Bradley Horowitz, Google+ : "Facebook est un réseau social du passé"

29 novembre 2012 à 13h14
0
Le responsable de Google+ Bradley Horowitz a profité de son intervention à la conférence Ignition organisée à New York par Business Insider, pour donner son opinion sur Facebook. Le vice-président chef de produit n'est pas tendre avec la concurrence.

00FA000005570285-photo-bradley-horowitz.jpg
Bradley Horowitz, source : CrunchBase.com
Pour Horowitz, Facebook est « un réseau social du passé » dont la potentielle pertinence est noyée dans la publicité. Le responsable de Google+ a, pour illustrer ses propos, évoqué la présence de messages publicitaires au coeur du flux d'actualités de son concurrent. « Encombrer le flux d'actu de l'utilisateur avec de la publicité et des programmes du jour, ça emmerde les utilisateurs et ça frustre aussi les marques » a-t-il résumé sans détour, avant de conclure « ce n'est pas comme ça que le monde fonctionne. »

Et le chef de file de Google+ de poursuivre que la publicité contextuelle proposée par Facebook n'en est pas vraiment, puisqu'elle ne répond pas à un besoin immédiat et ne se concentre pas sur des vraies recommandations des utilisateurs. « Il est très utile pour les utilisateurs d'avoir des recommandations d'amis de confiance, au lieu de simples affichages publicitaires. Il faut revenir aux fondamentaux en se questionnant sur les besoins de l'utilisateur. »

Facebook ne serait donc pas suffisamment rattaché aux besoins réels de ses membres pour être pertinent, et se focaliserait sur un ciblage pour monétiser son audience. Une démarche que Google se défend d'épouser. « Nous ne cherchons pas la monétisation à tout prix » explique Bradley Horowitz, qui ajoute que la firme a « de réels projets ». : « nous aspirons à un lieu où les gens peuvent avoir des liens significatifs et épurés. La communication est importante. Comme dans le monde réel, le contexte est important... il n'est jamais agréable d'être en retard sur un marché, mais ça nous donnera l'occasion de parler aux utilisateurs pour voir quels sont leurs besoins insatisfaits, ce qu'ils aiment ou n'aiment pas. »

Pour l'heure, Google+ n'affiche pas de publicité, mais le rattachement du réseau social à toujours plus de services de Google - comme Google Play, récemment - lui permet d'accumuler toujours plus d'informations sur l'utilisateur. Néanmoins, les projets de Google pourraient être ailleurs : car le discours de Bradley Horowitz n'est pas sans rappeler le projet de la firme de répondre aux questions des mobinautes avant même qu'ils ne se les posent, en se basant notamment sur les données de géolocalisation. A bien y réfléchir, difficile de s'ancrer davantage dans le monde réel qu'en en faisant le point central des recommandations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top