Facebook ne lancera pas de réaction "crucifix"

le 04 juillet 2017 à 14h25
0
Lors du Pride Month, le Mois des Fierté marqué par la lutte de la communauté LGBTQ pour que ses membres aient les mêmes droits que les autres personnes, Facebook a mis en place une version spéciale de ses « réactions ». En aimant une page particulière du réseau social, il était possible d'afficher un drapeau arc-en-ciel, le symbole de la lutte LGBTQ, sous les statuts à la place des classiques « J'aime », « J'adore » et autres.

La communauté chrétienne conservatrice a parfois mal pris la présence de ce drapeau, qui n'a pas manqué d'être utilisé pour troller les pages anti-LGBTQ. Elle a donc demandé d'avoir elle aussi sa réaction.

Un crucifix en réponse au drapeau arc-en-ciel sur Facebook ?



Plusieurs groupes de chrétiens conservateurs aux Etats-Unis ont fait le constat suivant : si Facebook a célébré la communauté LGBTQ en créant une réaction spécifique pour le Pride Month, dans un souci d'égalité, le réseau social aurait dû représenter également tous les groupes. En particulier, bien évidemment, les chrétiens. Une véritable campagne pour demander une réaction en forme de Crucifix a donc été lancée.

La campagne a rapidement pris de l'ampleur dans les groupes chrétiens sur Facebook, surtout outre-Atlantique. L'évangéliste Joshua Feuerstein a soutenu la campagne dans un post publié le 25 juin 2017 sur sa page personnelle : grâce à ses quelque 2 millions d'abonnés, le post a reçu 28 000 j'aime et 9 500 partages. Mais ça n'aura servi à rien.

01F4000008726336-photo-facebook-crucifix.jpg


Pas de crucifix et pas d'autres signes religieux



Facebook a formellement commenté l'affaire : un porte-parole du géant de Menlo Park a confié au Huffington Post que la réaction « crucifix » n'était pas disponible sur Facebook et qu'il ne s'agit pas d'un dossier sur lequel le réseau social est en train de travailler. Autant dire qu'il n'y aura pas de réaction crucifix sur Facebook.

Certains utilisateurs plutôt opposés à l'idée ont d'ailleurs fait remarquer que la campagne pour la réaction crucifix aurait dû être plus généraliste et demander des réactions associées à toutes les religions et non se cantonner au symbole de la chrétienté. Mais il est difficile de penser que ça aurait changé la position de Facebook sur la question.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top