Test KingSong KS-N8 : une trottinette électrique urbaine très bien équipée

David Nogueira
Spécialiste automobile
27 décembre 2020 à 12h24
0

Bien conçue, robuste, rassurante avec ses freins à disque et volontaire avec son moteur de 500 watts, cette KS-N8 s'avère être une trottinette électrique efficace et polyvalente pour sillonner la ville.

KingSong N8
  • L'équipement robuste et complet
  • La polyvalence
  • L'impression de sécurité
  • Le rapport qualité/prix
  • Application mobile complète et pratique
  • Pas de réglage du guidon en hauteur
  • Eclairage fixe à l'avant
  • Compteur avec peu d'informations

Tous ceux qui cherchent une trottinette électrique sont forcément tombés sur un modèle de la marque KingSong. Le modèle que nous testons ici n’est autre que la KS-N8, un modèle plutôt polyvalent et vendu 699 euros. Alors oui, c’est une coquette somme si vous la comparez à une Xiaomi Mi Electric Scooter (399 euros), ou même sa déclinaison Pro (499 euros), mais ce serait une erreur de se limiter à cela. La KingSong KS-N8 (ou N8) ne joue pas dans la même cour, comme nous allons le voir.

KingSong KS-N8 : les caractéristiques techniques

La KS-N8 embarque un moteur relativement puissant, promet une autonomie intéressante et adopte un double système de freinage mécanique pour assurer la sécurité de ses utilisateurs. Le constructeur fait également le choix d’intégrer une roue à chambre à air à l’avant (pour offrir un peu d’amortissement) et une roue pleine à l’arrière pour éviter les crevaisons. Cette dernière est aussi couplée à un amortisseur.

  • Puissance moteur : 500 watts
  • Roues : 8,5 pouces gonflables à l’avant et à l’arrière
  • Autonomie annoncée : jusqu'à 35 km
  • Affichage écran LCD : Oui, textuel
  • Type de frein : à disque à l'arrière, à tambour à l'avant
  • Suspensions : à l’arrière
  • Batterie : 48 - 54,6 Volts - 460 Wh - 10 Ah
  • Chargeur secteur : 54,6 V - 2A
  • Temps de charge : environ 5h
  • Dimensions dépliée : 110 x 64 x 118 cm
  • Dimensions pliée : 110 x 18 x 48 cm
  • Poids : 14,5 kg
  • Poids max supporté : 100 kg environ
  • Application mobile : Oui, via Bluetooth
  • Pente maximale annoncée : 20°
  • Prix : 699 euros

La KingSong N8 nous a été envoyée pour la durée des tests par la boutique HIGH'TEMS, distributeur officiel KingSong basé à Amiens.

Design et ergonomie : des airs de déjà vu, en plus costaud

Il est temps de vérifier dans le détail comment se concrétisent les promesses du constructeur en matière de sécurité et de confort. Concernant ce dernier point d’abord, cela commence d’abord par une trottinette qui en impose. La N8 n’a rien d’un jouet ou d’un modèle poids plume.

Sa longueur de 110 cm la positionne comme un modèle urbain assez classique, avec un deck toutefois suffisamment long et large pour adopter une position de conduite stable et rassurante.
Attention, la N8 se veut toutefois assez "compacte" donc c'est un compromis à faire.

KingSong N8 © David Nogueira

Avis à ceux qui aiment rouler avec les pieds côte à côte - une position qui nous semble toutefois beaucoup moins confortable et adaptée à une conduite souple et réactive - sachez que le deck mesure 18 cm de large par 46 cm de long. La mesure est relevée sur la surface utile, à savoir du bas du support relié à la colonne de direction, jusqu’à la protection du garde-boue.

KingSong N8 © David Nogueira

Un espace suffisant pour accueillir nos pointures 43, les deux pieds en quinconce… mais pas toujours à plat, ce qui peut être parfois un peu fatigant, sur les longs trajets.
Le guidon n’étant pas réglable en hauteur, on peut noter qu’il se positionne à 118 cm de hauteur par rapport au sol et à 1 mètre environ du deck. Voilà qui vous aidera à vous faire une idée de votre position de conduite. A noter que le guidon est assez large puisqu’il mesure 64 cm environ. Cela ne nous a pas posé de problème pour nous faufiler entre les voitures (parfois) tout en offrant par ailleurs une bonne stabilité en toutes situations
.

Notez que le constructeur propose naturellement un produit conforme à la législation en matière d'éclairage et de visibilité… et il en fait même un peu plus avec ces réflecteurs adhésifs très efficaces. L'éclairage arrière clignote lorsqu'on actionne les freins, mais pour plus de visibilité, pensez à équiper votre casque. Vous remarquerez aussi que le garde-boue est solidement maintenu par un cerclage métallique qui évite que la chose ballote, ou ne s'abime au fil du temps.

KingSong N8 © David Nogueira

De leur côté, les poignées sont très agréables en main et facilement démontables si, avec le temps, l’usure devenait un problème. Leur forme légèrement agrandie pour accueillir la paume de la main contribue à la bonne préhension du guidon, notamment sur chaussée dégradée ou bosselée. La "large" gâchette tombe très bien sous le pouce, classique et même si le dosage des gaz n'est pas d'une extrême précision, avec un bridage à 25 km/h le choix est plutôt porté sur du "plein gaz" (quasi) tout le temps.

KingSong N8 © David Nogueira

Un mécanisme de loquet à ressort permet de verrouiller et déverrouiller très rapidement les poignées pour les rabattre et ainsi gagner en encombrement. La largeur de la N8 passe alors de 64 à 18 cm.

KingSong N8 © David Nogueira

Un gain de place précieux pour transporter la trottinette dans un coffre de voiture, par exemple, dans le cadre d'une utilisation "multimodale".

KingSong N8 © David Nogueira
KingSong N8 © David Nogueira

Pour replier la trottinette, la procédure est semblable à celle de la Mi365 (et à celles de bien d’autres trottinettes) sauf qu’ici le mécanisme qui verrouille la colonne de direction est en métal. Et il est vraiment costaud. Lors de notre test, nous nous sommes heurtés à quelques trottoirs un peu haut sur certains passages pour piétons et l’ensemble la chose n’a pas moufté.

KingSong N8 © David Nogueira
KingSong N8 © David Nogueira

Une fois le guidon replié sur le deck, une pâte en plastique à déplier permet d'agripper la sorte de "repose pied" à l'arrière et ainsi porter la trottinette à bout de bras. Enfin, lorsque la KS-N8 est pliée, elle reste relativement encombrante (110 x 18 x 48 cm), mais son poids de 14,5 kg permet de la porter assez facilement (selon nous) pour gravir quelques marches.
En revanche, cette cinématique de pliage fait que la trottinette reste assez encombrante. Elle ne sera pas simple à loger, par exemple, sous une banquette de train.

Au guidon de la KingSong N8 : ça file

KingSong N8 © David Nogueira

KingSong fait le choix d'un compteur positionné au centre du guidon qui, s'il est lumineux, affiche un minimum d'informations. Trois appuis brefs donnent accès aux modes de conduite, P1 (8 km/h), P2 (15 km/h) et P3 (25 km/h) qui sont bridés électroniquement.

Ci-contre, l'affichage permanent du compteur, avec l'indication de la vitesse, du niveau de la batterie et un voyant phare si vous avez activé les éclairages. Celui-ci est plutôt puissant à l'avant, mais il n'est pas orientable. L'intégration est meilleure, mais l'utilisation moins souple.

KingSong N8 © David Nogueira

On remarquera aussi sur ce compteur que, lorsqu'on actionne les freins, un voyant - le même qui s'allume lorsqu'on charge la trottinette - indique que la récupération d'énergie est en cours. Nous ne nous prononcerons pas sur ce KERS dont la puissance de régénération doit être très modeste sur une trottinette électrique. Quoi qu'il en soit, il est là et c'est tant mieux : c'est toujours ça de pris ! En revanche, impossible de dire si on est ici dans l'effet placebo puisque le dénivelé de nos routes de test ne nous on pas parmi vérifier si la récupération se vérifie sur le niveau de charge de la batterie.

KingSong N8 © David Nogueira

En revanche, ce qui ne fait aucun doute, ce sont les sensations de conduite au guidon de cette trottinette. Certaines marques sont réputées pour délivrer à leurs utilisateurs un confort et une sensation de glisse typique. Et si notre expérience en KingSong était assez mince, celle vécue sur la KS-N8 s'est avérée convaincante. Le moteur de 500 watts logé dans la roue arrière et couplé à une batterie visiblement performante (le voltage oscille entre 48 et 54 volts), constituent un duo intéressant sous notre poids qui avoisine pourtant les 90 kg ce jour-là. Nous étions équipés d'un sac à dos avec du matériel de travail et pourtant la chose a tenu bon.

Comme nous le disions, cette KS-N8 est agile et rassurante. Son frein à disque à l'arrière, actionné par un câble, offre un bon mordant une progressivité satisfaisante. Bon point, le mécanisme est facile d'accès et l'entretien des plaquettes devrait s'en trouver faciliter.

KingSong N8 © David Nogueira
KingSong N8 © David Nogueira

La suspension arrière compense quelque peu les aspérités de la route encaissées par la roue pleine. A noter que le fil d'alimentation du feu-stop passe par là. Nous l'avons trituré et il nous semble très peu probable que celui-ci ne vienne frotter sur le pneu et se sectionne.

KingSong N8 © David Nogueira

Le frein à tambour à l'avant est certes moins précis, mais finalement, le duo est si efficace qu'il est difficile de se faire peur ou d'être pris au dépourvu - sauf si on vous coupe la route, évidemment. Classique, les vis de réglages sont accessibles pour rattraper le jeu.

KingSong N8 © David Nogueira

En revanche, l'étanchéité, en tout cas pour la partie extérieure, apparaît comme étant très artisanale. Le constructeur a mis le paquet sur cette application au pistolet à mastic et cela semble très bien tenir en place. Quid du résultat sur la durée ?

D'ailleurs, si vous êtes utilisateur de trottinette KingSong et, à plus juste titre encore de ce modèle, nous vous invitons à partager vos retours d'expérience. Pour nous le produit est neuf et même si la chaussée était humide ce jour là, notre expérience reste d'assez courte durée.

Endurance : à bout de souffle, mais toujours volontaire

Ci-dessous vous trouverez deux captures d'écrans, l'une extraite de l'application de tracking de notre connectée (à gauche), l'autre de l'application mobile KingSong. Nous reviendrons plus en détails sur cette appli.
L'application Samsung Health nous permet de relever les informations de notre itinéraire. Comme on peut le voir, la première portion du trajet comporte assez peu de dénivelés et la courbe de vitesse est linéaire. Le moteur tient la distance et nous resterons à fond tout le temps. Nous avons toutefois remarqué des effets de relance pas franchement perturbants sur la conduite, mais étranges. En effet, lorsqu'on atteint la vitesse maximale, la bride électronique entre en jeu et, de temps en temps, la N8 fait de petits à-coups avec une vitesse qui passe de 22 à 25 km/h comme si elle voulait aller plus vite, mais que la limitation électronique l'en empêche.

KingSong N8 © David Nogueira

Quoi qu'il en soit, sur notre parcours de test essentiellement réalisé à fond, nous avons roulé 17 km et il nous restait encore environ 15 à 20 % de batterie. Les 35 km annoncés par KingSong nous semblent difficilement atteignables, en tout cas pas sous notre poids. Mais en étant un peu plus léger et avec une météo plus clémente, alors l'endurance de la N8 pourrait se rapprocher des 30 km. L'application indique carrément 43 km quand la trottinette est chargée à plein, mais c'est illusoire. L'autonomie sera aussi revue à la baisse sur des routes avec plus de dénivelés positifs.
Et c'est toutefois sur ce point important que nous tenons à insister : comme on peut le voir sur la partie droite de la courbe, alors que la route monte progressivement, la vitesse reste quasiment constante alors que nous avons déjà bien entamé le niveau de la batterie. D'ailleurs, même ce n'est que sur les derniers kilomètres, que nous avons pu constater une perte notable de puissance. Les accélérations étaient bien moins dynamiques. C'est pourquoi, compte tenu de notre poids, nous ne prendrions pas le risque de viser une autonomie de 30 km, sous peine de voir le confort d'utilisation et la sensation de sécurité sur la route considérablement impactés.

Une application mobile pour paramétrer la N8

La KS-N8 est dotée d'une connexion Bluetooth permettant de la connecter à un smartphone - comme le laissait présager la capture d'écran ci-dessus. L'application mobile éponyme, disponible Android et iOS se révèle vraiment très simple à utiliser. La principale recommandation que nous ferions toutefois, c'est d'associer votre trottinette à votre application, votre compte KingSong (si vous le souhaitez) et créer un code de sécurité.

KingSong N8 © David Nogueira

En effet, aucun code n'est défini de série et n'importe qui peut se connecter à la N8 sitôt que celle-ci est allumée. Cela étant fait, vous pourrez vérifier que le firmware de votre produit est à jour, consulter différents indicateurs de son état de santé et régler de nombreux paramètres. L'activation ou non du régulateur de vitesse (pratique pour les longues distances), le démarrage à la poussette pour éviter de se laisser surprendre par le moteur (pas nécessaire selon nous dans cette version 500 watts bridée) ou encore le réglage du niveau du frein moteur pour accentuer la récupération d'énergie - là aussi, nous sommes intéressés par votre expérience utilisateur.

KingSong N8 © David Nogueira

L'application propose également de passer du mode "tableau de bord" en une vue utilisant le capteur photo sur smartphone. Si vous disposez d'un support adapté au guidon de la N8, vous pourrez enregistrer vos balades, mais il ne faudrait pas que le cadrage de l'image devienne une source de distraction dangereuse.

KingSong N8 © David Nogueira

Quelques autres menus donnent accès à des graphiques de performance de la trottinette. Les onglets vitesse et puissance vous permettront de comprendre le comportement de l'engin et les onglets de température moteur et carte mère, de vous assurer que tout va bien.
En revanche, d'autres menus sont disponibles, mais inopérants sur notre N8, à l'image de cette option de calibration, sans doute dédiée aux gyroroues commercialisées par KingSong.

Réparer une crevaison nécessite de la patience

Terminons ce test sur une petite mésaventure : une crevaison à la roue arrière. Impossible d'en expliquer la raison, mais nous redoutons un manque d'air dans la chambre à air, alors que nous avions pourtant vérifié la chose lors de la réception de la trottinette. Quoi qu'il en soit, changer la chambre à air de 8.5 x 2 pouces n'a pas été une mince affaire, comme c'est souvent le cas lorsqu'on s'attaque à la roue dotée du moteur.

KingSong N8 © David Nogueira
KingSong N8 © David Nogueira

celle-ci étant accrochée à la trottinette, la marge de manœuvre est limitée et il faut alors s'armer de patience. La bonne nouvelle en revanche, c'est que la roue, quant à elle, se démonte très bien. Il nous est arrivé de faire de ce genre d'opération avec des mécanismes de freins à disque où l'étrier complexifie le démontage de la jante. Ici, ce n'est pas le cas. Toutefois, le disque est tellement grand (il occupe quasiment tout le diamètre de la roue) qu'il nous a fallu le démonter pour nous faire suffisamment de place pour passer nos démonte-pneus. Et comme vous pouvez le voir sur les photos, cela n'a pas été sans conséquence. Les outils en plastique étant trop faiblards pour déchausser le pneu, nous avons dû utiliser des démonte-pneus métalliques qui ont forcément entamé la peinture. La réparation a duré une petite heure pour mener à bien l'opération. Et oui, comme nous le disions, mieux vaut être patient plutôt que de forcer comme une brute, au risque par ailleurs d'abîmer la nouvelle chambre à air au remontage.

KingSong N8

9

La KingSong N8 (alias KS-N8) est une trottinette urbaine très efficace. Son autonomie est convenable et, surtout, le choix d'un moteur couplé à une batterie performante en fait un produit polyvalent. Le double freinage mécanique, ainsi que la suspension et la construction robuste en font un modèle fiable et rassurant. A 699 euros, la promesse est tenue.

Les plus

  • L'équipement robuste et complet
  • La polyvalence
  • L'impression de sécurité
  • Le rapport qualité/prix
  • Application mobile complète et pratique

Les moins

  • Pas de réglage du guidon en hauteur
  • Eclairage fixe à l'avant
  • Compteur avec peu d'informations

Qualité de fabrication 9

Puissance 9

Autonomie 8

Confort de conduite 9

Portabilité 7

Modifié le 24/01/2021 à 10h24
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Le taxi volant électrique de Joby Aviation parcourt 240 kilomètres, un record
Mercedes tease sa future berline électrique EQE
Automobile : près de 50 % des Français actifs réfléchissent à passer à l'électrique
La Renault ZOE va bientôt tirer sa révérence, remplacée par la Renault 5 électrique
Retrofit : la Citroën DS de 1971 renaît en version tout-électrique
Tesla : la dernière mise à jour inclut Disney+ et un mode Car wash
Le Cybertruck de Tesla ne sera finalement pas mis en production avant 2022
Un important incendie s'est déclaré dans un centre de stockage de batteries Tesla en Australie
Plus d'un milliard de dollars de bénéfices pour Tesla au dernier trimestre
Haut de page