Du Gorilla Glass pour améliorer l'accélération de la Ford GT

Par
Le 18 décembre 2015
 0
Le pare-brise de la future Ford GT sera constitué... de Gorilla Glass ! Le verre issu de nos téléphones. De quoi améliorer le comportement de la voiture.

L'américain Corning poursuit l'expansion du Gorilla Glass. Ce procédé de fabrication de verre renforcé initialement limité aux téléphones et aux tablettes a investi le marché des ordinateurs portables, puis récemment celui de l'horlogerie, par le biais des montres connectées.

Ce vitrage entre maintenant dans l'industrie automobile, par la grande porte, puisqu'il sera utilisé pour le pare-brise et pour le capot moteur de la future Ford GT, la supercar avec laquelle le constructeur américain compte remporter les prochaines 24 Heures du Mans (catégorie GT).

0226000008286816-photo-ford-gt.jpg

Dans le contexte de la Ford GT, le vitrage Corning Gorilla Glass n'a pas vocation à renforcer la solidité par rapport aux matériaux préexistants, comme c'est le cas sur le marché de l'électronique grand public. Il sert ici à maintenir le niveau de solidité avec une épaisseur et donc avec un poids réduits.

En l'occurrence, l'épaisseur passe de 4 à 6 mm pour un vitrage feuilleté traditionnel à 3 ou 4 mm. Ford et Corning ont collaboré pour aboutir à un verre hybride, utilisant lui aussi une conception multicouche, avec un verre trempé automobile conventionnel à l'extérieur, un intercalaire thermoplastique absorbant le bruit au centre, puis un verre recuit dérivé du Gorilla Glass à l'intérieur.

Les deux vitres sont ainsi plus légères de 32 %, ce qui permet d'économiser 5 kg. Sur une supercar pour laquelle la réduction de poids est un enjeu majeur, ce gain suffirait à avoir un impact positif sur le centre de gravité, l'accélération, le freinage et la consommation.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Transports

scroll top