Chine : la fin des plastiques à usage unique commence maintenant

29 janvier 2020 à 15h20
0
sac plastique

La Chine vient d'annoncer son plan quinquennal pour lutter contre la pollution plastique. L'objectif est de se passer totalement des produits à usage unique d'ici les prochaines années. Les mesures présentées par la Commission nationale du développement et de la réforme, et le ministère de l'Environnement se dérouleront en trois étapes.

La Chine est responsable de 29 % du plastique produit dans le monde. Avec plus de 1,4 milliard d'habitants, le pays s'attaque frontalement à l'un des principaux problèmes environnementaux contemporains. En 2017, le pays avait déjà amorcé ce changement en interdisant l'import de plastiques étrangers.


Un plan en plusieurs étapes

Dès cette année, une batterie de produits sera proscrite à la vente. Vaisselle et coton-tige jetables, production de marchandises chimiques quotidiennes contenant des perles de plastique... La liste est longue. Interdiction ou restriction, les mesures législatives s'abattront dès 2020 en Chine.

Les grandes villes chinoises se verront par exemple interdire l'usage de sacs plastiques non dégradables d'ici la fin de l'année 2020. Pour les plus petites agglomérations, l'échéance est repoussée à 2022. La loi ratisse large, les emballages-courrier plastifiés ou les ustensiles en restauration rapide (comme les pailles en plastique) sont notamment en ligne de mire.

Le polystyrène est aussi compris dans les nouvelles interdictions. En Chine, beaucoup utilisent des boîtes de déjeuner jetables, pratique renforcée par les livraisons de repas, qui se sont multipliées ces dernières années. En plus du secteur de la restauration, d'autres, comme celui de l'hôtellerie seront touchés : brosse à dents, peignes et bien d'autres produits devront être bannis d'ici deux ans.

Une réduction de l'utilisation de plastique de 30 % sur cinq ans

La loi a été votée le 19 janvier 2020. Pour certains experts, son application efficace n'est pas encore garantie. Toute la consommation de vaisselle en plastique jetable de la restauration et des plats à emporter devrait être réduite de 30 % d'ici 2025. La Chine mise donc sur une politique progressive en trois phases (2020, 2022 et 2025). Les grandes villes (Shanghai, Pékin) seront les premières à mettre en place ces nouvelles mesures. L'interdiction concerne aussi les sacs « ultrafins » d'une épaisseur inférieure à 0,025 mm.

En 2008, la Chine prohibait la gratuité des sacs en plastique. Mais cette loi n'est toujours pas appliquée sur l'ensemble du territoire. Pour amorcer cette transition du plastique, les autorités vont promouvoir des alternatives pratiques : sacs en tissu, en carton, ou encore des options dégradables. Pour rappel, en 2017, la Chine a généré 210 millions de tonnes de déchets, selon la Banque mondiale. Les estimations pour 2030 annoncent 500 millions de tonnes. Si l'ensemble des mesures du plan quinquennal sont respectées, la Chine, en 2025, interdira la production, la consommation et la distribution des produits plastiques à usage unique... Tout en favorisant le recyclage.

Source : Waste360.com
Modifié le 29/01/2020 à 15h23
9
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top