Google Maps renonce à son compteur de calories

Par
Le 22 octobre 2017
 0
A trop vouloir enrichir ses applications, on va parfois trop loin. Face aux retours très négatifs des usagers de son service Google Maps, Google USA a décidé de retirer une fonctionnalité en test sur iPhone qui permettait de connaître le nombre de calories brûlées lors d'un trajet.

Google proposait même de traduire les calories en nombre de cupcakes. Les internautes, en particulier les femmes, ont visiblement détesté...

Marcher, c'est brûler


C'est une nouvelle fonctionnalité que Google testait depuis quelques temps aux Etats-Unis dans la version iPhone de sa célèbre application Maps. Elle permettait, dans la bulle informant du temps d'un trajet à pied, de lire sous la durée estimée le nombre de calories brûlées en marchant. L'itinéraire pas à pas était par ailleurs enrichi de la conversion de ce compteur calories en nombre de mini cupcakes : « cette marche vous a fait brûler 400 calories, ce sont presque 4 mini cupcakes, bravo !  »

Cette option visait tout simplement à encourager les usagers de Google Maps à se mettre à la marche à pied, en les stimulant avec des données quantifiées, comme le font tous les GPS sportifs type Runkeeper, Runtastic, etc. Mal en a pris aux développeurs de Google Maps. C'est une volée de bois vert qui s'est abattue sur eux depuis l'apparition de cette fonctionnalité.

01f4000008760312-photo-maps-calories.jpg


Données humiliantes


Sur Twitter, de nombreux internautes américains (surtout des femmes) ont fait part de leur incompréhension, beaucoup dénonçant d'abord le fait que le compteur de calories était imposé, et non proposé. Impossible en effet de désactiver l'option en question. Plus grave pour Google, d'autres y ont vu une offense pour toutes les personnes atteintes de troubles alimentaires. Encourager les usagers à adopter des habitudes de vie saines reviendrait à vous jeter à la face vos kilos en trop ou votre passion pour la nourriture grasse...

Le sujet est en effet particulièrement sensible aux Etats-Unis, où 30 millions de personnes sont sujettes à des désordres alimentaires sévères conduisant à l'obésité ou à l'inverse, l'anorexie. De nombreux restaurants américains précisent dans leur menu le nombre de calories des plats proposés, mais Google est visiblement allé trop loin en traduisant ce nombre en cupcakes, l'un des symboles de la malbouffe outre-atlantique.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Google Maps

scroll top