Twitter, un indicateur de présence, de statut et des outils pour "stimuler la discussion" ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Image
02 novembre 2018 à 13h02
3
Twitter

Actuellement en phase de test, de nombreuses nouvelles fonctionnalités pourraient arriver dans les prochaines semaines sur Twitter. Au programme, indicateur de présence et de statut, ainsi qu'une série d'outils censés améliorer l'expérience et « stimuler les discussions ».

Une volonté « d'humaniser » les conversations

D'abord présenté à nos confrères de The Verge, cette série de nouveautés arrive peu de temps après le grand ménage réalisé par Twitter avec pour objectif de rendre son réseau plus « sain ». Censées améliorer la qualité des conversations (entendre aussi par-là réduire le nombre de fakes news), ces mesures pourraient être déployées dans les semaines ou les mois à venir.



Deux de ces fonctionnalités avaient déjà été présentées fin août par Sara Haider, responsable produit de la société. La première est une « pastille » de présence qui, à la manière de Facebook Messenger, montre aux autres utilisateurs si vous êtes en ligne ou non, cet indicateur de présence pourrait probablement être contrôlé par l'utilisateur qui choisira alors de se montrer disponible.

Twitter indicateur présence

La deuxième fonctionnalité présentée plus tôt est un affichage optimisé des conversations qui permettra de simplifier les échanges entre utilisateurs. Les réponses seront mises en couleurs afin de mieux comprendre les échanges.

Twitter_c

Un champ de réponse sera d'ailleurs désormais placé sous chaque tweet dans le flux, visible sans avoir besoin de sélectionner la conversation.

Feed Twitter

Les nouveautés qui viennent d'être dévoilées ressemblent elles aussi légèrement à ce qui se fait sur Facebook. Twitter teste en effet ce qu'il appelle des « ice breakers », autrement dit des statuts préremplis qui pourront être épinglés au profil dans le but, notamment, d'orienter les conversations avec les abonnés sur un sujet ou un autre.

Des statuts préremplis

Dernière fonctionnalité dévoilée par Sara Haider, un statut plus détaillé que le simple indicateur de présence qui permettra d'indiquer ce que vous faites, de parler d'un évènement ou d'un fait d'actualité, sans pour autant avoir besoin d'utiliser de hashtags qui, selon Twitter, « ne sont pas toujours très clairs » pour ceux qui pas directement impliqués dans les conversations.

Statuts Twitter

Enfin, il faut noter que Twitter présente ces fonctionnalités bien avant leur lancement. Une volonté pour le réseau de prendre la température afin de savoir ce que les utilisateurs pensent de ces améliorations. Il est donc probable que ces fonctionnalités puissent être encore modifiées et « peaufiner » avant leur lancement officiel.

Matthieu Legouge

Spécialiste Image

Spécialiste Image

La Tech dans les nuages, je garde les pieds sur Terre pour vous livrer mon regard à travers tests et dossiers. Vous me retrouverez sur le forum ainsi que dans l'espace commentaire, mais vous pouve...

Lire d'autres articles

La Tech dans les nuages, je garde les pieds sur Terre pour vous livrer mon regard à travers tests et dossiers. Vous me retrouverez sur le forum ainsi que dans l'espace commentaire, mais vous pouvez aussi me rejoindre sur les réseaux sociaux !

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

TNZ
Le fait qu’ils y songent dénote d’une perte de popularité de la plateforme.<br /> Mais bon, les réseaux sociaux et la popularité …
Nervantoss
C’est sûr pas évident de trouver de sujets de discussion quand pratiquement tout est considéré comme «x- ist» ou « y-phobe» ou si c’est pas approuvé par le gouvernement « fake new.»<br /> En fait ces mecs ont rétablit le blasphème, c’est juste pas la même religion.
CM35
@Nervantoss +1<br /> Une perte de popularité assez logique puisque la suppression de milliers de comptes et la censure via des méthodes comme le « comment ghosting » ou le « shadow banning » sont devenues la norme, il faut donc aller voir ailleurs pour pouvoir s’exprimer librement, un comble en occident !<br /> Twitter veut « rendre son réseau plus « sain » (…) » -&gt; OK, on a compris, c’est justement cette tendance qui devient très « malsaine » depuis quelques temps…<br /> Quant à nous ressortir ces histoires de “fake news” dans presque toutes les actus sur les réseaux sociaux, sérieusement, ça commence vraiment à devenir gonflant (pour rester poli).<br /> Trouvez autre chose quoi…
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page