Les Tesla savent maintenant rouler sans conducteur

22 octobre 2016 à 13h05
0
Elon Musk a présenté cette nuit le successeur de l'Autopilot, Tesla Vision, désormais capable d'offrir une conduite 100% autonome.

Cette actualité ayant rencontré un certain succès dans la semaine, nous la remettons en avant afin que ceux qui n'auraient pas pu la consulter puissent le faire.

Le PDG de Tesla a comme prévu procédé à une annonce relative au pilotage automatique. Et même à la conduite autonome. Elon Musk a effectivement annoncé que toutes les voitures produites à compter d'aujourd'hui, y compris les Model 3, seront équipées des équipements nécessaires à une conduite totalement autonome.

Tesla concrétise ainsi son Master Plan Part 2, qui consiste à réduire le coût de possession d'une voiture, à développer un service d'autopartage à bas coût mais aussi et surtout à renforcer la sécurité. Son PDG précise que sa conduite autonome offrira « un niveau de sécurité significativement supérieur à celui d'un conducteur humain ».

0230000008576092-photo-tesla-conduite-autonome-niveau-5.jpg

À lire aussi : Voilà comment Elon Musk veut sauver le monde

Se rendre à destination sans aucune intervention humaine

Finalement, le constructeur saute l'étape de l'Autopilot 2.0 offrant une autonomie de niveau 4. Il passe directement au niveau le plus élevé de la classification internationale, le niveau 5, avec lequel le véhicule peut se rendre à destination sans aucune intervention humaine.

En plus du radar frontal, ces nouvelles Tesla disposent dorénavant de 8 caméras, dont trois frontales, offrant une vision à 360 degrés et une portée de 250 mètres, ainsi que de 12 nouveaux capteurs à ultrasons dont la portée a presque été doublée.

Les données seraient désormais traitées par une puce « Titan » de Nvidia, 40 fois plus performante qu'auparavant. Il ne s'agit certainement pas d'une GeForce GTX Titan, mais plutôt de la plateforme dédiée à l'automobile de Nvidia, Drive PX2, que son concepteur compare à la GeForce GTX Titan X.

Précédemment :
Tesla : le radar va améliorer la sécurité de l'Autopilot
Tesla rend ses voitures encore plus autonomes avec l'Autopilot 8.0


03E8000008576096-photo-tesla-conduite-autonome-niveau-5.jpg

Lancement d'ici fin 2017

Mais la conduite autonome ne sera effectivement disponible que dans un second temps. Tesla collectera d'abord des « millions de kilomètres de télémétrie » pour calibrer davantage le système. Même les fonctions existantes de sécurité (freinage d'urgence...) et de pilotage automatique ne seront plus disponibles dans un premier temps. Elles seront progressivement réactivées à distance à mesure qu'elles seront « solidement validées ».

Les Tesla déjà en circulation ne deviennent pas instantanément obsolètes pour autant. Le constructeur promet que la première génération de l'Autopilot continuera elle aussi à s'améliorer.

Elon Musk prévoit de lancer la conduite autonome d'ici la fin de l'année 2017.

À lire aussi : Tesla Model S : j'ai parcouru 1000 km au pilote automatique

03E8000008576094-photo-tesla-conduite-autonome-niveau-5.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top