Google Traduction pour Android : 14 langues en mode conversation

14 octobre 2011 à 10h30
0
00FA000004216828-photo-google-translate.jpg
Google vient de mettre à jour son application Traduction pour les smartphones Android : l'occasion d'étoffer considérablement la version alpha de son mode conversation en y ajoutant 12 langues.

Dévoilé en janvier dernier, le mode conversation de Google Traduction pour Android permet de traduire à la volée un échange entre deux personnes qui ne parlent pas la même langue. Jusque-là, ce service proposé en version alpha ne proposait que deux langues, l'anglais et l'espagnol. Il se voit aujourd'hui complété par 12 autres : français, italien, allemand, portugais, néerlandais, russe, tchèque, turc, chinois mandarin, japonais, coréen et polonais.

En tout, il est donc possible d'échanger en 14 langues différentes par l'intermédiaire de l'application Android dûement mise à jour. Reste qu'il s'agit d'une version alpha qui nécessite encore des ajustements pour être totalement efficace, mais elle a le mérite d'être gratuite à l'inverse de l'application Vocre sur iOS, qui fait payer chaque ligne traduite. Rendez-vous sur l'Android Market pour la télécharger.

Modifié le 09/05/2019 à 14h58
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top