Harcèlement : le numéro anti-relous victime de trolls

31 octobre 2017 à 17h00
0
Mis en place vendredi 27 octobre 2017, un numéro de téléphone en 06 que les femmes peuvent donner aux hommes trop insistants, a été désactivé dans la soirée du lundi 30 octobre par ses créateurs, faute d'argent pour payer son fonctionnement.

Le 06 « anti-relous » croule sous l'avalanche de textos



« Le préjudice financier est minime », ont fait savoir par un communiqué Clara Gonzales et Elliot Lepers, les créateurs en France du numéro « anti-relous » censé permettre aux femmes d'échapper à des situations menaçantes face à des hommes insistants. Minime ? Pas si sûr, car ayant été largement relayé par les médias, en l'espace de 72 heures ce numéro a reçu 17.400 textos envoyés d'une part par des personnes souhaitant le tester, et d'autre part par des personnes mal intentionnées visant à occasionner un préjudice maximum à l'état de ses finances. Pari réussi, puisque les 17.400 textos ont coûté plus de 2.700 euros aux gestionnaires de ce numéro, une somme significative vu leur faible budget.

Promettant de lancer prochainement un service similaire, Clara Gonzales et Elliot Lepers viennent d'entamer une collecte en ligne afin de le financer. Lancée via le site de crowdfunding Leetchi et accessible via le raccourci 3615relous.fr, la cagnotte rassemblée atteignait 3.700 euros ce 31 octobre 2017 à 16 heures. 320 personnes ont choisi de faire un don pour le montant de leur choix (5 euros minimum).

Selon Clara Gonzales et Elliot Lepers, le traitement de chaque contact SMS leur coûte 16 centimes : 0,0075 euros pour recevoir le texto, puis deux fois 0,07627 euros pour envoyer une réponse automatique (puisque le message envoyé dépasse la limite des 140 caractères).

01F4000008764784-photo-un-homme-perplexe-face-un-texto.jpg


Sollicitation excessive du 06 « anti-relous » : le rôle des « trolls » est central



Selon Selon Clara Gonzales et Elliot Lepers, la grande majorité des messages reçus est le fait de « trolls ». Ayant compris que chaque message reçu occasionnait une dépense aux créateurs du numéro, ils se seraient mis à envoyer exprès des textos, coordonnant leurs efforts via le très populaire forum « 18-25 » de Jeuxvideo.com.

Interrogé par Franceinfo, Cédric Page, directeur de la division "gaming" de la société Webedia, éditrice du site Jeuxvideo.com, a assuré que ses collaborateurs faisaient leur possible pour supprimer tout appel à nuire. Mais comme plus de 200.000 messages sont publiés quotidiennement sur le forum, le faire scrupuleusement et systématiquement est impossible.

Pour leur part, Clara Gonzales et Elliot Lepers ont déclaré : « Nous tenons à leur dire qu'ils n'y parviendront pas et que cela ne fait que renforcer notre détermination à créer une société égalitaire et respectueuses des opinions de toutes et tous ».


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top