Google investit deux milliards de dollars dans les énergies renouvelables

Benoît Théry Contributeur
23 septembre 2019 à 11h51
0
Renewable-Energy-Apple_Solar-Panel-Japan_040918.jpg
©

Google a annoncé jeudi 19 septembre investir plus de deux milliards de dollars dans le développement des énergies renouvelables en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. « Le plus gros investissement de notre histoire dans ce domaine », d'après le communiqué du groupe.

L'ensemble d'accords réalisés augmenterait ainsi la capacité de production liée aux énergies renouvelables de Google de 40%.

1 600 mégawatts au programme

Que ce soit par l'achat ou par la production, Google a essentiellement fonctionné en 2018 grâce aux énergies renouvelables. La société fait régulièrement des efforts en ce sens, et le communiqué se charge bien de le rappeler : « En 2017, nous sommes devenu la première compagnie de grande envergure à répondre à l'ensemble de nos besoins en électricité par les énergies renouvelables (et nous l'avons fait de nouveau en 2018). Nous sommes ainsi devenu le plus grand acheteur d'énergie renouvelable au monde ».

Le groupe entend aller plus loin, grâce à de nouveaux accords. Il annonce en ce sens un ensemble de 18 contrats, représentant, au final, 1 600 mégawatts issus de l'éolien et du solaire. Google augmentera, de la sorte, sa production électrique issue d'énergies renouvelables de 40%, qui atteindra donc 5 500 MW. D'après Google, ce total correspondrait à la capacité d'un million de toits d'habitation équipés de panneaux solaires. Le communiqué affirme également : « notre portefeuille d'énergies renouvelables produira chaque année davantage d'électricité que Washington D.C., et plus d'électricité que des pays comme la Lituanie ou l'Uruguay ».

Coup de boost aux infrastructures

Sundar Pichai, P.-D.G. de la firme, poursuit : « Nos derniers accords en date vont également stimuler la construction de nouvelles infrastructures énergétiques, à hauteur de plus de deux milliards de dollars, ce qui inclut des millions de panneaux solaires et des centaines d'éoliennes réparties sur les trois continents ». En effet, le dirigeant précise que les engagements de Google se font selon des critères « d'additionnalités », qui favorisent le développement de nouveaux projets et nouvelles infrastructures par des investissements à long terme. « Au total, notre réseau d'énergies renouvelables comprendra 52 projets et représentera plus de sept milliards de dollars en constructions nouvelles et des milliers d'emplois ».

Les 18 accords ont été conclus pour des projets en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. Aux Etats-Unis, trois états seront concernés : le Texas (490 MW), la Caroline du nord (155 MW) et la Caroline du sud (75 MW). Concernant l'Amérique du Sud, où Google possède des data centers, 125 MW doivent être ajoutés au réseau. Enfin, en Europe, Google a conclu des accords avec la Suède pour une production de 286 MW, avec la Finlande pour 255 MW, le Danemark pour 160 MW et la Belgique pour 92 MW.

Google explique également que ces nouveaux projets mettent l'accent sur le solaire, et qu'ils doivent d'abord répondre aux besoins de ses data centers : « Ces nouveaux projets ne sont pas remarquable uniquement de par leur coût. Jusqu'à présent, la plupart de nos accords en énergies renouvelables aux Etats-Unis ont été portés sur l'éolien. Mais le coût en baisse du solaire (plus de 80% sur la dernière décennie) a rendu le soleil de plus en plus rentable. En outre, notre accord au Chili porte pour la première fois sur une technologie hybride mêlant solaire et éolien. Parce que le vent souffle souvent à d'autres moments que ceux où le soleil brille, combiner les deux nous permettra d'alimenter notre data center chilien avec de l'électricité verte pendant une plus grande partie de la journée ».

Source : Communiqué de presse
Modifié le 23/09/2019 à 11h51
9 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top