Notre sélection des 8 meilleurs logiciels pour enregistrer des parties de jeux vidéo ?

26 juin 2016 à 12h04
0
Jouer aux jeux vidéo sur PC, c'est également l'occasion de réaliser des captures vidéo de ses performances. Si certaines solutions sont très connues, d'autres le sont moins, mais sont pourtant efficaces. Voici un petit tour d'horizon des logiciels à connaître pour se lancer dans la capture vidéo de ses meilleures parties.

1. Shadowplay

Depuis fin 2013, Nvidia propose Shadowplay au sein de sa solution Nvidia GeForce Experience. Destiné à concurrencer des logiciels jusque-là évidents pour les joueurs PC, comme Fraps, Shadowplay permet de capturer des séquences de jeu en 1080p notamment, et ce, sans subir de ralentissement au sein des jeux. Il faut néanmoins disposer a minima d'une carte graphique à l'architecture Kepler pour pouvoir l'utiliser.

Au fil des versions de Nvidia GeForce Experience, Shadowplay s'est perfectionné. L'outil permet de choisir la définition d'enregistrement (1080p, 720p), le framerate (60 fps, 30 fps), le bitrate... Pour l'utiliser, c'est très simple : une pression sur le raccourci-clavier choisi, et le logiciel se charge d'enregistrer les 20 dernières minutes de jeu sur le disque dur, ce qui signifie que l'on peut enregistrer un exploit vidéoludique après l'avoir réalisé ! Un mode manuel permet, par ailleurs, d'enregistrer ses parties sans interruption et sans limite de durée, jusqu'à saturation du disque dur, évidemment.

0320000008463858-photo-shadowplay.jpg

Enfin, dernier avantage : Shadowplay ne se contente pas d'enregistrer les vidéos en local et peut également servir à streamer sur Twitch. Un outil des plus efficaces, donc, même s'il est réservé aux possesseurs d'une carte graphique compatible.

Télécharger Shadowplay au sein de Nvidia GeForce Experience

2. Fraps

Fraps est assurément le logiciel de capture de vidéo, mais également de screenshots, le plus célèbre à destination des PCistes. Pourtant, c'est loin d'être le plus à jour, puisque la dernière version, la 3.5.99, date tout de même de février 2013 ! Dans les faits, le logiciel est présenté comme compatible jusqu'à Windows 7. Il fonctionne également sous Windows 8.1, mais sur Windows 10, la situation varie selon les utilisateurs.

Pour disposer de toutes les fonctionnalités de Fraps, il faut payer 35 euros. Un prix qui permet d'enregistrer les captures d'écran en JPG, PNG et TGA, et de réaliser des captures vidéo en plein écran sans watermarks. Il est fortement conseillé d'utiliser la version d'essai pour s'assurer que le logiciel fonctionne bien sur votre machine, en particulier si vous utilisez Windows 10.

07081554-photo-fraps.jpg

Fraps offre de nombreuses fonctionnalités et s'avère simple d'utilisation. Mais il a deux inconvénients : il est gourmand en ressources système et en espace disque. Il est capable de capturer des vidéos jusqu'à 7680 x 4800 pixels avec un framerate allant de 1 à 120 fps. Mais mieux vaut avoir une config de compétition et énormément d'espace sur ses disques dur pour espérer en tirer le plein potentiel !

Télécharger Fraps

3. Bandicam

Bandicam est un logiciel de capture qui nous vient de Corée du Sud, mais disponible en anglais. Esthétiquement épuré - tout de même moins que Fraps ! -, il permet non seulement d'enregistrer ses sessions de jeux, mais aussi l'écran du bureau et de nombreux logiciels.

Pour obtenir toutes les fonctionnalités, il faut débourser 33 euros. Pour ce tarif, vous pourrez réaliser des vidéos allant au-delà de 24 heures - sous réserve d'avoir la place nécessaire sur les disques - jusqu'à une définition de 3840 x 2160 pixels. Les fichiers sont découpés par tranche de 3,9 Go de données, tout comme Fraps.

Néanmoins, comme Bandicam encode plus efficacement les vidéos, ces dernières durent plus longtemps avant d'arriver à la limite autorisée. De nombreux codecs sont proposés aux utilisateurs, aussi bien pour la vidéo que pour l'audio. En ce qui concerne le son, d'ailleurs, il est possible d'enregistrer deux sources séparées en même temps.

0320000008463886-photo-bandicam-webcam.jpg

Parmi les fonctions utiles aux Youtubeurs, on trouve la possibilité d'apposer automatiquement un logo au sein de la vidéo enregistrée et de l'envoyer directement sur YouTube, sans conversion préalable, en 1080 ou 720p. Les mises à jour de Bandicam sont fréquentes, ce qui en fait un bon investissement pour les adeptes des captures de vidéos et des screenshots.

Télécharger Bandicam

4. Movavi Game Capture

Movavi a beau être présent sur le marché depuis de nombreuses années, il est loin d'être le plus connu. Pourtant, ce logiciel de capture de jeux offre de très nombreuses possibilités de paramétrage.

Il est capable d'effectuer des enregistrements jusqu'à 60 fps : une fois les réglages choisis, il suffit ensuite de lancer la capture durant une partie en appuyant sur F10. Comme pour n'importe quel autre logiciel, la durée de la vidéo enregistrable dépend de la capacité de stockage du disque dur.

08463956-photo-3.jpg

Par défaut, l'enregistrement s'effectue au format AVI, mais on peut choisir une multitude de codecs (MP4, FLV, MKV...) ainsi que de nombreux préréglages pour optimiser le visionnage sur des appareils mobiles. Il en va de même avec le son puisque Game Capture prend en charge une grande quantité de formats (MP3, MWA, WAV, FLAC...).

Movavi Game Capture coûte 30 dollars, néanmoins, il est possible de l'essayer durant une semaine avant de passer à la caisse. Le logiciel est proposé intégralement en français.

Télécharger Movavi Game Capture

5. Dxtory

Efficace, pas cher et régulièrement mis à jour, Dxtory est une alternative intéressante aux autres clients plus connus dédiés aux captures ingame. La licence se paie en yens pour l'équivalent de 25 euros. Pour ce tarif, il est possible d'accéder à de très nombreuses fonctionnalités, à travers une ergonomie qui n'est cependant pas particulièrement accessible aux débutants, il faut bien l'avouer. Heureusement, il existe sur Internet de nombreux tutoriels permettant de cerner les subtilités de Dxtory.

0226000008481182-photo-dxtory.jpg

L'une des particularités intéressantes du logiciel, c'est qu'il peut prendre en charge n'importe quel codec installé sur la machine : même le codec de Fraps si ce dernier est présent ! Et cela ne s'arrête pas à la vidéo : la même proposition est faite côté son. Notons d'ailleurs qu'il est possible d'enregistrer jusqu'à huit pistes audio séparément. La mise à jour la plus récente du logiciel assure la compatibilité avec DirectX 12 ainsi que Windows 10 : encore un argument pour laisser tomber Fraps au profit de la concurrence, moins chère et plus efficace !

Télécharger Dxtory

6. PlayClaw

PlayClaw est une alternative à Fraps et consorts, qui a l'intérêt de proposer une interface agréable et entièrement traduite en français : c'est un atout évident lorsqu'on souhaite se plonger dans les réglages en profondeur de ses captures de vidéo. Le logiciel est par ailleurs capable d'afficher de très nombreuses données lors de l'enregistrement, et ne se limite pas au simple framerate comme c'est souvent le cas pour ce type de logiciels. Le réglage de la dimension de la vidéo, le framerate de la capture (de 5 à 60 fps) ou encore la possibilité d'enregistrer un nombre particulièrement important de pistes audio, font partie des atouts du logiciel.

0320000008481184-photo-playclaw.jpg

PlayClaw affiche cependant des inconvénients qui le pénalisent face à la concurrence. Son prix, tout d'abord : 39 dollars, soit environ 35 euros. ensuite, le logiciel a un fort impact sur les performances de jeu lorsqu'on utilise le codec H264. Il est donc plutôt à réserver aux possesseurs de machines puissantes. Comme pour les autres logiciels, il est possible de l'essayer grâce à une démo téléchargeable gratuitement.

Télécharger PlayClaw

7. Action!

Edité par Mirilis, Action! ne réinvente pas la roue par rapport aux autres logiciels abordés ici. Du côté des fonctionnalités originales, on note surtout la possibilité d'enregistrer le flux d'une webcam en même temps que celui du jeu, pour ensuite réaliser un montage des deux. L'outil est surtout destiné aux adeptes du live sur des plateformes comme Twitch, par exemple : il faut cependant préciser que pour utiliser Action! en direct sur une plateforme dédiée, il faut payer l'option Live qui coûte 2,95 dollars, et qui s'ajoute aux 29,95 dollars demandés pour acheter une licence du logiciel.

0226000008481278-photo-action.jpg

Action! est capable de capturer les jeux en haute qualité (de 240 à 1080p et plus) aux formats AVI et MP4 et jusqu'à 60 images par seconde. Il est possible d'enregistrer le son sur plusieurs canaux, ce qui s'avère toujours utile lorsqu'on utilise un microphone. Pour le reste des fonctionnalités, il s'avère très proche de ce que propose la concurrence, et il affiche malheureusement un défaut que l'on rencontre souvent : celui d'être gourmand en ressources. Le logiciel a tendance à entraîner des chutes de framerate quand il est utilisé sur des machines modestes. Encore une fois, le meilleur moyen de juger de ses performances est de tester sa version d'essai de 30 jours.

Télécharger Action!

8. Afterburner Predator

MSI Afterburner est un logiciel de personnalisation, et donc d'overclocking, ainsi que de monitoring pour les cartes graphiques signées MSI. Il a, de plus, la particularité de fournir l'outil Predator permettant d'effectuer des captures vidéo en jeu. Le logiciel ne se limite cependant pas aux cartes MSI, et offre de nombreuses fonctionnalités accessibles aux possesseurs d'une carte graphique d'une autre marque... dont la partie Predator.

0320000007105274-photo-msi-afterburner.jpg

Gratuit et peu gourmand en ressources, Afterburner Predator va droit au but en ce qui concerne les captures vidéo. S'il est possible d'utiliser la quasi-totalité des codecs installés sur l'ordinateur, de régler le framerate, la définition et la qualité d'image, il laisse de côté la possibilité d'enregistrer les pistes audio séparément ou un flux webcam. Enfin, le logiciel s'avère gourmand lorsqu'il s'agit d'enregistrer des vidéos en H264 : la qualité de l'image et la bonne gestion de l'espace disque se paient. Néanmoins, on ne va pas faire la fine bouche, le logiciel est gratuit et, à condition d'avoir une bonne configuration, il fait correctement l'essentiel de ce qu'on lui demande.

Télécharger Afterburner
Modifié le 16/04/2019 à 14h49
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top