Face aux risques de séisme, la géothermie donne des signes positifs

18 février 2020 à 14h45
9
Sources chaudes géothermie
© Pixabay

Si la géothermie est une piste envisagée en tant qu'énergie propre, les profonds forages qu'elle nécessite pour les applications de grande envergure impliquent une augmentation de l'activité sismique. L'ETH de Zürich a publié un article complet sur le sujet.

Une étude publiée le 26 janvier dernier dans le Journal of Geophysical Research donne cependant l'exemple d'un forage qui n'a pas montré de changement important de son activité sismique. Bien que le projet se caractérise par la profondeur de ses puits, il n'aurait pas provoqué de séisme majeur.

De la réputation de la géothermie

L'année dernière, les forages géothermiques auraient été responsables du second plus grand séisme jamais enregistré en Corée du Sud. En France également, une augmentation de l'activité sismique observée en 2019 pourrait avoir été causée par l'activité géothermique.

Cependant, pour Riccardo Minetto, chercheur à l'université de Genève, le public entend essentiellement parler des cas d'exploitation géothermique qui tournent mal, soulignant qu'« il y a également de nombreux cas de puits forés à des fins géothermiques qui sont positifs ». Les auteurs de l'étude, qui ont analysé l'activité sismique dans le champ géothermique de Larderello-Travale, en Italie, entre juin 2017 et janvier 2018, espèrent dissiper les peurs concernant cette méthode. Leur étude souligne que les forages à cet endroit n'ont pas engendré d'activité sismique notable.

Voir aussi : L'interview de Hervé-Matthieu Ricour (Engie)


Trop tôt pour des conclusions

Le site de Larderello-Travale a une longue histoire derrière lui. Lancé en 1904, il produit aujourd'hui environ 10 % de l'électricité mondiale issue de la géothermie. En 2015, des sociétés énergétiques et des instituts de recherches y ont lancé un projet nommé Descramble, qui vise à déterminer les possibilités d'exploitation des eaux « supercritiques », une phase obtenue lorsque le fluide est porté à une température supérieure à 374°C et à une pression supérieure à 218 bars. Le chantier a commencé son forage en 2017, mais a été ralenti par des températures 200°C plus élevées qu'attendues.

Pendant ce processus de forage, les scientifiques ont observé l'activité sismique au moyen de sismomètres ultra-sensibles. Alors que le chantier atteignait, selon Wired, « des régions bien plus chaudes que pour n'importe quel autre puits géothermique », l'équipe a enregistré une activité sismique à des niveaux normaux.

Les résultats sont encourageants pour le secteur de la géothermique, même s'il est impossible de les généraliser. Bien que Riccardo Minetto souhaite restaurer la réputation de la géothermie dans la quête des énergies propres, il admet que le forage des fluides supercritiques « pourrait induire des événements sismiques plus importants ». À l'inverse, il est également impossible de savoir si le forage des fluides supercritiques, qui reste une activité émergente, comporte davantage de risques qu'un forage de puits géothermique conventionnel. À ce sujet, le chercheur a déclaré qu'« il y a encore trop d'inconnues sur les fluides supercritiques pour donner une réponse appropriée ».

Peut-être ces données arriveront-elles bientôt : le département américain de l'Energie vient d'annoncer un financement de 25 millions de dollars dans des tests géothermiques.

Source : Wired
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Niverolle
Euh, c’est rentable ça ? L’eau (et encore si ce n’était que de l’eau) supercritique est quand même du genre à venir à bout de toutes sortes de matériaux (par exemple, on l’utilise en recyclage).
Palou
Tous ces tubes forés ne contiennent pas que de l’eau, beaucoup sont remplis de fluides caloporteurs
Thoach
C’est fou. Les énergies qu’on nous vend comme propres ont en fait des conséquences désastreuses. Après les éoliennes et leurs infrasons très dangereux, voilà que la géothermie génère des séismes ! Demain, on nous annoncera que les panneaux solaires contribuent au réchauffement climatique.<br /> Le moindre mal est le meilleur ami du bien. Vive le nucléaire !
carinae
ha oui … mais non a cause des déchets ! <br /> Plus sérieusement, travailler en mode projet et en mode production sont bien 2 choses différentes. Les éoliennes par exemple, on se rends compte maintenant, après des années de recherche et de production que les pales peuvent émettre des infrasons dans certaines conditions … franchement il fallait y penser … Idem pour la géothermie … tant que tu n’as pas la preuve que certains séismes peuvent être liés a la géothermie difficile de tirer des conclusions surtout en mode projet…
KlingonBrain
Le moindre mal est le meilleur ami du bien. Vive le nucléaire !<br /> Les français sont t’ils prêts à l’assumer ? Est ce qu’on est prêts à envoyer nos jeunes chercher le combustible dans des mines d’uranium ?
yAAm
Il y a d’autres « combustibles » pour le nucléaire, et il me semble que personne n’est capable de choisir sans connaitre précisément la contre-partie liée au choix d’une énergie ou d’une autre, un échange d’arguments de quelques lignes serait inutile. L’énergie est un sujet compliqué, et celui-ci est bourré d’idée reçue, et de slogans ridicules. Saviez vous par exemple que le solaire fait plus de mort dans le monde (et en France) par Kw installé que le nucléaire ? Choisir sans connaitre avec précision les durées de transitions, les coûts cachés, les risques cachés, les changements sur le mode de vie… Choisissons nous réellement ? Alors assumer, comme vous dites… ^^
Mrpolnar
L’extraction de l’uranium au Niger a déjà fait plus de 10000 morts. D’ailleurs Areva indemnise plusieurs centaines de familles en toute discrétion. Donc trouvez moi déjà 10000 morts dû au solaire.
yAAm
Relisez bien ma phrase et celle qui la précède
Popoulo
D’autres l’ont fait avant, pourquoi pas les jeunes d’aujourd’hui ? C’est sur que s’ils s’attendent à du MineCraft, ils risquent d’être déçus ^^
nordic16
Étrange que peu de recherche peu d’investissements se fassent pour la géothermie pour s’assurer de pouvoir creuser de profonds puits en toute sécurité mais de l’argent pour améliorer les techniques de forages et la production de pétrole et gaz de schiste il y en a à la pelle. Imaginez que les communautés pourraient se doter de systèmes centralisés de production de chaleur par circulation de liquides et électricité…
KlingonBrain
Et bien demandez vous pourquoi nous avons cessé d’extraire l’uranium en France alors même que nous avons des gisements. Je suis assez vieux pour me souvenir des slogans « non à l’uranium » tagués à la bombe partout sur les murs dans ma région. Personne ne veut ce que cela implique. Et si cela était vrai par le passé, ça le sera encore dans l’avenir.<br /> Si on devait extraire l’uranium en France, il est vraisemblable qu’on serait face à deux choix. Soit sacrifier la santé de personnes, soit affronter des coûts d’extraction prohibitifs. Et sans doute même les deux.<br /> Avec la sensibilité écologique qui monte partout, je me demande combien de temps encore il sera tenable sur le plan médiatique de délocaliser de telles choses. Je pense que tôt ou tard, nous serons sous le feu des critiques internationales. Pour ceux qui ont vu le temps passer, on sait que ce qui est parfaitement accepté à une époque peut devenir subitement intenable sur le plan médiatique un beau matin. Avec l’internet et le jugement des réseaux sociaux, il faut se préparer à « ne faisons pas ailleurs ce dont nous ne voulons pas chez nous ». Simple question de temps avant que cela n’arrive.<br /> Et même dans l’hypothèse ou cela ne se produirait pas dans un avenir proche. La France est en train de quitter le peloton de tête des pays industrialisés. La encore, ce n’est qu’une question de temps avant de se retrouver avec une monnaie beaucoup plus faible (sinon, c’est la faillite économique). Et sans monnaie forte, l’importation de matière fissile n’aura plus du tout la même rentabilité.<br /> Bref, voir dans le nucléaire une énergie parfaite serait une grave erreur.<br /> Et encore, je ne parle même pas de sa pertinence en dehors de la France, c’est à dire en tant que solution globale pour l’humanité. Car n’oublions pas que le choix du nucléaire en France tient aussi en grande partie aussi à des considérations militaires.<br /> @yAAm Et vous avez parfaitement raison. Le problème des toutes énergies, c’est qu’elles impliquent toutes une chaîne de sous traitance TRES complexe dont il est extrêmement difficile de dresser le bilan exact, même pour des experts. Et cela aussi bien sur le plan environnemental que sur le plan social. Et c’est encore plus compliqué si on veut tenir compte des marges de progression possibles.<br /> On voit d’ailleurs très bien l’erreur des écologistes qui ont cru de manière un peu simpliste et prématurée à la supériorité de certaines sources d’énergie.
yAAm
Le nucléaire par choix militaire, mais également son combustible. Que pensez vous du thorium en alternative ?
KlingonBrain
Je pense que les écolos ont beaucoup médiatisé cette histoire de réacteur au Thorium. Le problème, c’est que pour l’instant, cette filière est juste un concept de papier qui n’a rien démontré quand à sa faisabilité pratique.<br /> Si vous grattez un peu, beaucoup doutent même qu’il soit en mesure de solutionner les problèmes pour lesquels on l’a médiatisé tout en en posant de nouveaux, par exemple concernant l’extraction du minerai et sa toxicité.<br /> Donc à ce stade, rien ne dit qu’on pourra en faire quelque chose. Mais par principe, il ne faut jamais rien exclure. Il y a des recherches et le temps le dira.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Une nouvelle Nintendo Switch Lite couleur corail arrive au Japon !
Pour les autorités britanniques, Discord est un réseau social de pirates
De nouveaux mails de rançon visent les comptes Google AdSense des entreprises
Malgré l'annulation du MWC, Huawei et Honor maintiennent leur conférence
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Acer décide d'annuler le ConceptD OJO, son prochain casque de réalité virtuelle
Un patch pour The Witcher 3 améliore les performances et ajoute la sauvegarde crossplatform
UFC-Que Choisir épingle la billetterie en ligne Viagogo pour
Playstation fermera les portes de ses forums officiels le 27 Février
Le FPS free-to-play Warface est disponible sur Nintendo Switch
Haut de page