Eric Schmidt : changez de nom pour échapper à Google

18 août 2010 à 17h18
0
00F0000001791146-photo-logo-de-google.jpg
Eric Schmidt jette à nouveau de l'huile sur le feu. À l'heure du Web 2.0, le PDG de Google relance aujourd'hui encore, s'il en était besoin, le débat de la vie privée sur Internet. Schmidt a effectivement accordé une interview au Wall Street Journal dans laquelle il expose d'inquiétantes prédictions.

Changer de nom à l'âge adulte pour brouiller les pistes

« Je ne crois pas que la société comprenne ce qui arrive quand tout est disponible, accessible et enregistré par tout le monde, tout le temps, » déclare-t-il ainsi. Il prédit donc, « apparemment sérieusement » d'après le journaliste Holman Jenkins, que « tout individu sera un jour automatiquement autorisé à changer son nom à l'âge adulte de manière à renier les hauts faits enregistrés par ses amis sur les réseaux sociaux de sa jeunesse. »

Eric Schmidt avait pour rappel déclaré quelques mois plus tôt sur un plateau de la chaine de télévision américaine CNBC : « Si vous souhaitez que personne ne soit au courant de certaines des choses que vous faites, peut-être ne devriez-vous tout simplement pas les faire. » Une déclaration quelque peu en contradiction avec un épisode précédent, puisque Big Brother avait refusé une interview au site internet CNET, pour avoir glané sur Google puis publié des informations personnelles le concernant.

0000014003465528-photo-eric-schmidt.jpg
Vers une intelligence artificielle omnisciente

Faudra-t-il pour autant tirer un trait sur tout le bien que vous veut Google ? Dans l'interview au WSJ, Eric Schmidt explique « que la plupart des gens ne veulent plus seulement que Google réponde à leurs questions, mais qu'on leur dise ce qu'ils ont à faire. » Pour ce faire, « nous savons grossièrement qui vous êtes, ce qui compte pour vous, qui sont vos amis, » et aussi où vous êtes au mètre près (par le biais d'un téléphone géolocalisé par exemple).

Dès lors, si par exemple vous avez besoin de lait et que vous passez à proximité d'un revendeur, Google vous rappellera d'en acheter. À terme votre réfrigérateur (fonctionnant sous Android) pourrait même surveiller l'état de votre stock de manière autonome.

Voilà peut-être pourquoi Google n'hésite pas à distribuer Android gratuitement, et pourquoi Eric Schmidt ne s'inquiète pas pour la monétisation du système d'exploitation mobile qui supplante désormais l'iPhone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top