Et soudain, le groupe Radiohead disparut des Internets

02 mai 2016 à 10h49
0

Le groupe de rock Radiohead a disparu d'Internet : site Web affichant une page blanche et réseaux sociaux vides attisent les spéculations chez les fans, mais la piste de l'opération marketing est la plus probable.


Peut-on disparaître d'Internet, aussi populaire soyons-nous ? Radiohead cherche peut-être à répondre à cette question. Le groupe de rock a rapidement orchestré sa disparition du Web durant le week-end : une page blanche accueille désormais les visiteurs de son site, tandis que 6 années de tweets ont disparu du compte officiel des Britanniques, lancé en janvier 2010. Même constat du côté de Facebook, où les 12 millions d'abonnés sont confrontés au vide.Les comptes des membres du groupe ne sont pas e reste, Thom Yorke, le leader, ayant également fait le ménage de son côté.

Une démarche qui a, comme on s'en doute, interpellé les fans. Sur Reddit, un internaute a lancé une discussion le 1er mai, en publiant des mises à jour au fur et à mesure de l'effacement progressif de tout le contenu géré par le groupe. Les spéculations vont bon train, mais la piste la plus sérieusement envisagée est celle du buzz marketing : Radiohead est en effet connu pour trouver des façons originales de promouvoir la sortie de ses nouveaux albums. Pour King of Limbs, notamment, Thom Yorke avait donné de sa personne en allant distribuer des journaux chez les disquaires.

0320000008429676-photo-radiohead.jpg

Une relation harmonieuse avec le Web



Radiohead n'a pas vraiment de raison de disparaître d'Internet : le groupe entretient une relation plutôt saine avec le Web. Les Anglais ont d'ailleurs compris très tôt comment faire le buzz, en proposant, dès 2007, leur album In Rainbows en téléchargement contre une rémunération laissée à la discrétion des internautes. Une opération audacieuse, qui s'était avérée être un succès selon la maison de disque du groupe. Néanmoins, Radiohead n'avait pas souhaité réitérer l'expérience, car la méthode de distribution avait finalement fait plus de bruit que l'album lui-même.

Et pourtant, en 2014, Thom Yorke remettait le couvert en solo, en proposant le premier album payant sous la forme d'un bundle Bittorrent. Une démarche dissociée de Radiohead, mais mettant tout de même en avant le côté précurseur du leader du groupe sur Internet.
En somme, il y a fort à parier que Radiohead orchestre sa disparition du Web pour mieux y revenir. D'ailleurs, la discographie du groupe n'a pas disparu des plateformes légales sur lesquelles elle est disponible, à l'image de Spotify. L'imminence d'un nouvel album de Radiohead n'est pas un secret, mais l'opération a le mérite de faire, une nouvelle fois, parler du groupe sur Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top