Pour l'agence européenne à l'environnement, l'UE n'atteindra pas ses objectifs énergétiques en 2020

05 décembre 2019 à 13h27
0
pollution ville ciel

Seuls deux des treize objectifs en faveur de la biodiversité sont susceptibles d'être atteints en 2020.

Un rapport publié par l'agence européenne pour l'environnement (AEE), rend compte de la situation environnementale dans l'Union. Si le constat est loin d'être positif, l'espoir de changer les choses d'ici 2050 persiste.

Un constat alarmiste pour l'environnement

Publié tous les cinq ans, le « European environment - state and outlook » (SOER) évalue l'état de l'environnement dans l'Union européenne. Publié à l'occasion de la COP25 de Madrid, le rapport souligne l'urgence de la situation et exhorte les États à prendre des mesures drastiques dans les années à venir.

Si les politiques publiques ont permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de nombreux objectifs fixés pour 2020 ne seront pas atteints. En première ligne : la préservations de la biodiversité.
Dans ce domaine, treize objectifs avaient été fixés pour 2020. À l'aube de la prochaine décennie, les résultats sont loin d'être satisfaisants puisque seuls les objectifs de désignation de zones de protection marines et terrestres sont susceptibles d'être atteints.

Le rapport souligne également les conséquences immédiates du changement climatique et de la pollution atmosphérique sur les Européens. Chaque année, 400 000 décès prématurés sont imputables à l'exposition aux particules fines, notamment en Europe centrale et orientale. Enfin, l'AEE alerte quant aux risques relatifs aux produits chimiques dangereux.


Agir dès maintenant pour 2050

Si le rapport se veut alarmiste quant à la situation actuelle, il note également les efforts effectués depuis 1997. En trente ans, l'Union européenne a ainsi diminué ses émissions de gaz à effet de serre de 22 %, et augmenté sa part d'énergies renouvelables dans la production totale d'énergie.

Par ailleurs, l'AEE estime que les objectifs à moyen (2030) et long terme (2050) sont encore atteignables... À condition de mettre en œuvre des actions d'urgence. La biodiversité, le changement climatique et la surconsommation des ressources naturelles sont pointées comme préoccupations prioritaires.

« L'environnement en Europe est à un point de basculement », déclare Hans Bruyninckx, directeur exécutif de l'AEE. « La prochaine décennie nous offre encore une possibilité limitée de renforcer les mesures de protection de la nature, d'atténuer les effets du changement climatique et de réduire considérablement notre consommation de ressources naturelles ».

Côté français, la secrétaire d'État Brune Poirson a signé lundi 2 décembre un accord avec la Banque interaméricaine de développement (BID). En contribuant à hauteur de 24 millions d'euros au nouveau fonds fiduciaire consacré à la biodiversité, la France participera au combat pour la préservation des écosystèmes les plus menacés, particulièrement en Amazonie.

Sources : Energy Daily, AEE, Ministère de la Transition écologique et solidaire
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top