Non, la fertilisation des océans par le fer n'impactera pas le changement climatique

19 février 2020 à 12h00
8
océan
© Pixabay

Dans la recherche de solutions face au changement climatique, nombreux sont les scientifiques à se tourner vers les océans. Ces derniers abritent les phytoplanctons, des micro-organismes vivant en suspension dans l'eau et convertissant le CO2 par photosynthèse. Les chercheurs ont donc déjà proposé l'idée d'« ensemencer » les océans avec du fer afin de développer ces organismes et d'absorber davantage de gaz à effet de serre.

Une étude du MIT refroidit cependant ces espoirs : d'après elle, la fertilisation par le fer n'aurait aucun impact réel sur le changement climatique actuel.


Ensemencer ne suffira pas

L'idée de fertiliser les océans doit répondre aux besoins en fer des phytoplanctons. L'auteur principal de l'étude et chercheur au département des sciences terrestres, atmosphériques et planétaires du MIT, Jonathan Lauderdale, comprend cette idée. Il a déclaré que « le problème fondamental est que les microbes marins ont besoin de fer pour se développer, mais le fer ne se trouve pas n'importe où. Sa concentration dans l'océan est si minuscule qu'elle en devient une ressource précieuse ». Un apport en fer pourrait ainsi favoriser, du moins par endroits, le développement de ces organismes.

Or, pour Jonathan Lauderdale, cette idée n'aura pas les effets escomptés. L'équipe du chercheur a en effet étudié les interactions entre le phytoplancton, le fer et d'autres nutriments présents dans l'océan et aidant l'organisme à se développer. Les simulations obtenues suggèrent que la vie marine a déjà atteint un équilibre permettant d'alimenter suffisamment les organismes en fer.

Jonathan Lauderdale affirme ainsi que « Selon notre modèle d'étude, la fertilisation en fer ne peut pas avoir un effet global significatif sur la quantité de carbone dans l'océan, car la quantité totale de fer dont les microbes ont besoin est déjà équilibrée ». De plus, le site Phys.org rappelle que le fer, seul, n'est pas suffisant. Si du fer est simplement déposé dans les océans, il coule. Pour être assimilé par les phytoplanctons, ceux-ci doivent pouvoir le stocker, en utilisant pour cela des composés appelés « ligands ». Ces molécules, qui proviennent généralement de cellules mortes, de déchets organiques ou de sidérophores, ont évolué afin de se lier au fer et de le garder en suspension.

« Aucune augmentation significative »

Faudra-t-il donc, en plus du fer, stimuler le développement de ces ligands ? Difficile à dire. Si les chercheurs savent comment les ligands se lient au fer, ils n'en savent encore que peu sur son impact dans le développement d'un phytoplancton. L'un des co-auteurs de l'étude, Rogier Braakman a déclaré que « le public a compris comment les ligands lient le fer, mais pas quelles sont les propriétés d'un tel élément à l'échelle globale, ni ce que cela signifie pour la biosphère dans son ensemble ». Un nouveau revers pour l'idée de la fertilisation des océans, déjà décrite comme >potentiellement toxique pour les milieux marins.

Phys.org conclut : « Si les scientifiques devaient fertiliser largement l'océan austral ou toute autre eau appauvrie en fer avec du fer, l'effort stimulerait temporairement le développement du phytoplancton et l'absorption de tous les macronutriments disponibles dans cette région. Mais en fin de compte, il ne resterait plus de macronutriments pour circuler dans d'autres régions comme l'Atlantique Nord, qui dépend de ces macronutriments ». Le média ajoute : « Le résultat net serait une éventuelle diminution du phytoplancton dans l'Atlantique Nord, et aucune augmentation significative de l'absorption de dioxyde de carbone à l'échelle mondiale ».

Source : Phys.org
Modifié le 25/11/2020 à 17h38
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
toug19
Forcément certains politiques vont préférer traiter les symptômes plutôt que de s’attaquer au causes racines. Ça fera tourner l’économie. Ils pourront se targuer de ne pas supprimer d’emploi et d’en créer de nouveaux.
Remoss
Quelle bonne idée, d’un côté doper artificiellement des océans que nous détruisons de l’autre…<br /> #continuonsàscierlabranche<br /> #business
Fodger
Nous sommes entourés de crétins dégénérés au lieu d’arrêter de polluer on va déplacer le problème… il faut vraiment virer ces boulets.
julla0
Et sinon vous avez des solutions pour arrêter de polluer?
elminster44
Oui, éradiqué l’humanité, cela devrait marcher à cout sûr.
julla0
C’est la meilleure et l’unique solution.
Sinic
C’est comme « Pour sauver sa peau, il doit mourir » ?<br />
nathakzra35
Limiter la reproduction humaine, sortir de sa zone de confort et revenir a l’essentiel, changer le systeme economique, interdire la production d’emballage plastique et forcer la population a utiliser des gourdes ou autres recipients reutilisable, interdire les pesticides ou engrais chimique pour preserver les ecosystemes et laisser la pluie penetrer les sols comme avant, ne pas deployer de 5G, instaurer un service ecologique obligatoire qui pourrait servir a reboiser les pays, interdire la clim, instaurer une taxe aux entreprises qui pollue au dessus d’un certain seuil mais non repercutee sur le prix d’achat final (les entreprises investiront un peu plus dans la R&amp;D si on touche a leur portefeuille). Des exemples, il y en a des milliards, mais nous n’avons pas le pouvoir (individuel) de changer ces choses car tout est controle par le gouvernement et les plus fortunes. (desole j’ai pas d’accent sur mon clavier)
julla0
Oui tout changer quoi, bref tu n’apportes aucune solution concrète.
dududuche
Oui, il faut ramasser nos déchets. Aujourd’hui les gens ne ramassent plus les papiers ou plastiques qu’ils voient traîner dans la rue (ou sur les plages, etc…). Ils disent que tout le monde jette et pollue, mais jeter et polluer n’est pas grave. Ce qu’il faut c’est ramasser. C’est ça l’important. On s’en fiche de jeter. Jetons même, c’est un bon défouloir et c’est un privilège acquis de notre liberté peut-être. Ce qu’il faut c’est ramasser. Il n’y a pas de problèmes environnementaux sur terre, il y a un problème de civisme en ce moment. Plus personne ne ramasse les papiers ou déchets qu’ils voient traîner par-terre. Je le fais maintenant, et je suis bien attristé de voir que je suis à peu près le seul.
nathakzra35
Waouh , je viens de te donner des solutions concretes, parceque oui, pour mettre en place des solutions il faut du changement. C’est juste logique. A croire que certain pense que nous sommes sur la planete des bisounours et que nous pouvons arreter de detruire notre planete sans rien changer
julla0
Non, tu poses des idées c’est tout mais rien de concret.<br /> Dire qu’il faut arrêter le plastique, merci captain obvious, mais sinon, concrètement, dans la vraie vie, on fait comment?
Zvaren
Déjà, il faudrait éviter la mise en place ďéoliennes (calmez-vous, je m’explique).<br /> Aujourd’hui presque tous le parcs éoliens sont privés. Ces grandes entreprises, seul l’argent les interessent. Elles se font une bonne image sur l’écologie, mais leur seul but, c’est l’argent. Il faut impérativement rendre ces installations au service public.
nathakzra35
Je vis deja quasiment sans plastique. Il ya de plus en plus de magasins qui proposent les aliments en vrac. Quand tu achetes des legumes/fruits tu n’es pas oblige de prendre un sac plastique pour les transporter. Au lieu d’acheter des bouteille d’eau , il y a des carafes filtrantes comme brita que tu peux utiliser avec l’eau du robinet. Le savon en barre au lieu du gel douche en bouteille plastique. Tout ce que je commande sur amazon, c’est livre avec des materiaux compostables et ils retirent tout les emballages plastiques de mes colis (oui oui tu peux demander cela au service client si tu les contacte et c’est gratuit) et les recycle directement. Des solutions il y en a plein, faut il encore essayer de les chercher… einh captain obvious et d’arreter d’etre de mauvaise foi.
julla0
Tu n’as pas compris, laisse tomber. Tu ne vois les choses que de ton côté…
dududuche
Oui, moi j’aime bien le plastique. Bon peut-être pas pour boire une bouteille de lait ou enfermer 18 fois un biscuit dans du cellophane, mais pour le savon ou le shampooing je trouve ça sympa ; ou pour des meubles un peu design et kitsch, la décoration quelquefois. Et puis le plastique, c’est biodégradable, alors… Concernant les éoliennes, je savais pas. Je trouve surtout qu’elles sont beaucoup trop grandes elles devraient être plus petites, ou comme les moulins à vent autrefois ou comme dans les films de western
dududuche
Ou alors comme dans les films de science fiction de grandes éoliennes au large dans des océans difficiles et froids !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

SpaceX, des touristes en orbite d'ici 2022 ?
The Mandalorian sera diffusé à raison d’un épisode par semaine sur Disney+ France
Coronavirus : Samsung sera moins impacté par le virus que ses illustres concurrents
GTA IV de retour sur Steam en Complete Edition... sans multijoueurs
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Big Bang dans le monde de la tech : les salariés de Kickstarter votent pour se syndiquer
🔥Amazon On Fire - Disque dur externe de bureau WD 14 To à 233,99€ au lieu de 349,99€
Spotify va bientôt afficher les paroles de vos chansons préférées
Le fabricant barcelonais Pursang lance la production de ses motos électriques
Apple travaillerait sur un iPad Pro 12
Haut de page