Dolby Cinema : HDR et projection Laser contre l'Imax et le home cinema

11 décembre 2014 à 19h00
0
Face à la démocratisation du home cinema, les cinémas misent sur une nouvelle technologie inédite pour séduire les cinéphiles : le HDR, qui améliore considérablement le réalisme.

Le spécialiste du son Dolby étend son emprise dans le domaine du cinéma avec le lancement de « Dolby Cinema », une certification concurrente de l'Imax pour des salles de cinéma grand spectacle.

Quand le home cinema rattrape le cinéma

Avec les progrès de l'audiovisuel grand public ces dernières années, et avec la démocratisation imminente de l'Ultra HD chez les particuliers, les foyers sont déjà ou seront bientôt mieux équipés que les cinémas. De nombreuses salles sont passées au numérique dans la précipitation, pour ne pas manquer le train de la 3D, faisant alors des concessions sur la qualité (et en particulier sur la luminosité).

03E8000007809501-photo-dolby-cinema.jpg

Les cinémas doivent donc se distinguer pour ne pas subir la concurrence indirecte du home cinema. Ils investissent pour ce faire dans une nouvelle technologie, encore inaccessible aux particuliers et plus perceptible encore que le HFR, la 4K, la 3D, et la spatialisation tridimensionnelle du son : le HDR.

Le HDR, pour high dynamic range ou grande plage dynamique, consiste à capter puis à délivrer simultanément des noirs plus sombres, des blancs plus lumineux ainsi que des couleurs plus vives. Il s'agit de maintenir du détail sur des scènes plus contrastées — qui imposent aujourd'hui de n'exposer correctement qu'une partie de l'image — ce qui renforce considérablement le réalisme.

Les salles misent sur une technologie exclusive, le HDR

C'est dans ce contexte que s'inscrit « Dolby Cinema », un label garantissant le respect de plusieurs critères qualitatifs, dont la capacité à restituer du HDR.

Dolby Cinema réunit plusieurs technologies maison existantes, mais elle définit aussi des critères d'ambiance. Le cinéma témoin imaginé par Dolby (en vidéo ci-dessous) comporte ainsi des rampes d'accès illustrées, illuminées et sonorisées conformément à l'univers du film, pour immerger progressivement le spectateur (ce qui impliquerait de mettre fin aux bandes annonces et publicités). En salle le label prescrit des fauteuils haut de gamme et un champ de vue optimal de toutes les places, notamment par le biais d'une très grande taille d'écran.

Sur le plan technique, les salles certifiées reposeront tout particulièrement sur le nouveau standard Dolby Vision. Celui-ci a des implications pour le tournage (caméras à forte dynamique telles que les Arri Alexa et Sony CineAlta), puis pour la postproduction, et surtout pour la projection. Elle s'appuiera à terme sur une paire de projecteurs Laser Christie 6P à six couleurs primaires, qui ne sont pas encore disponibles, mais qui délivreront 72 000 lumens en 4K 2D et qui seront capables de maintenir 90 % de la luminosité en Dolby 3D. Les salles seront naturellement équipées Dolby Atmos (son spatialisé en 3D sur jusqu'à 64 canaux) et compatibles HFR (48 i/s et plus).

012C000007809493-photo-d-monstration-hdr-nvidia-k1.jpg
012C000007809491-photo-d-monstration-hdr-nvidia-k1.jpg
Dans la réalité, le HDR aurait permis de capter correctement toute la scène, au lieu de devoir choisir l'intérieur ou l'extérieur. Extrait d'une démonstration de la puce Nvidia K1.

Un déploiement très progressif

Le premier cinéma à adopter Dolby Cinema ouvrira à la fin du mois aux Pays-Bas, à Eindhoven. Deux autres cinémas du réseau JT Cinemas ouvriront ensuite dans d'autres villes. Puis ce sera au tour de la chaîne espagnole UCI, pour le cinéma du centre commercial La Maquinista à Barcelone. Dolby a l'ambition de dépasser rapidement Imax, qui dispose à ce jour d'environ 700 écrans dans le monde.

Dolby ne liste aucun film mais selon The Hollywood Reporter, Disney adoptera le standard Dolby Vision pour Star Wars : L'Éveil de la Force de J. J. Abrams, Tomorrowland de Brad Bird et Inside Out, le prochain Pixar.

Aucun Dolby Cinema n'est encore prévu en France mais certaines chaînes haut de gamme n'ont pas attendu Dolby ou Christie pour se mettre à la projection Laser, à la dynamique et au spectre de couleur élargis. Le réseau Kinepolis a effectivement profité de la sortie du film Le Hobbit : la bataille des cinq armées pour inaugurer son propre label « Laser Ultra ». Ses cinémas d'Anvers, de Bruxelles, de Lomme (Lille) et de Madrid disposent dès à présent de salles équipées d'une sonorisation Dolby Atmos et d'un projecteur Barco pouvant délivrer de la 4K à 60 i/s avec 60 000 lumens.

0190000007809499-photo-logo-laser-ultra-by-kinepolis.jpg

Le Dolby Cinema est indéniablement une bonne nouvelle pour les cinéphiles. Contrairement à l'Imax — dont l'étonnant ratio quasi carré a de lourdes implications tant artistiques que techniques, et qui ne concerne par conséquent qu'une minorité de films — le Dolby Cinema se concentre sur la qualité. Il constitue donc une certification pouvant se démocratiser, et dont les cinémas, qui ne communiquent quasi pas sur leurs équipements, ont grand besoin.

0320000007809497-photo-dolby-cinema.jpg



Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top