Le trou dans la couche d'ozone n'a jamais été aussi petit depuis les années 1980

14 novembre 2019 à 11h30
0
couche ozone

Le trou de la couche d'ozone a été particulièrement petit cette année, selon le service européen d'observation de l'atmosphère Copernicus (CAMS), qui note qu'il disparaît plus vite qu'au cours des 35 dernières années.

La taille de ce trou fluctue chaque année en fonction de la période, se refermant généralement entre la fin novembre et le mois de décembre. Mais cette année, il était presque entièrement « rebouché » dès le début du mois de novembre. Pourquoi ?

La situation de la couche d'ozone en 2019

Dans un article de blog publié sur le site de l'ESA, la CAMS rappelle ainsi que le trou de la couche d'ozone « se forme annuellement au-dessus de l'Antarctique pendant le printemps austral », c'est-à-dire au mois d'août, avant de se refermer « fin novembre ou début décembre ».

Cette année pourtant, le trou est déjà presque refermé. Il a été inférieur à 10 millions de km² entre septembre et octobre 2019, soit moins de la moitié de la taille qu'il atteignait annuellement durant la dernière décennie. Ce qui en fait le trou le plus « petit » observé depuis les années 1980 et le début des observations sur la couche d'ozone.




Comment expliquer ces changements ?

Comment expliquer ce changement soudain ? Il serait lié à un « réchauffement stratosphérique » exceptionnel au-dessus de l'Antarctique. Un phénomène météorologique singulier qui ne signifie pas une réduction du trou de la couche d'ozone sur le long terme.

« Le fait que le trou dans la couche d'ozone de 2019 ait été exceptionnellement petit et qu'il se soit refermé tôt ne signifie pas que la couche d'ozone se rétablit plus rapidement que prévu. Il illustre simplement la très grande variabilité du phénomène d'une année à l'autre. La restauration de la couche d'ozone prendra encore plusieurs décennies », précise Vincent-Henri Peuch, Directeur du CAMS, au Figaro.


Josef Aschbacher, l'un des dirigeants de l'ESA, y voit toutefois un signe encourageant pour l'avenir, soulignant que « le trou dans la couche d'ozone est en train de se résorber grâce à une action politique claire. Cet exemple servira d'inspiration pour le changement climatique », note-t-il sur le site de l'Agence spatiale européenne.

Source : ESA
18
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top