Chffr : apprenez à conduire à un pilote automatique

29 juillet 2016 à 17h45
0
Les conducteurs peuvent espérer remporter le kit de transformation en voiture autonome de George Hot avec l'application de machine learning « chffr » qu'il vient de lancer.

Dans le cadre de la polémique qui a suivi le premier accident mortel à bord d'une Tesla, Elon Musk a prévenu que l'Autopilot de ses voitures ne serait plus qualifié « beta » qu'après avoir été utilisé au moins 1 milliard de miles (1,6 milliard de kilomètres). Soit au rythme actuel dans environ 6 mois.

À lire aussi : Première mort en pilote automatique, à bord d'une Tesla

Le PDG du constructeur a expliqué que le mot « beta » n'était pas employé dans son sens commun, mais pour que les conducteurs « ne prennent pas leurs aises » avec la fonction. Il assure en outre que le pilote automatique est déjà plus sûr que la conduite manuelle lorsqu'il est bien utilisé.

Mais certains conducteurs ne tiennent pas compte des avertissements, à commencer par la victime de l'accident qui est suspectée d'avoir fait confiance au pilote automatique au point de regarder un film, et il n'en demeure pas moins que certains réclament le retrait de cette fonction tant qu'elle ne sera pas plus aboutie.

0230000008469166-photo-portrait-de-george-hotz-de-comma-ai.jpg

Comma.ai : un pilote automatique qui apprend en observant

Dans ce contexte, le fameux George Hotz, génie de l'informatique rendu célèbre par le tout premier piratage de l'iPhone alors qu'il n'avait que 17 ans, propose une autre approche. À l'inverse des constructeurs historiques, il prépare pour rappel une solution de deuxième monte qui d'une part permet de transformer une voiture existante pour environ 1 000 dollars seulement, et d'autre part repose sur une intelligence artificielle.

La solution de sa start-up repose plus précisément sur du machine learning, c'est-à-dire que l'intelligence artificielle apprend à conduire en observant les conducteurs. L'idée étant que « tous les bons conducteurs sont bons de la même manière, tandis que tous les mauvais le sont de manières différentes ». Les mauvaises conduites seraient ainsi diluées et ignorées.

Précédemment :
Intelligence artificielle : George Hotz veut transformer le monde depuis son garage
Voiture autonome : le kit à 1000 dollars de George Hotz se précise


012C000008511166-photo-logo-chffr.jpg

Contribuer à la conduite autonome pour se l'offrir

Comme prévu, Comma.ai lance donc « chffr » (prononcé chauffeur), une application destinée à collecter un maximum de données. Les conducteurs sont invités à contribuer à l'apprentissage de cette intelligence artificielle en fixant leur téléphone au pare-brise et en filmant ainsi leurs trajets, afin qu'ils soient analysés.

Les utilisateurs obtiennent des « points comma » en contrepartie des kilomètres qu'ils parcourent. On ne sait pas encore ce qu'on pourra faire de ces points, mais on peut supposer qu'ils donneront droit à une ristourne sur l'achat du kit de transformation en voiture autonome.

L'application est disponible dès à présent en beta publique sur Android. On peut s'inscrire à cette adresse puis télécharger l'application proprement dite. Une application iOS est en préparation et on peut s'inscrire à une beta privée à cette adresse. Mais on ne sait pas vraiment si le service a besoin de conducteurs non-américains. Nous avons contacté l'entreprise à ce sujet et attendons un retour.

0320000008511160-photo-comma-ai-chffr.jpg

0320000008511162-photo-comma-ai-chffr.jpg

03E8000008511164-photo-comma-ai-chffr.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top