Chine : le (très) grand collisionneur de hadrons de 100 km de circonférence se précise

Matthieu Legouge Contributeur
29 novembre 2018 à 07h08
0
LHC
© CERN

Le prochain grand centre de physique des particules pourrait bien se situer en Chine ! L'Empire du Milieu envisage en effet de construire un collisionneur électron-positron circulaire de 100 km de circonférence dont le coût pourrait avoisiner les 5 milliards de dollars.

La Chine revoit son ambition à la hausse

Le projet chinois d'un grand collisionneur de particules ne date pas d'hier puisque depuis la découverte du Boson de Higgs en 2012 - grâce au Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN - la Chine ambitionne la construction du Circular Electron Positron Collider (CEPC). Le projet initial faisait mention d'un accélérateur de particules d'une circonférence de 50 à 70 km, déjà deux fois plus grand que le LHC. Six ans plus tard, la Chine vient de dévoiler le bilan de ses recherches, dans ces documents le projet CEPC-SppC mesure maintenant 100 km de circonférence et couterait la modique somme de 5 milliards de dollars.

Un projet qui pourrait voir le jour d'ici 2030

Si le financement est assuré par le gouvernement chinois lors de son prochain plan quinquennal qui débute en 2021, alors les travaux de construction pourraient débuter dès 2022 pour une inauguration en 2030. Les Chinois bénéficieront alors d'une très grande capacité de production de bosons de Brout-Englert-Higgs (BEH), ainsi que de bosons W et Z avec une énergie allant jusqu'à 240 GeV. Cette usine à bosons serait ensuite démantelée pour laisser place au Super proton proton Collider (SppC), un accélérateur de particules similaire au LHC, près de 4 fois plus grand, et générant des collisions à une énergie de 70 000 GeV, soit 70 TeV. Rappelons que l'énergie de collision au sein du LHC est de 13 TeV et jusque-là, aucune nouvelle particule n'a encore été découverte.

schema-global-structure-CEPC
Schéma global de la structure du CEPC-SppC © IHEP

Les Européens planchent aussi sur le successeur du LHC

De leur côté, les Européens ont toujours le projet de construire un successeur au LHC avec l'International Linear Collider (ILC). L'ILC est, comme son nom l'indique, non pas un collisionneur circulaire, mais linéaire. Il pourrait mesurer jusqu'à 31 km de long et atteindre une énergie de collision de 500 GeV dans un premier temps. Le site envisagé se situe à Iwate au Japon et nous devrions en apprendre plus avant la fin du mois de décembre puisque le gouvernement japonais doit donner, ou non, son accord pour abriter cette nouvelle structure dans son pays.

Source : EurekAlert
12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
En France, une campagne est lancée contre la
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top