Et soudain, le groupe Radiohead disparut des Internets

01 juin 2018 à 15h36
0

Peut-on disparaître d'Internet, aussi populaire soyons-nous ? Radiohead cherche peut-être à répondre à cette question. Le groupe de rock a rapidement orchestré sa disparition du Web durant le week-end : une page blanche accueille désormais les visiteurs de son site, tandis que 6 années de tweets ont disparu du compte officiel des Britanniques, lancé en janvier 2010. Même constat du côté de Facebook, où les 12 millions d'abonnés sont confrontés au vide.Les comptes des membres du groupe ne sont pas e reste, Thom Yorke, le leader, ayant également fait le ménage de son côté.

Une démarche qui a, comme on s'en doute, interpellé les fans. Sur Reddit, un internaute a lancé une discussion le 1er mai, en publiant des mises à jour au fur et à mesure de l'effacement progressif de tout le contenu géré par le groupe. Les spéculations vont bon train, mais la piste la plus sérieusement envisagée est celle du buzz marketing : Radiohead est en effet connu pour trouver des façons originales de promouvoir la sortie de ses nouveaux albums. Pour King of Limbs, notamment, Thom Yorke avait donné de sa personne en allant distribuer des journaux chez les disquaires.

0320000008429676-photo-radiohead.jpg

Une relation harmonieuse avec le Web

Radiohead n'a pas vraiment de raison de disparaître d'Internet : le groupe entretient une relation plutôt saine avec le Web. Les Anglais ont d'ailleurs compris très tôt comment faire le buzz, en proposant, dès 2007, leur album In Rainbows en téléchargement contre une rémunération laissée à la discrétion des internautes. Une opération audacieuse, qui s'était avérée être un succès selon la maison de disque du groupe. Néanmoins, Radiohead n'avait pas souhaité réitérer l'expérience, car la méthode de distribution avait finalement fait plus de bruit que l'album lui-même.

Et pourtant, en 2014, Thom Yorke remettait le couvert en solo, en proposant le premier album payant sous la forme d'un bundle Bittorrent. Une démarche dissociée de Radiohead, mais mettant tout de même en avant le côté précurseur du leader du groupe sur Internet.
En somme, il y a fort à parier que Radiohead orchestre sa disparition du Web pour mieux y revenir. D'ailleurs, la discographie du groupe n'a pas disparu des plateformes légales sur lesquelles elle est disponible, à l'image de Spotify. L'imminence d'un nouvel album de Radiohead n'est pas un secret, mais l'opération a le mérite de faire, une nouvelle fois, parler du groupe sur Internet.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

1 développeur sur 2 dit être mal payé, et vous ?
Leica M-D : un appareil photo numérique... sans écran !
GoPro : cette appli monte automatiquement vos vidéos
Le forfait B&You 20 Go à 7,49 € par mois au lieu de 24,99 €... pour ses clients
Emploi informatique : open source et devops ont le vent en poupe
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page