CES 2016 : NVIDIA met Pascal au coeur de la voiture

06 janvier 2016 à 12h15
0
NVIDIA profite de l'espace médiatique offert par le CES, le salon des technologies de l'électronique grand public, pour faire parler de lui dans un domaine cher au coeur de son PDG : l'automobile. La marque annonce ainsi sa plate-forme Drive PX2.

La plate-forme Drive PX2 se veut être un supercalculateur embarqué proposant diverses technologies permettant au véhicule de disposer de l'intelligence nécessaire pour se repérer dans l'espace et voir les obstacles autour du véhicule. La plate-forme permet également le calcul d'une trajectoire sûre. Avec Drive PX2 NVIDIA vise donc bien plus que proposer un joli tableau de bord avec des effets graphiques : il s'agit de fournir aux fabricants de voiture une plate-forme de développement leur permettant de mettre au point des voitures autonomes.

NVIDIA indique que la puissance de calcul de sa plate-forme Drive PX2 est équivalente à celle de 150 MacBook Pro ou 24 trillion d'opérations deep learning à la seconde. Le Drive PX2 affiche pour les opérations courante virgule flottante une puissance de calcul de 8 téraflops. Comparativement, une GeForce GTX Titan X propose 7 téraflops de puissance.

0226000008299942-photo-nvidia-drive-px2-1.jpg

Avec dix fois la puissance de calcul de son prédécesseur, la plate-forme Drive PX2 est la première à utiliser une puce graphique à architecture Pascal : la prochaine génération d'architecture graphique de NVIDIA. Une puce gravée en 16 nm FinFet par TSMC et si nous utilisons le singulier il faut préciser que le kit Drive PX2 est doté de deux puces graphique à architecture Pascal. Fonctionnant dans un environnement qui peut atteindre les 80° C, le module Drive PX2 consomme 250 Watts et est refroidi par un système watercoolé !

08299944-photo-nvidia-drive-px2-2.jpg

La puce Tegra dispose pour sa part d'un CPU à architecture ARM dans lequel on retrouve 6 cœurs d'exécution : 4 coeurs A57 et 2 coeurs Denver. NVIDIA place dans le Drive PX2 deux puces Tegra, soit 12 coeurs ARM et deux puces graphiques Pascal : il y a donc 4 processeurs au total dans le Drive PX2. NVIDIA annonce qui plus est que son module Drive PX2 peut piloter le flux vidéo d'un maximum de 12 caméras. NVIDIA annonce une disponibilité de son kit Drive PX2 pour le quatrième trimestre 2016 et évoque un partenariat avec Volvo. La marque suédoise utilisera les kits Drive PX2 pour équiper une flotte d'une centaine de SUV XC90 qui feront partis de son programme de voitures autonomes.

01F4000008299948-photo-nvidia-drive-px2-voiture.jpg

0190000008306998-photo-nvidia-drive-px2.jpg
0190000008307000-photo-nvidia-drive-px2.jpg

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
FUELL annonce l'arrivée de ses vélos électriques en France pour début novembre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top