Facebook accusé de traquer tous les internautes connectés ou non à son réseau

01 juin 2018 à 15h36
0
Selon une étude menée pour la CPVP, l'équivalent belge de la CNIL, Facebook traquerait tous les internautes sans distinction, une accusation que réfute la firme de Mark Zuckerberg.

En Belgique, la Commission de la protection de la vie privée a commandé une étude sur les pratiques de Facebook. Celle-ci a été menée par l'université de Leuven et plus spécifiquement par le centre interdisciplinaire des lois et des technologies d'information et de communication (ICRI), le département de la sécurité informatique et du chiffrement industriel (Cosic) et le département des médias, de l'information et des télécommunications de l'université de Vrije à Bruxelles.

Selon les chercheurs, pour améliorer le ciblage publicitaire, Facebook traquerait les internautes sans leur consentement, qu'ils soient connectés ou non au réseau communautaire et même s'ils ne disposent pas de compte. Plus précisément, Facebook placerait un cookie sur ses pages accessibles sans connexion (comme les pages de fans).

07982579-photo-facebook-ciblage.jpg


Selon The Guardian, qui rapporte l'information, ce cookie renverrait des données lorsque l'internaute visite l'un des quelque 13 millions de sites faisant usage du dispositif Facebook Connect par exemple pour insérer le bouton J'aime. Le mécanisme fonctionnerait même lorsque l'utilisateur ne s'est pas connecté à son compte ou lorsqu'il n'a pas interagi avec le fameux bouton J'aime.

A en juger par ce rapport, Facebook ne respecterait pas la réglementation de l'Union Européenne selon lesquelles l'internaute doit exprimer son consentement pour accepter les cookies qui permettront de le suivre.

Interrogé par The Inquirer, Facebook dément avoir mis en place de telles pratiques. « Ce rapport contient des faits inexacts. Les auteurs ne nous ont jamais contacté, ni n'ont souhaité éclaircir leurs suppositions sur lesquelles ils ont basé leur rapport », affirme un porte-parole. Facebook explique avoir souhaité s'expliquer devant la CPVP ayant commandé cette étude mais ces derniers n'auraient pas souhaité les recevoir.


A lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SFR renouvelle ses forfaits : davantage de 4G et de roaming
Nikon 1 J5 : design rétro et rapidité, sauf en 4K
Orange Holiday : une offre prépayée pour faire du tourisme en Europe
Free : 78% de couverture 3G à date, 60% de 4G fin 2015
Lollipop dans 5% des terminaux Android, iOS 8 dans 78% des appareils iOS
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page