La tech pour nous sauver du réchauffement climatique ? Comptez plutôt sur les arbres

08 juillet 2019 à 08h01
22
forêt

Ajouter un milliard d'hectares de forêt à notre planète, cela pourrait favoriser la bonne gestion du réchauffement climatique.

Le réchauffement climatique n'est autre que le résultat d'une trop importante concentration de gaz à effet de serre sur notre planète. Les émissions de CO2 se multiplient d'année en année, mais il ne faudra pas compter sur la technologie pour les capturer et les limiter.

Les techniques technologiques ne sont pas des solutions miracle

Avoir recourt à la technologie pour lutter contre le réchauffement climatique aurait pu être une solution. Plusieurs méthodes existent et permettent la reforestation ou encore l'extraction directe de CO2 de l'atmosphère, mais ces technologies à émissions négatives ne sont pas vraiment suffisantes.

Selon un rapport du Conseil consultatif des académies des sciences européennes (EASAC), « les technologies à émissions négatives ont peut-être un rôle utile à jouer, mais sur la base des informations actuelles, pas aux niveaux nécessaires pour compenser des mesures inadéquates de réduction des émissions ».

Les technologies à émissions négatives ne sont donc pas une solution miracle à l'heure actuelle, mais qu'en est-il des arbres ?



0,9 milliard d'hectares de forêt pour prendre en otage deux tiers du carbone émis par les Humains depuis trois siècles

Les forêts représentent un allié naturel en ce qui concerne la lutte contre le réchauffement climatique. À en croire un rapport produit par un groupe intergouvernemental d'experts des changements climatiques des Nations Unies, il serait judicieux d'ajouter à notre planète exactement 0,9 milliard d'hectares de forêts pour capturer une bonne partie de nos émissions en carbone. Cela attraperait 250 gigatonnes de carbone émis, soit environ cinq fois la quantité que nous avons émise l'année dernière.

Cette immense forêt de la taille des États-Unis permettait de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C d'ici 2050.

Moins de réchauffement climatique, mais pas que...

La pousse d'une si grande forêt ne piégerait pas uniquement le carbone. Elle offrirait également une grande biodiversité, une qualité d'eau améliorée et une érosion freinée.

Le coût total de ce presque milliard d'hectares de forêt pourrait s'élever à 300 milliards de dollars, au prix de 0,30 dollar l'arbre.

Source : Sciencemag
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
0
rsebas3620
si c’est la solution qu’est qu’on attends ?? en france on a des regions qui ont ete ravagé par le feux et dont les arbres n’ont jamais ete replanté… j’habite le sud de la france et il est vrai qu’il y a facilement des milliers d’hectare a replanter vers chez nous… si vraiment c’est la solution ben on l’applique elle est assez simple a mettre en place et il suffit de mettre divers catégorie d’arbre pour le faire…
share_the_pain
Le réchauffement climatique est cyclique sur cette planète<br /> Regardez les graphs qu’on vous balance h24 sur toutes les chaines, ils sont établis sur 100ans<br /> Regardez ceux qui sont établis sur 400 000 ans vous comprendrez<br /> Le vrai problème c’est la surpopulation point barre
Zathuro
La tech ne nous sauvera de rien et surtout pas de nous…
Exosia
Parce qu’il aura fallu le retour d’une étude “d’experts” pour comprendre qu’il faudrait passer par une reforestation de tout ce que l’on a désinguer pour participer à l’amélioration du réchauffement climatique ? x’D<br /> D’ici 20 ans on aura aussi le droit à un retour d’étude sur l’élevage de masse ? …
Geoffrey_Hiersoux
Il va bien falloir déployer des moyens technologiques pour arriver à ce résultat. Les arbres ne vont pas se planter tout seul. À partir du moment où l’humain modifie son environnement (en mal comme en bien), cela fait appel à la technologie. Puis va falloir l’entretenir ce milliard d’hectares. Donc, même de façon anecdotique, c’est la technologie qui va apporter les solutions.
Geoffrey_Hiersoux
Il n’y a pas de surpopulation. Si surpopulation il y avait, le taux de mortalité augmenterait de manière drastique car cela supposerait un manque considérable de moyen de se nourrir et de conserver une hygiène correcte. Donc si surpopulation il y avait, le problème serait de courte durée. C’est les modes de vie qui posent problème.
Felaz
La technologie est aussi consommatrice de ressource, si le sujet de fond est l’epuisement des ressources il va falloir que collectivement on fasse différemment et c’est encore plus vrai dans les pays occidentaux : gaspillage, énergie fossile ou encore sur consommation…
jfinet44
Il ne faut pas rêver cela ne se fera jamais. L’an dernier la déforestation de l’Amazonie a augmenté de 90%! Ajoutons à cela le permafrost qui fond et libéré des millions de tonnes de co2, une surpopulation galopante, les carottes sont cuites ’
3o6
Si les arbres font partie de la solution, ça n’est pas la solution puisque le CO2 n’est pas la seule chose qui accélère le réchauffement climatique.<br /> D’ailleurs la France possède plus d’arbre maintenant qu’au moyen âge.
3o6
Les scientifiques en sueur devant un argumentaire solide comme celui ci
nirgal76
Les pays du golf sont plus gaspilleurs que les pays occidentaux si on compte l’énergie consommée par habitant.
kilroyFR
L4autre jour au JT un ingenieur etait interrogé sur une solution pour refroidir le bitume… en l’arrosant par infiltration… en pleine chaleur … voila le genre de solution debile a laquelle on croit dans un monde 2.0 … alors que planter des arbres, ben non, c’est tellement moins 2.0.
toug19
il y a surpopulation par rapport à notre train de vie. Et pour la mortalité, attend juste quelques années, ça va arriver.
toug19
ben ça se vend moins cher, donc ils ne veulent pas le faire.
toug19
il faut faire très attention en replantant des arbres: Ne pas chercher le résultat à court terme avec des essences qui poussent vite. Il faut prendre des essenses locales et variées.
daerlnaxe
tu es vraiment mauvais dans le domaine prévisionnel, comment peux tu croire déjà que forcément quand une situation est en négatif sont résultat est forcément brutal ? Tu as tous les signaux justement d’une gamelle qui sont en cours, comme la normalité de ce genre de situation à l’échelle macro l’impose. Les modes de vie n’y sont strictement pour rien lorsqu’on compare c’est négligeable au regard de l’impact de gestes quotidiens ordinaires et commun multipliés par des milliards, c’est l’argument de gens qui ne se posent pas de questions, tu pourras en être à vivre comme un rat et à consommer des vers que de toute manière la planète continuera de crever tant qu’on n’amorce pas une décroissance. EN outre le but serait plutot que les pays émergents aient un meilleur confort de vie et non qu’on en vienne tous à la malnutrition et à vivre comme à l’époque préhistorique. Donc plus ces pays progresseront ce qui est à souhaiter, et plus la signature des autochtones va se renforcer et accélérer la chute. Tu es meilleur que 1500 scientifiques qui ont signé une tribune sur la question à te lire on ne le penserait pas. Dans le domaine scientifique il y a ce qu’on nomme point de rupture, ce que tu décris c’est lorsqu’on est à ce point là, or un phénomène négatif peut être présent sans l’avoir encore atteint… après si des idiots veulent attendre pour voir à quoi ressemble une catastrophe.<br /> En passant si les habitudes doivent changer tu ne peux plus poster ici, le site doit faire appel à un data center, c’est très énergivore. Je ne dis pas non plus qu’il ne faille pas prendre des mesures pour ne pas polluer dans les pays comme le notre mais ils sont bien moins responsables comme tu sembles le penser que des pays émergents, je t’invite à voir la part de pollution des océans par l’Asie par exemple, 90% de la pollution vient de 10 fleuves d’Asie, tu pourras me dire que l’on peut se passer de plastique… oui… je t’invite à aller l’expliquer dans ces pays et à proposer des équivalents qui ne coute que quelques cts pour nous.<br /> Concrètement le sujet de l’écologie est laissé actuellement aux mauvaises personnes, c’est devenu une idéologie et un lobby. On y trouve des tabous, des absurdités sans nom et beaucoup de sectarisme. Il est évident que plus l’humanité se renforce en technologie moins elle doit comporter d’individus, c’est limpide pourtant. On ne dit pas d’assassiner les gens mais des plans marshall pour mettre en place la contraception dans tous les pays sont à mettre en place dans l’urgence. l’homme a interféré avec un équilibre naturel et tu sembles refuser de l’entendre, le taux de mortalité dans les pays qui ont la plus forte démographie est altéré par la médecine, les plans alimentaires qui acheminent des ressources (même si c’est insuffisant), avant même si c’est dramatique, des peuplades ne se développaient pas en nombre faute de ressources, il y avait forcément une auto régulation liée à l’environnement, de toute manière en général les humains qui y vivaient avaient le bon sens de faire en fonction de leurs ressources justement, ce que l’humanité ne fait justement plus.
CallMeLeDuc
Faudrait signaler qu’en la matière les Forêts Françaises n’ont jamais été aussi luxuriantes que depuis nos jours.<br /> En partir grâce au progrès de nos industries qui ne reposent plus sur le bois.
dvaid
Il manque juste le point essentiel : que devient le CO2 absorbé par la chlorophylle ?<br /> Quand les feuilles des arbres tombent ou quand l’arbre meurt, la CO2 est rejeté par décomposition de la matière.<br /> Donc a part stocker du bois (dans la construction ça serait déjà pas mal) pas de miracle avec des hectares supplémentaires sur le long terme. Sans parler de nos besoins en surface agricole.
FoxLeGoupil
@share_the_pain<br /> Sauf qu’on n’a JAMAIS atteint de tels changements de température globale en si peu de temps et c’est clairement dû à l’activité humaine. Regarde la vidéo de “Science Etonnante” intitulée “Faut-il croire au réchauffement climatique ?” elle date un peu mais ce qu’il dit est toujours valable, tu comprendras mieux le problème.
lithium
Le carbone est transformé en matière végétale qui quand elle tombe au sol (feuilles mortes, tout ça), nourrit la vie végétale, animale et microbienne du sol, c’est digéré, transformé, composté, … ça reviens à la terre.
lithium
La france est un des rares pays où le taux de forestation est positif, et on émet pas plus de CO² que dans les années 70. C’est bien pour ça qu’on était à fond pour le protocole de kyoto. On aurais empoché le butin des pollueurs payeurs.<br /> La France peut difficilement faire mieux qu’aujourd’hui. On vis dans un des pays les plus propres les gars !
Geoffrey_Hiersoux
C’est dingue à quel point tu peux tirer autant de conclusions et d’affirmations d’un de mes posts assez flou dans son développement. Je n’ai pas parlé de responsabilité de l’un ou l’autre, ni même précisé de qui le mode de vie devait être remis en question. Je pense que, individuellement, on demande à Jean Lambda énormément d’effort au contraire de certaines structures où une remise en question serait plus judicieuse et plus favorable à une vraie transition. Quant à la question de surpopulation, c’est la définition même du terme : une population excessive par rapport aux ressources. Or, nous ne manquons, dans les pays où le concept de surpopulation s’agite comme un spectre funeste, de pas grand chose, sinon rien. Donc oui, quand nous serons en surpopulation, nous verrons les famines et les épidémies pointer le bout de leur nez et ce problème se resoudra par la mort de millions de personnes. Je ne le souhaite pas, mais c’est le réel aboutissement d’une surpopulation. Donc, actuellement, nous ne sommes pas dans cet état. Le problème est la surproduction et le partage des ressources. Qu’on explique à Robert l’impact de l’inégalité social sur l’environnement avant de lui offrir un ticket pour une vasectomie. Comme l’a démontré Elinor Ostrom, la première femme à avoir reçu le « Nobel » d’économie en 2009, les sociétés inégalitaires ont tendance à détruire leur environnement, selon une rationalité économique poussant les plus riches à surexploiter les ressources naturelles, du fait qu’ils peuvent en tirer une utilité individuelle et en reporter le coût sur la collectivité. Inversement, elle a montré que des sociétés fondées sur la cohésion sociale, la justice et la gestion publique des biens communs réussissent à exploiter durablement les ressources environnementales. Et puis, personne ne prendra l’initiative de lancer une campagne de limitation des naissances à l’échelle mondiale sans penser aux conséquences liberticides et inégalitaires que cela fera germer dans l’esprit des gens. Finalement, ouvrons les yeux sur le fait (même si je n’encourage en aucun cas à empirer la situation) que la question écologique est surtout la peur de voir disparaître notre espèce. La terre survivra à nos conneries, elle a en vu des pires durant son histoire. Et une fois notre espèce éteinte et les dernières traces de plastique depuis longtemps disparues, les choses reprendront comme si de rien n’était… Et ce sont les futures formes de vie émergeantes qui auront leur chance.
dvaid
Non, la décomposition de la matière végétale rejette du CO2.<br /> wsl-junior.ch<br /> Les arbres absorbent-ils plus de CO2 qu’ils n'en rejettent dans l’atmosphère ?<br /> Si l'on considère tout le cycle de la vie d'un arbre un arbre absorbe autant de CO2 qu'il n'en rejette.<br /> “Tant qu’un arbre vit et croît, il prélève plus de dioxyde de carbone par la photosynthèse qu’il n’en rend par la respiration. L’arbre pousse et emmagasine le carbone © tiré du dioxyde de carbone (CO2) sous la forme de sucre et d’autres molécules organiques dans le bois. Mais si l’arbre meurt, le bois se décompose lentement et les molécules organiques se transforment à nouveau en CO2, qui est rendu à l’atmosphère.”
share_the_pain
Exact d’ou ma remarque sur la surpopulation !<br /> C’est pas la consommation qui pose problème c’est combien de gens consomment<br /> Vous et moi sommes nous prêts à lâcher notre voiture, chauffage; téléphone, pc, courses de supermarché, voyages ? non, moi j’assume je suis un parasite sur terre oui mais je fais du mieux que je peux
lithium
le décomposition va en rejeter une partie mais une autre enrichira le sol et la vie avoisinante<br /> Dans tous les cas nous laissons très peu d’arbres morts tomber et se décomposer. Il y a très peu voir pas du tout de forets sauvages en France.<br /> Les arbres sont abattus avant pour servir au chauffage (c’est mal bien qu’il existe certains types de poêles qui limitent la plus part des rejets toxiques autres que le CO2) ou à la construction.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Des écrans de smartphones incassables qui s'inspirent de coquillages
Une voiture de course électrique datant de 1898 (!) va être mise aux enchères
🔥 Soldes : Fauteuil gaming Arozzi Inizio à moins de 120€
Aéronautique : l'impact grandissant des contrails sur le réchauffement climatique
🔥 Soldes : les meilleures offres et promotions du lundi !
E-commerce : 93 milliards d'euros, 39 millions d'acheteurs... les chiffres français de 2018
Selon des chercheurs, abuser du smartphone rendrait mauvais élève
Le système de paiement chinois AliPay vous
Après une mise en orbite réussie, la sonde solaire LightSail 2 envoie ses premiers signaux
Les Pays-Bas et le Canada testent un vol sans passeport, suppléé par une appli blockchain
Haut de page