Facebook publie les chiffres des contenus supprimés

Alexandre PAULSON
16 mai 2018 à 09h29
0
Le réseau social organisait mardi 15 mai à Paris son Forum Facebook, une grande réunion de dialogue et de débats autour de ses règles de gestion de contenus. A cette occasion, il a rendu publics les chiffres impressionnants du nombre de contenus supprimés au premier trimestre de l'année.

Ces derniers, violents, pornographiques ou spams, se comptent par centaines de millions.

La transparence comme vertu



Fragilisés par le scandale des fake news, et plus récemment par l'affaire Cambridge Analytica qui révélait comment certaines applications captent indûment d'énormes volumes de données, Facebook mène une lutte sans merci pour garder le contrôle de son réseau. La compagnie entend le faire savoir dans des réunions publiques dans le monde entier. L'étape française avait lieu mardi 15 mai à Paris.

A cette occasion, Monika Bickert, la directrice de la politique de contenus de Facebook, a présenté le bilan de la modération des contenus. Et pour la première fois, Facebook a livré les chiffres des contenus supprimés pour non respect de ce que le réseau social appelle les Standards de la Communauté. De janvier à mars, Facebook a supprimé 1,9 million de contenus de propagande terroriste(+73 % par rapport au T4 2017, hausse liée à une meilleure détection), 2,5 millions de contenus violents ou haineux, 21 millions de contenus comprenant de la nudité adulte ou de la pornographie, et 837 millions de spams.

facebook fotolia


583 millions de faux comptes détruits en 3 mois



Facebook met en avant sa propre efficacité à détecter ces contenus inappropriés : pratiquement 100 % des spams ont été retirés avant qu'un usager ne les repère. Le taux atteint encore 96 % pour les contenus à caractère sexuel, et 86 % pour ceux à caractère violent ou haineux. On mesure là l'efficacité de l'intelligence artificielle, même si Facebook ne l'estime pas encore assez efficace à déterminer un contexte : l'usager appelle-t-il à la haine, ou décrit-il une situation à des fins de sensibilisation ? La perception des nuances est particulièrement problématique, reconnaît Facebook, dans les langues les moins répandues.

Facebook est par ailleurs en guerre contre les faux comptes, principal vecteur des spams. Au premier trimestre, le réseau en a désactivé environ 583 millions, la plupart quelques minutes après leur inscription. Sans compter les millions de tentatives quotidiennes de création de faux comptes. Facebook estime que 3 à 4 % des comptes actifs sur le site au cours de la période étaient des faux. La lutte est difficile, car Facebook est confronté à des adversaires sophistiqués, qui changent continuellement de tactiques pour contourner les contrôles.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
Salon de Francfort - Volkswagen ID.3, la très attendue compacte électrique de VW, est là !
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top