7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces

Christelle Perret Contributrice
20 juillet 2019 à 14h58
0
Glacier

Trois scientifiques de l'institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique ont élaboré un projet de géo-ingénierie dantesque pour stopper la fonte des glaces en Antarctique Occidentale. Leur étude dévoile qu'il faudrait y déverser 7 400 gigatonnes de neige « artificielle » pour annuler ce processus qui provoque une élévation inquiétante du niveau de la mer.

Un projet colossal qui rappelle que les simulations de la montée du niveau des océans font froid dans le dos...

Arrêter l'élévation du niveau de la mer

Johannes Feldmann, Anders Levermann et Matthias Mengel sont les trois auteurs d'une nouvelle étude parue le 17 juillet 2019 dans la revue Science Advances. Ils y dévoilent les résultats de leurs simulations numériques pour enrayer la fonte des glaciers en Antarctique Occidentale. En effet, avec le réchauffement climatique, l'eau plus chaude de l'océan déstabilise les glaciers et accélère leur fonte.

Le déclin des glaciers Pine Island et Thwaites représente une part importante de l'élévation du niveau de la mer. L'effet global de la fonte des glaciers a été calculé : ils pourraient faire monter le niveau de la mer d'environ trois mètres, mettant en danger des métropoles comme Calcutta, Shanghai, New-York ou encore Tokyo. Mais les chercheurs sont parvenus à trouver une solution pour arrêter cette perte de glace.

La géo-ingénierie pour stopper la fonte des glaciers en Antarctique

À travers des simulations numériques, ils ont déterminé qu'il faudrait ajouter 7 400 gigatonnes de neige, créée artificiellement, dans les régions côtières autour des glaciers Pine Island et Thwaites pour enrayer le processus. Ce projet de géo-ingénierie nécessiterait de pomper d'énormes quantités d'eau de mer dans la calotte glacière pour générer la neige, mais cela permettrait de stabiliser les deux glaciers en fuite.

Le trio de scientifiques le concède : ce projet est radical et extrêmement coûteux. Tout d'abord, il s'étalerait sur 10 à 50 ans. De plus, le pompage de l'eau de l'océan nécessiterait une énorme quantité d'énergie. Il faudrait alors construire une série de 12 000 éoliennes pour permettre ce processus. Face aux immenses défis techniques que ce plan requiert, les auteurs admettent qu'il s'agirait d'un « effort sans précédent pour l'humanité ».

Source : CNET
75 réponses
22 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top