubic icone
Avec la Peugeot e-208 électrique, le constructeur frappe un gros coup. Comment ce nouveau modèle a-t-il été accueilli ?

C'est une bonne question ! Selon le média spécialisé Automobile Propre, avec qui j'étais récemment en interviews, la 208 électrique a été le modèle numéro un dans leurs colonnes, tant en termes de consultation que de commentaires et d'attente. Au-delà des messages très positifs que l'on peut avoir sur les réseaux sociaux, la voiture n'est pas encore en concession et nous sommes sur une première mondiale à Genève. Mais je ne suis pas inquiète : nous avons des très bons retours.

Sur le stand Peugeot, nous avons réservé une zone à l'ensemble de l'écosystème électrique pour essayer d'aider les gens à se projeter à bord d'une électrique. Il y a différents services qui peuvent accompagner un véhicule électrifié, que ce soit pour la recharge et les longs trajets. On a donc fait le choix de l'illustrer, de le mettre en scène, pour que les gens puissent s'approprier au mieux la e-208.

« Continuer à travailler sur notre plateforme modulaire »


Cette dernière est d'ailleurs déjà disponible en précommandes directement à partir de notre stand. Nous avons mis en place une tablette numérique sur laquelle sont exposées les différences de coût entre une électrique et une essence, comme l'entretien, le coût en énergie et le prix de vente. La Peugeot e-208 est aussi disponible en location longue durée à partir de 299 euros par mois.

logo clubic icone
A partir de quand pourra-t-on s'attendre à une offre Peugeot 100 % électrique ou hybride ? Est-ce envisagé par le groupe ?

Nous ne sommes au même niveau d'avancement selon les pays et les zones du monde. Toutes les entreprises soumises à une réglementation du CO2 vont favoriser l'électrification. Mais nous avons quand même beaucoup de pays qui sont très loin de passer ce cap. Pour l'instant, ce n'est pas notre choix : on préfère continuer à travailler sur notre plateforme modulaire qui permet de nous adapter au rythme de la transition énergétique.

Même si certains pays mettent en place des incitations fiscales, pour d'autres, c'est plus long à arriver. A l'inverse, nous avons des pays où l'électrification va très vite, comme la Norvège. A l'heure actuelle, nous pensons que la bonne solution reste notre plateforme modulaire. Evidemment, nous restons attentifs à ce qui se fait sur le marché et à la mise en place d'une plateforme dédiée. Et surtout, à voir si ça a du sens !



Retrouvez nos actus, dossiers et diaporamas sur le Salon automobile 2019 de Genève, qui se tient du 7 au 17 mars !

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Salon auto Genève 2019

Résolument décidée à se positionner comme un acteur de poids sur le secteur de l’électrique, la marque Peugeot a rendu une copie très propre à ce sujet lors du salon automobile de Genève.
Le salon automobile de Genève 2019 a fait la part belle aux voitures électriques : parmi elles, toute une flopée de citadines ont pointé le bout de leur nez. Du biplace au simple concept en passant par des produits aboutis, les fabricants nous ont clairement gâté.
Alors que le segment du SUV poursuit son ascension en Europe, la catégorie des SUV électriques n’échappe pas à cette tendance. En témoignent les nombreux modèles présentés à l’occasion du salon automobile de Genève 2019.
Le constructeur japonais a de quoi être fier ! Sa Nissan Leaf, une berline électrique 100 % électrique commercialisée en 2010, vient de franchir le cap des 400 000 unités vendues dans le monde ! Une première dans l’histoire des véhicules électriques.
Le groupe Fiat profite évidemment du Salon automobile de Genève pour dégainer son concept Centoventi, évidemment tourné vers la mobilité électrique.
La marque tricolore Peugeot a profité du salon automobile de Genève 2019 pour exhiber son tout dernier concept nommé Concept 508 Peugeot Sport Engineered, une 508 hybride et sportive prête à rouler sur nos routes d’ici 2020.
06/03 | Peugeot
La version électrique de la Peugeot 208 est l’un des modèles phares de la marque au lion en cette 89e édition du salon de l’automobile de Genève. Découverte, en images, de son design extérieur et habitacle intérieur.
06/03 | Peugeot
A la surprise générale, Alfa Romeo profite du Salon de l'Automobile de Genève pour dévoiler un tout nouvel SUV hybride : Tonale.
La Honda > a fait le show sur le stand de la marque japonaise : son look néo-rétro se place aux antipodes des concepts électriques à la fois modernes et futuristes.
Au milieu de son impressionnant espace aménagé au cœur du salon de l’automobile de Genève 2019, la firme allemande Volkswagen a réservé un emplacement dédié à des concepts électriques urbains : le Cityskater, le Streetmate et le Cargobike. Présentation.
Le coupé électrique Skoda VISION iV de Skoda a fait une belle apparition au salon automobile de Genève. L’occasion de capturer quelques clichés de cet élégant modèle.
Comme prévu, le constructeur automobile espagnol Seat a exhibé deux modèles électriques au salon automobile de Genève : l’El-Born, en référence à un quartier branché de Barcelone, et le concept-car Minimo, aux airs de Renault Twizy.
La compagnie allemande e.GO a présenté l’ensemble de son offre électrique dédiée à la mobilité urbaine : deux citadines (dont une sportive) et deux minibus (dont un autonome). Pour des prix en-deçà des 20 000 euros.
La réalité se rapproche un peu plus de la science-fiction. Pour le salon de l’auto de Genève, Goodyear a dévoilé un nouveau prototype de pneu. Baptisé Aero, celui-ci posséderait une double capacité : pouvoir rouler de façon classique, mais également faire office d’hélice pour permettre au véhicule de voler.
Le constructeur tchèque Skoda, filiale du groupe Volkswagen, a levé le voile sur son coupé électrique VISION iV à l’occasion du salon automobile de Genève. L’occasion de découvrir un modèle haut de gamme bardé de nouvelles technologies.
scroll top