NVIDIA GeForce GTX Titan X : la plus rapide à 1 200 euro ?

17 mars 2015 à 20h00
0
La note de la rédac
0000007801933580-photo-nvidia-logo.jpg
Deux années se sont écoulées depuis le lancement de la toute première GeForce GTX Titan et son GPU big Kepler, le GK110. Durant ces deux années, NVIDIA a donné naissance à de nouvelles Titan avec des modèles moins mémorables comme la Titan Black Edition ou la Titan Z, ces deux dernières cartes n'ayant jamais été envoyées à la presse pour test. En ce début 2015, NVIDIA annonce une toute nouvelle GeForce GTX Titan, la GeForce GTX Titan X cette fois-ci basée sur l'architecture Maxwell.

Le passage de la GeForce GTX Titan sur une architecture de génération Maxwell offre pour avantage immédiat un ratio performance par watts supérieur. Autrement dit, sans consommer plus ou s'échauffer de manière plus importante, la GeForce GTX Titan X délivrera de meilleures performances que le modèle précédent, à savoir la GeForce GTX Titan. Et c'est évidemment un point auquel nous nous intéresserons dans ce test.

Du côté des performances, on se demandera si comme le promet NVIDIA, une carte simple GPU, si puissante soit-elle, permet de jouer convenablement aux titres du moment en 4K. Un pari osé, qui n'est peut-être pas gagné d'avance pour le caméléon.

0221000007953991-photo-nvidia-geforce-gtx-titan-x.jpg


Maxwell voit grand avec le GM200

Au cœur de la GeForce GTX Titan X, nous retrouvons une nouvelle puce de la grande famille Maxwell. Alors que les GeForce GTX 970 et 980 s'appuient sur la désormais bien connue puce GM204, la GeForce GTX Titan X inaugure la puce GM200. Une puce massive qui reprend l'architecture graphique DirectX 12 Maxwell et réunit le plus grand nombre possible d'unités CUDA : 3072 unités CUDA pour cette Titan X contre 2048 pour la GeForce GTX 980.

Nous ne reviendrons pas ici sur les détails de l'architecture Maxwell, préférant vous renvoyer à notre dossier consacré à la GeForce GTX 980. Sans revenir sur les fondamentaux, rappelons que l'organisation de la puce se fait en GPC, ou Graphic Processing Cluster, chaque GPC contenant, en plus d'un moteur de rastérisation, les Streaming Multiprocessor (parfois appelés SMM ou SMX selon les envies) autrement dit les unités de calcul qui vont intervenir sur les instructions de shading envoyées par les jeux notamment, sans oublier les unités de texture.

 Radeon R9 290XGeForce GTX 780 TiGeForce GTX TitanGeForce GTX 980GeForce GTX Titan X
InterfacePCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3PCI-Ex. 16x - Gen3
Gravure0,028 µ0,028 µ0,028 µ0,028 µ0,028 µ
Transistors6,2 Milliards7,1 Milliards7,1 Milliards5,2 Milliards8 Milliards
T&LDirectX 11.2DirectX 11DirectX 11DirectX 12DirectX 12
Stream Processors28162880268820483072
Unités ROP6448486496
Unités de texture176240224128192
Mémoire embarquée4096 Mo3072 Mo6144 Mo4096 Mo12288 Mo
Interface mémoire512 bits384 bits384 bits256 bits384 bits
Bande passante320 Go/s336 Go/s269 Go/s224 Go/s336,5 Go/s
Fréquence GPU1000 MHz875 MHz (base)837 MHz (base)1126 MHz (base)1000 MHz (base)
Fréquence Stream Processors1000 MHz875 MHz (base)837 MHz (base)1126 MHz (base)1000 MHz (base)
Fréquence mémoire1250 MHz - GDDR51750 MHz - GDDR51503 MHz - GDDR51750 MHz (GDDR5)1750 MHz (GDDR5)


Tandis que le GM204 compte en son sein quatre GPC, la puce GM200 voit ce nombre monter à six. Et comme chaque GPC compte 128 cœurs CUDA, on arrive bien au total revendiqué par NVIDIA de 3072 unités CUDA. Corollaire : avec 32 unités de texture par GPC (8 par SMM), la puce GM200 dispose de 192 unités de texture. L'augmentation du nombre d'unités de calcul profite évidemment à la puissance de calcul alors que la puce GM200 voit son contrôleur mémoire évoluer.

Chaque GPC est en effet relié à son propre contrôleur mémoire 64 bits portant l'interface mémoire à 384 bits contre 256 bits pour le GM204. La bande passante mémoire va logiquement progresser. Conséquence du nombre de contrôleurs mémoire accru, le nombre de ROP, ces unités en charge des dernières opérations sur nos pixels, évolue de 64 pour le GM204 des GeForce GTX 980 à 96 pour la GeForce GTX Titan X. Et le cache de second niveau passe de 2 Mo à 3 Mo.

Un mot sur le calcul double précision, force de la précédente Titan qui n'est ici... pas supporté. La GeForce GTX Titan X effectue ses calculs en double précision en 1/32ème, soit la même vitesse que la GeForce GTX 980. Un choix que nous ne pouvons que regretter.

01E5000007957967-photo-nvidia-gm200-block-diagram.jpg

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top