Twitter serait prêt à offrir 1 milliard de dollars pour Flipboard

01 juin 2018 à 15h36
0
Sous la pression de ses actionnaires en début d'année, le directeur financier de Twitter aurait initié des négociations avec Flipboard, en vue de racheter son application d'agrégation d'articles de presse.

Twitter a engagé des discussions en vue d'acquérir Flipboard, croit savoir le site Re/code, qui a consulté plusieurs sources proches du dossier. La transaction, si elle devait avoir lieu, se ferait en échanges d'actions Twitter, et valoriserait l'application d'agrégation d'articles de presse à 1 milliard de dollars. C'est 200 millions de plus que lors de son dernier tour de table effectué en 2013, d'un montant de 50 millions de dollars.


0230000008050848-photo-flipboard.jpg
En reprenant Flipboard, Twitter accentuerait sa fonction de curation - Crédit : Flipboard.


Les entreprises sont déjà très proches. Jack Dorsey, le fondateur du réseau de microblogging, compte parmi les investisseurs de la start-up depuis sa création. Il a pris part à sa première levée de fonds de 10,5 millions de dollars en 2010 et a renouvelé son soutien l'année suivante dans le cadre d'une autre augmentation de capital, de 50 millions de dollars. Mike McCue, le co-fondateur de Flipboard, est aussi un ancien membre du conseil d'administration de Twitter. Enfin, les deux sociétés ont déjà collaboré sur le terrain publicitaire.

Les discussions autour d'un hypothétique rachat ont débuté en début d'année, affirme Re/code, et ont été poussées par le directeur financier de Twitter, Anthony Noto, alors sous la pression des actionnaires, qui s'impatientaient de voir l'audience de la plateforme grossir, de même que l'engagement. Ce dernier point est un élément essentiel, également au centre de l'attention de Facebook. L'une des façons de le mesurer est de regarder le temps passé sur un contenu. Et plus ce temps est grand, plus un annonceur peut être généreux.

Accroître la rétention des membres

Flipboard, et ses 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels, contribuerait à faire grossir - en partie - l'audience de 302 millions de membres de Twitter. Mais surtout, permettrait au réseau social de s'en prendre à Facebook sur le terrain de la consultation d'articles. Un terrain où Mark Zuckerberg s'est montré particulièrement offensif ces derniers temps, en nouant plusieurs partenariats de distribution de contenus.

Facebook va ainsi commencer à publier des articles, photos et vidéos de presse issus du New York Times, de BuzzFeed ou de la BBC, directement dans ses pages. Une façon pour lui d'accentuer la rétention de ses membres et de leur éviter de papillonner dans d'autres écosystèmes - Google par exemple. Alors que Twitter est un outil privilégié de partage de contenus, Flipboard lui permettrait aussi d'abaisser son taux de rebond.

Seulement, depuis les premières rencontres entre les deux sociétés de la Silicon Valley en janvier, poursuit Re/code, la situation n'a pas évolué. Pour toutes les raisons évoquées, l'opération aurait pourtant du sens.


À lire également :


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page