Des chercheurs américains testent une pile à combustible pour convertir le CO2

13 février 2020 à 10h55
0
chercheurs Toronto 2
© Daria Perevezentsev/U of T Engineering

Des chercheurs de l'université de Toronto développent une pile à combustible capable de transformer le dioxyde de carbone en éléments chimiques utilisables en industrie.

Un tel dispositif n'est pas nouveau, mais il intéresse régulièrement les scientifiques, qui auraient cette fois obtenu une pile 10 fois plus efficace que les versions précédentes.


De l'éthylène à partir du CO2

Dans une pile à combustible basée sur l'hydrogène, le dihydrogène et le dioxygène se rencontrent à la surface d'un catalyseur. Il s'ensuit une réaction chimique libérant des électrons, qui sont capturés dans la pile à combustible et pompés dans un circuit. En d'autres termes, la réaction chimique crée de l'électricité. Ici, l'appareil fait l'opération inverse et réalise une électrolyse, c'est-à-dire la création d'une réaction chimique à partir d'électricité.

Avec cet appareil, l'équipe espère pouvoir produire des éléments utiles à l'industrie, en particulier de l'éthylène. Joshua Wicks a déclaré que « l'éthylène est l'un des éléments chimiques les plus produits au monde. Il sert à tout fabriquer, de l'antigel au mobilier de jardin. Aujourd'hui, il est dérivé de combustibles fossiles, mais si nous pouvions le faire en valorisant le CO2 résiduel, cela fournirait une nouvelle incitation économique à la capture du carbone ». Dans un article publié dans la revue Science, le professeur et membre du projet Ted Sargent explique que « Depuis des décennies, des chercheurs talentueux développent des systèmes qui convertissent l'électricité en hydrogène, et vice-versa. Notre innovation s'appuie sur cet héritage, mais en utilisant des molécules à base de carbone, nous pouvons nous connecter directement à l'infrastructure d'hydrocarbures existante ».

chercheurs Toronto
Les chercheurs Adnan Ozden, F. Pelayo García de Arquer et Joshua Wicks © Daria Perevezentsev/U of T Engineering


Du chemin restant avant l'industrie

La production de l'éthylène par électrolyse est possible depuis longtemps, mais sa production, qui dépend en partie de la rapidité de la réaction chimique de la pile, n'est pas assez conséquente pour concurrencer la production issue des énergies fossiles. Pour les chercheurs, le défi est donc de parvenir à accélérer cette réaction. Adnan Ozden affirme que « la réaction nécessite trois choses : le CO2, qui est un gaz ; les ions hydrogène, qui proviennent de l'eau liquide ; et les électrons, qui sont transmis à travers un catalyseur métallique. Rassembler rapidement ces trois éléments différents - en particulier le CO2 - est un défi, et c'est ce qui limite la vitesse de la réaction ».

Pour franchir cet obstacle, l'équipe a revu la conception de son électrolyseur et utilise désormais un composé chimique appelé « Nafion », qui est couramment utilisé dans la réalisation des membranes des piles à combustible. Garcia de Arquer explique ainsi : « Nous avons découvert qu'un certain arrangement de Nafion peut faciliter le transport de gaz tels que le CO2 », avant d'ajouter : « Notre conception permet aux réactifs gazeux d'atteindre la surface du catalyseur assez rapidement et de manière suffisamment distribuée pour augmenter considérablement la vitesse de réaction ». L'équipe affirme ainsi être parvenue à transformer du CO2 en éthylène dix fois plus vite qu'auparavant.

Néanmoins, il faudra encore attendre avant qu'un tel appareil puisse être plus largement utilisé par l'industrie. Cao-Thang Dinh, professeur en génie chimique à l'université de Queen et participant au projet a déclaré : « Nous pouvons pomper des électrons 10 fois plus rapidement, ce qui est formidable, mais nous ne pouvons faire fonctionner le système que pendant une dizaine d'heures avant la décomposition de la couche de catalyseur. C'est encore loin de l'objectif de milliers d'heures qui seraient nécessaires pour une application industrielle ». Cela dit, si l'initiative aboutissait, elle permettrait aussi la production d'autres composés fort utiles, comme l'éthanol.

Source : SciTechDaily
Modifié le 13/02/2020 à 10h55
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top