Faraday Future : le futur rival de Tesla se précise

17 mai 2016 à 13h48
0
Un journaliste du site internet américain The Verge a récemment « bu une bière » avec Dag Reckhorn. Cet ancien cadre de Tesla, qui a largement contribué au lancement de la Model S, est désormais vice président de la production mondiale de Faraday Future. Les deux compères ont fait le point sur les plans du constructeur, sur son rapport au chinois LeEco, etc.

0230000008311944-photo-faraday-future-ffzero1.jpg
Le concept vitrine FFZero1, qui n'a pas vocation à être commercialisé

Précédemment :
CES 2016 : Faraday Future s'attaque à Tesla avec mille chevaux sous le capot
"Pas de tueuse de Tesla", Faraday Future est bien un pétard mouillé


En effet, le propriétaire de Faraday Future est aussi le propriétaire de LeEco, un immense groupe chinois qui a récemment annoncé le développement de sa propre voiture électrique, la LeSee.

Si on pouvait le prendre comme une mauvaise surprise supplémentaire pour Faraday Future, M. Reckhorn affirme qu'ils étaient au courant. Il assure que LeEco et Faraday Future sont deux constructeurs distincts, l'un destiné à « répondre à la demande du marché chinois », l'autre s'adressant par déduction au reste du monde, fondé pour voler de ses propres ailes.

C'est la raison pour laquelle Faraday Future s'installe aux États-Unis, dans le Nevada, où il commencera « très bientôt » la construction d'une usine à 1 milliard de dollars, sur un terrain voisin d'une future usine Hyperloop et à proximité de la future Gigafactory de son rival Tesla.

À lire aussi :
Faraday Future va bien bâtir une usine géante dans le Nevada... non loin de celle de Tesla
Gigafactory : l'usine de 1 million de mètres carrés de Tesla en photos


03E8000008413684-photo-faraday-future.jpg

Faraday Future a choisi cet emplacement non seulement parce qu'il n'est pas facile de trouver un terrain de 300 000 mètres carrés (celui-ci rassemble d'ailleurs sept anciennes parcelles différentes), mais aussi parce le délai de commercialisation lui permettra de concurrencer rapidement Tesla, et parce qu'il compte attirer une fraction des 40 millions de touristes qui viennent à Las Vegas chaque année.

M. Reckhorn nous apprend enfin que leur première voiture est en train de passer en phase bêta et que, sans pouvoir donner de date, ils sont de plus en plus proche de la présentation. Pour ce premier modèle ils visent en tout cas une autonomie supérieure de 20 à 30 % que la concurrence, c'est-à-dire des Tesla Model S et X.

L'innovation de Faraday Future sera quoi qu'il en soit sa plateforme modulaire qui lui permettra de développer rapidement d'autres modèles « sans réinventer la roue ». Aux dernières nouvelles il en préparait « quelques uns ».

03E8000008311940-photo-chassis-faraday-future.jpg

À lire aussi :
CES 2016 : un salon de l'auto technologique en devenir
Aston Martin RapidE : vers une rivale "sportive" de la Model S
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google paie des conducteurs américains pour tester ses voitures autonomes
HP annonce une imprimante 3D à 200 000 euros
Steam : les dates des soldes d'été dévoilées avant l'heure
Les routeurs Linksys WRT profiteront encore de firmwares open source
AMD publie un hotfix pour les performances de ses Radeon sous Doom
Impôts : qui doit télédéclarer cette année ?
Cyber-surveillance : retrouvez l'archive des documents d'Edward Snowden
Pour Bouygues Telecom les prix mobiles n’augmenteront pas
Free Mobile séduit toujours plus de clients
En pleine promotion de sa saison 2, la série Mr. Robot voit son site ciblé par de gentils pirates
Haut de page