La tech pour nous sauver du réchauffement climatique ? Comptez plutôt sur les arbres

08 juillet 2019 à 08h01
0
forêt

Ajouter un milliard d'hectares de forêt à notre planète, cela pourrait favoriser la bonne gestion du réchauffement climatique.

Le réchauffement climatique n'est autre que le résultat d'une trop importante concentration de gaz à effet de serre sur notre planète. Les émissions de CO2 se multiplient d'année en année, mais il ne faudra pas compter sur la technologie pour les capturer et les limiter.

Les techniques technologiques ne sont pas des solutions miracle

Avoir recourt à la technologie pour lutter contre le réchauffement climatique aurait pu être une solution. Plusieurs méthodes existent et permettent la reforestation ou encore l'extraction directe de CO2 de l'atmosphère, mais ces technologies à émissions négatives ne sont pas vraiment suffisantes.

Selon un rapport du Conseil consultatif des académies des sciences européennes (EASAC), « les technologies à émissions négatives ont peut-être un rôle utile à jouer, mais sur la base des informations actuelles, pas aux niveaux nécessaires pour compenser des mesures inadéquates de réduction des émissions ».

Les technologies à émissions négatives ne sont donc pas une solution miracle à l'heure actuelle, mais qu'en est-il des arbres ?



0,9 milliard d'hectares de forêt pour prendre en otage deux tiers du carbone émis par les Humains depuis trois siècles

Les forêts représentent un allié naturel en ce qui concerne la lutte contre le réchauffement climatique. À en croire un rapport produit par un groupe intergouvernemental d'experts des changements climatiques des Nations Unies, il serait judicieux d'ajouter à notre planète exactement 0,9 milliard d'hectares de forêts pour capturer une bonne partie de nos émissions en carbone. Cela attraperait 250 gigatonnes de carbone émis, soit environ cinq fois la quantité que nous avons émise l'année dernière.

Cette immense forêt de la taille des États-Unis permettait de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C d'ici 2050.

Moins de réchauffement climatique, mais pas que...

La pousse d'une si grande forêt ne piégerait pas uniquement le carbone. Elle offrirait également une grande biodiversité, une qualité d'eau améliorée et une érosion freinée.

Le coût total de ce presque milliard d'hectares de forêt pourrait s'élever à 300 milliards de dollars, au prix de 0,30 dollar l'arbre.

Source : Sciencemag
22
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Gaix-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
scroll top