Facebook : 30 000 faux comptes supprimés avant la Présidentielle

28 avril 2017 à 11h08
0
Après les accusations contre Facebook et les autres réseaux sociaux d'avoir largement été utilisés pour relayer des fake news, les géants de la Silicon Valley ont décidé de prendre des mesures drastiques pour endiguer le phénomène. D'autant plus que la position de Facebook sur la question a largement évolué depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche.

Si, initialement, le réseau social a sous-estimé son rôle dans la propagation des fausses informations, il est désormais conscient du problème. Il a même publiquement avoué avoir été au centre de campagnes massives visant à influencer l'opinion.

Des risques pesaient sur la Présidentielle en France

Si les réseaux sociaux ont été pris de court lors de l'élection américaine, Facebook n'a pas voulu répéter la même erreur. Dans une recherche publiée par l'entreprise jeudi 27 avril 2017, la firme de Menlo Park annonce avoir supprimé près de 30 000 faux comptes en amont de l'élection présidentielle française. Ces faux comptes étaient susceptibles de faire partie de ce que désormais Facebook appelle des « opérations d'information ».

Ces comptes ont été supprimés pour plusieurs raisons : une activité trop importante et des audiences très élevées. Mais, surtout, les comptes suivaient un comportement similaire à celui qui a pu être analysé et identifié par les algorithmes et les équipes de Facebook lors de la campagne présidentielle américaine. Le but de ces comptes, selon Facebook, était « d'entacher la réputation de cibles politiques spécifiques ».

01F4000008538960-photo-mark-zuckerberg-facebook.jpg


Les "opérations d'information" : le nouveau fléau des réseaux sociaux

Facebook identifie dans ce papier, pour la première fois, les « opérations d'information » qui sont de véritables campagnes de propagande. Un fléau nouveau identifié lors des élections américaines, lorsque l'opinion a été largement influencée par les fake news créées par la Russie et visant à déstabiliser Hillary Clinton.

La firme de Menlo Park ne confirme pas qu'un Etat soit derrière ces vastes campagnes de propagation de fausses informations, mais... ne le nie pas non plus. Au contraire, selon le groupe dirigé par Mark Zuckerberg, les résultats de son enquête interne « ne contredisent pas » les résultats de l'enquête menée par les autorités américaines.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top