Chine : la fin des plastiques à usage unique commence maintenant

29 janvier 2020 à 15h23
9
sac plastique

La Chine vient d'annoncer son plan quinquennal pour lutter contre la pollution plastique. L'objectif est de se passer totalement des produits à usage unique d'ici les prochaines années. Les mesures présentées par la Commission nationale du développement et de la réforme, et le ministère de l'Environnement se dérouleront en trois étapes.

La Chine est responsable de 29 % du plastique produit dans le monde. Avec plus de 1,4 milliard d'habitants, le pays s'attaque frontalement à l'un des principaux problèmes environnementaux contemporains. En 2017, le pays avait déjà amorcé ce changement en interdisant l'import de plastiques étrangers.


Un plan en plusieurs étapes

Dès cette année, une batterie de produits sera proscrite à la vente. Vaisselle et coton-tige jetables, production de marchandises chimiques quotidiennes contenant des perles de plastique... La liste est longue. Interdiction ou restriction, les mesures législatives s'abattront dès 2020 en Chine.

Les grandes villes chinoises se verront par exemple interdire l'usage de sacs plastiques non dégradables d'ici la fin de l'année 2020. Pour les plus petites agglomérations, l'échéance est repoussée à 2022. La loi ratisse large, les emballages-courrier plastifiés ou les ustensiles en restauration rapide (comme les pailles en plastique) sont notamment en ligne de mire.

Le polystyrène est aussi compris dans les nouvelles interdictions. En Chine, beaucoup utilisent des boîtes de déjeuner jetables, pratique renforcée par les livraisons de repas, qui se sont multipliées ces dernières années. En plus du secteur de la restauration, d'autres, comme celui de l'hôtellerie seront touchés : brosse à dents, peignes et bien d'autres produits devront être bannis d'ici deux ans.

Une réduction de l'utilisation de plastique de 30 % sur cinq ans

La loi a été votée le 19 janvier 2020. Pour certains experts, son application efficace n'est pas encore garantie. Toute la consommation de vaisselle en plastique jetable de la restauration et des plats à emporter devrait être réduite de 30 % d'ici 2025. La Chine mise donc sur une politique progressive en trois phases (2020, 2022 et 2025). Les grandes villes (Shanghai, Pékin) seront les premières à mettre en place ces nouvelles mesures. L'interdiction concerne aussi les sacs « ultrafins » d'une épaisseur inférieure à 0,025 mm.

En 2008, la Chine prohibait la gratuité des sacs en plastique. Mais cette loi n'est toujours pas appliquée sur l'ensemble du territoire. Pour amorcer cette transition du plastique, les autorités vont promouvoir des alternatives pratiques : sacs en tissu, en carton, ou encore des options dégradables. Pour rappel, en 2017, la Chine a généré 210 millions de tonnes de déchets, selon la Banque mondiale. Les estimations pour 2030 annoncent 500 millions de tonnes. Si l'ensemble des mesures du plan quinquennal sont respectées, la Chine, en 2025, interdira la production, la consommation et la distribution des produits plastiques à usage unique... Tout en favorisant le recyclage.

Source : Waste360.com
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
city57
On oublie de dire que la Chine c’est la poubelle du monde , même « nos droits de pollution » sont vendu a la Chine juste pour dire qu’on pollu moins .
dfinit
bravo
qix
Non ça c’est bien fini, aucun container de déché n’est accepté en Chine au aujourd’hui, on essaye de les envoyer ailleurs, sans grand succès puisque 35 container ont été renvoyé en France (refusé) d’un autre pays d’Asie (Je sais plus lequel …)
Goodbye
Il y a quelque chose que je ne comprends pas dans ces histoires de container, s’ils sont envoyés vers une destination, c’est que celle-ci avait un accord commercial à la base non .<br /> Je doute qu’on envoie des tankers remplis de déchets sans avoir au préalable trouvé des clients.<br /> J’ai plutôt l’impression, que la mauvaise gestion des déchets interne dans ces pays, pousse les politiques à déplacer le problème ailleurs, au lieu de trouver une solution.<br /> S’ils avaient tous refusé dès le début, on en serait pas la aujourd’hui non plus.<br /> @city57
petrus_pierre
ben eux aussi on droit a leurs gilet jaune ne plus accepté certain accord mais eux sont plus efficace que les nôtres
trollkien
d’après le « reportage » que j’ai vu à ce sujet, le contenu des containers ne correspondaient pas à l’accord justement, d’ou le retour à l’envoyeur
Blues_Blanche
Heu, c’est quoi le rapport entre les gobelets et emballages jetables et les commentaires ?<br /> J’ai l’impression que la chine prend des mesures intéressantes/intelligentes pour se préserver et aussi adopter des pratiques pour l’avenir. Ca a des répercussions sur l’environnement, la santé, les coûts et leur image et une portion conséquente de la population planétaire.
city57
C’est un peut comme le reportage sur Paris et le crack , on déplace le problème …<br /> Et même sans ça , je parlais surtout des mines a charbon et tous ces trucs
fg03
De toute façon la transition écologique ne pourra se faire qu’avec la Chine… c’est eux qui feront basculer les choses pour le meilleur ou pour le pire.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Super73 annonce deux nouveaux vélos électriques affichant 2000 W et 120 km d'autonomie
Resident Evil 8 reprendra le point de vue à la première personne
Le module photo du Redmi Note 8 Pro prend une claque signée DxOMark
5G : l'Union européenne livre ses recommandations, sans exclure Huawei mais en maintenant la pression
La chambre des représentants américaine veut repousser les prochains pas sur la Lune à 2028
Coronavirus : des chercheurs alimentent en continu une carte qui suit la propagation du virus
AMD lancera son architecture RDNA 2 cette année... avec de nouveaux GPUs Navi en prime
Souris Logitech MX Master 2S à seulement 59,99€ au lieu de 109€ pendant les soldes Amazon
Haut de page